Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Installer une rampe d’escalier

Installer une rampe d’escalier

Comment installer une rampe d’escalier ? Quelles sont les règles et normes de sécurité pour une rampe d’escalier ? Comment poser une rampe d’escalier ?

Vous avez projet de pose ou rénovation d’escalier chez vous et vous souhaitez poser une rampe ? Cette aide précieuse à la montée des marches est assez facile à installer et permet de sécuriser votre escalier.

Mais au-delà de cela, il est intéressant de se poser les bonnes questions avant de procéder à l’installation. Quel bénéfice apporte une rampe dans un escalier ? Existe-t-il des normes à respecter ? Comment peut se présenter la main courante ? Quelles sont les étapes de pose ? Nous allons voir en détails comment installer une rampe d’escalier.

 

Utilité d’une rampe d’escalier

 

Une rampe d’escalier a 2 fonctions principales :

  • Aider à la mobilité
  • Permettre la sécurité

La pose d’une main courante permet elle une aide pour la montée et descente.

 

Pourquoi installer une main courante sur un escalier ?

Installer une rampe dans un escalier apporte deux éléments essentiels à votre cage d’escalier :

  • La sécurité
  • La propreté et l’esthétisme

Une rampe d’escalier permet la sécurité surtout pour des personnes âgées et des enfants qui sont plus sujet aux chutes.

Mais au final, tout le monde est concerné. Il suffit de rater une marche et la dégringolade peut se révéler fatale. La rampe permet de se retenir de tomber à la descente. Elle constitue un support, un appui solide sur lesquels les personnes peuvent s’appuyer.

À la montée, la main courante devient une aide précieuse pour s’aider à grimper les marches quand les jambes ne sont plus aussi vaillantes qu’autrefois.

Si vous n’avez pas de rampe chez vous, il y a fort à parier que tout ce petit monde qui emprunte l’escalier dans un sens ou dans l’autre va se retenir au mur pour ne pas tomber. Vous allez donc vous retrouver avec une multitude de traces de doigt sur le mur ce qui ne fait pas très propre. La rampe évite ce désagrément puisqu’elle est là pour être empoignée par les mains qui ne traîneront plus sur les murs.

 

prix installation rampe escalier

Une rampe d’escalier permet de sécurité l’escalier. En complément vous pouvez également installer une main courante pour faciliter la montée et la descente d’escalier.


 

Poser une rampe d’escalier

On se demande souvent si pose d’une rampe d’escalier est obligatoire ou pas.

En fait, tout dépend de la destination de votre maison. En effet, si vous l’habitez, vous n’avez pas d’obligations. Il existe simplement une forte recommandation de poser une rampe dans votre escalier. Mais vous êtes libre de ne pas le faire.

Par contre, si vous louez votre maison, vous avez l’obligation d’installer tout dispositif de retenue des personnes. Et la main courante rentre dans les dispositifs à installer. C’est le décret n° 2002-120 qui édicte que vous devez donner un logement décent et sécurisé à la location.

En ce qui concerne les normes pour escalier, seule la norme de hauteur entre le sol et la rampe doit être respectée, à savoir, elle doit être comprise entre 0,80 cm et 1 mètre de hauteur. Le reste des normes n’est applicable que pour les ERP (Établissement Recevant du Public).

 

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Les différents formats de rampe d’escalier è inox, corde, fer, métal, bois PVC

 

Une rampe d’escalier est formée d’un garde-corps et d’une main courante ou d’une main courante seule.

Cette dernière doit être facile à empoigner et continue pour répondre à des besoins évidents d’aide à la descente ou à la montée des marches. Cependant, côté esthétique, vous êtes libre de choisir le matériau qui vous plaît pour votre rampe d’escalier et côté choix, les matériaux et les designs ne manquent pas :

  • En bois : c’est sûrement le matériau le plus utilisé pour les rampes. Noble et chaleureux, le bois offre une belle durabilité et une esthétique très appréciable. Il faudra néanmoins penser à l’entretenir régulièrement pour qu’il garde une bonne santé.
  • En PVC : peu chères, mais pas très esthétiques en intérieur, les rampes en PVC sont assez simples à installer. Elles se nettoient facilement et durent relativement longtemps. On les retrouve plutôt dans les cages d’escaliers des copropriétés.
  • En acier : très tendance, les fils d’acier tendus à intervalles réguliers le long de l’escalier donnent un cachet unique à votre volée de marches. Il peut être utilisé en extérieur comme en intérieur. Les fils peuvent être horizontaux ou verticaux.
  • En aluminium : léger et présentant un large panel de couleur, l’aluminium allie robustesse et design. Il conviendra pour tous types d’escaliers et apportera sa touche d’originalité à votre intérieur.
  • En fer forgé : même s’il est plus rare en intérieur, le fer forgé peut tout à fait convenir pour une rampe d’escalier et produira un bel effet.
  • En verre : le garde-corps se trouve alors composé de panneaux de verre qui formeront un ensemble très design dans votre escalier intérieur. Le bémol est qu’il faudra un entretien très régulier pour que le verre reste toujours propre.

 

Étape d’installer d’une main courante dans son escalier

 

Il est temps maintenant de passer aux étapes d’installation d’une main courante dans un escalier. Vous avez choisi le modèle qui vous plaît et vous êtes assuré d’avoir à disposition les supports adaptés à la main courante. Il vous faudra également des outils à savoir un mètre, un crayon à papier, de la ficelle, deux punaises, des chevilles, des vis pour le support, une perceuse, un foret adapté et un tournevis.

Voici comment procéder :

  1. Tracez au mur les repères pour placer la main courante : n’oubliez pas de mesurer du nez de marche à la hauteur souhaitée, soit entre 80 et 100 cm de haut, en suivant la pente de l’escalier
  2. Tendez la ficelle pour relier les points de repère et fixez-la avec des punaises
  3. Tracez au crayon contre le mur le repère en suivant la ficelle
  4. Présentez les supports de fixation le long du mur en respectant l’angle de la pente et tracez les repères de perçages
  5. Percez les trous pour les supports et placez les chevilles
  6. Fixez les supports avec les vis et placez les morceaux de rampe au fur et à mesure

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *