Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Joint de vitrage : rénover le joint entre la vitre et le cadre de fenêtre ?

Joint de vitrage : rénover le joint entre la vitre et le cadre de fenêtre ?

Vous avez chez vous d’anciennes fenêtres jamais rénovées ? Vos joints de vitrage sont devenus noirs, ou bien ils ne vous semblent plus aussi étanches avec le temps ? Aussi vous vous demandez s’il faut refaire les joints de vos fenêtres, situés entre le cadre et la vitre, et surtout que faire : poncer, repeindre ou refaire ces joints ? On vous explique quand il s’avère important de rénover un joint de vitrage et comment s’y prendre. Par ici !

 

Un joint de vitrage, c’est quoi ?

 

Le joint de vitrage est installé entre le cadre de fenêtre et la vitre pour garantir une bonne étanchéité (au froid, au vent, à l’humidité…) de l’ensemble de la fenêtre.

La matière du joint a une consistance proche de celle de la colle, ce qui la rend plutôt facile à travailler.

Une fois les joints posés de manière correcte, vous pourrez même réaliser des économies d’énergie. En effet, évitant les échanges thermiques et les déperditions de chaleur, vous conserverez à l’intérieur la quasi-totalité de chaleur de votre chauffage tant que votre fenêtre reste fermée.

 

Quand et pourquoi faut-il rénover un joint de vitrage ?

 

renover joint vitrage

Les raisons de devoir changer ses joints de vitrage s’avèrent multiples. Problème d’esthétique, d’isolation thermique ou d’étanchéité font partie des principaux motifs qui amènent à réaliser ces travaux de menuiserie.

 

Même si les menuiseries sont robustes et se conservent des dizaines d’années, les joints de fenêtre ont, pour leur part, une durée de vie moyenne d’environ 10 ans. Les conserver en bon état dans le temps et de façon durable demande un entretien et un nettoyage minutieux et régulier.

En effet, ces joints de vitres sont malmenés tout au long de leur vie par un certain nombre de facteurs extérieurs comme, par exemple, les intempéries, les variations de température ou le soleil. Ils s’avèrent ainsi régulièrement menacés par les moisissures, les coulures ou le dessèchement.

Voici quelques problématiques qui peuvent vous conduire à envisager la rénovation de vos joints de vitrage.

Nombreuses sont les fenêtres datant du début des années 1990 qui voient leur mastic se liquéfier avec les années, jusqu’à finir par couler le long du vitrage. L’origine du problème a été identifié : il s’agirait semble-t-il d’un défaut de fabrication du mastic à l’époque où l’interdiction de l’amiante dans ce type de produit venait d’entrer en vigueur.

Un changement de joint peut donc être envisagé pour :

  • des considérations esthétiques
  • des considérations de confort et d’économie d’énergie
  • ou encore des problèmes d’étanchéité (prise d’air ou d’eau).

Il est vrai que l’aspect des joints est un des principaux signes qui peut vous indiquer qu’il est temps de procéder au remplacement du joint de vitrage. Ainsi, si vos joints de vitrage sont devenus durs, ont cassé, moisi ou se sont déformés, cela veut dire qu’ils sont arrivés au terme de leur longévité. Tout comme pour des joints de fenêtre, des points d’infiltration d’air, d’eau ou le développement d’odeurs, sont aussi le signe qu’il faut remplacer les joints de vitrage.

S’il vous est possible de planifier un peu ce changement, mieux vaut le prévoir en dehors des mois d’hiver.

 

Comment rénover un joint de vitrage : mode d’emploi

 

Voici la méthode à appliquer pour cette rénovation des joints, détaillée étape par étape.

  • Commencer par déposer la fenêtre en la sortant de ses gonds.
  • Poser l’huisserie sur des tréteaux, et enlever les parcloses (c’est-à-dire les baguettes qui tiennent les vitres), sans les abîmer, en faisant levier à l’aide un outil de type tournevis plat.
  • Ôter l’ancien joint à l’aide d’un couteau à démastiquer. Puis déposer le bloc-vitre.
  • Utiliser de l’acétone pour enlever les derniers résidus de joint.
  • Rincez abondamment à l’eau, puis laisser bien sécher.
  • Appliquer ensuite au pistolet un nouveau joint de mastic vitrier au silicone, entre les parcloses et la vitre.
  • Reposer la vitre, puis terminer en remontant la parclose. Penser à la remplacer si toutefois elle était endommagée.

 

Méthode pour refaire le joint d’une fenêtre en simple ou double vitrage

renover joint vitrage fenetre

Changer ses joints de vitrage s’avère une bonne solution pour prolonger la durée de vie de vos menuiseries et gagner en confort. Reste à connaître la technique selon le type de vitrage concerné, sachant qu’un artisan menuisier sera le plus à même de réaliser une intervention rapide et soignée.

Vous vous demandez comment faire si vous avez besoin de rénover le joint d’une fenêtre simple vitrage ou double vitrage ? Nous apportons ici un certain nombre de réponses à vos questions sur la procédure de rénovation de joints de vitrage selon ces paramètres.

Remplacer le joint d’une fenêtre simple vitrage

S’il s’agit de fenêtres simple vitrage, comme on en trouve dans les maisons à la campagne ou sur les patios de jardin, voici comment procéder à un changement de joint de vitre.

1. Nettoyer la vitre

Il faut commencer par nettoyer le joint défectueux. C’est-à-dire enlever tout l’ancien mastic à l’aide d’une spatule. Si besoin, frotter ensuite avec une brosse, puis bien dépoussiérer.

 

2. Caler la vitre à l’aide de clous

Si des clous se trouvaient à l’intérieur du mastic ancien, enlevez-les. Puis posez un carton épais ou une feuille de contreplaqué de taille adéquate sur la vitre afin de la protéger. Parsemez la feuillure de clous sans tête, ils doivent dépasser de quelques millimètres, et être espacés de 10 cm les uns par rapport aux autres. Ils vous serviront à caler la vitre et à repérer l’emplacement du futur joint.

 

3. Faire le nouveau joint

Réaliser un boudin de joint entre la vitre et le cadre. À l’aide d’un couteau à enduire, le lisser. Prendre le temps de vérifier qu’il couvre bien tous les clous mis en place sur le pourtour de la vitre. Et qu’il adhère.

Pour un séchage complet, attendre une dizaine de jours.

Remarque : éviter de toucher votre réalisation prématurément au risque de laisser votre empreinte.

 

Refaire des joints avec changement de vitre

Vous souhaitez profiter de cet entretien pour changer votre vitrage ?

Déposer l’ancienne vitre et nettoyer le fond de feuillure. Former une boule avec du mastic de vitrier, afin de pouvoir la travailler en la malaxant. Une fois qu’elle est suffisamment ramollie, confectionner un boudin. Étaler ce mastic au fond de la feuillure, de façon uniforme et sur une épaisseur de 2 à 3 mm. Puis lisser le tout à l’aide d’un couteau à enduire.

Se munir alors de la nouvelle vitre préalablement découpée aux bonnes dimensions et la centrer en la faisant glisser doucement. Veiller à bien la caler en fond de feuillure.

Remarque : Pour procéder à un changement de vitre et refaire par la même occasion vos joints de vitrage, le plus simple reste néanmoins de faire appel à un menuisier professionnel. Son intervention vous permet de bénéficier d’un travail rapide et soigné, et d’un taux de TVA réduit sur la pose et la fourniture, si votre logement a plus de deux ans. Pensez à solliciter plusieurs devis d’artisans de votre région pour comparer les tarifs et prestations.

 

 

Remplacer le joint d’une fenêtre double vitrage

Rénover les joints d’un double vitrage s’avère bien plus complexe. Il est donc vivement conseillé de faire appel à un professionnel. Si vous souhaitez effectuer ce changement vous-même, il est nécessaire de bien suivre les étapes ci-dessous.

 

Conseil préliminaire

Réaliser ces travaux sur une surface aussi plane et dégagée que possible.

 

Mettre le joint à nu

Commencer par démonter les parcloses qui maintiennent le double vitrage avec une grande précaution. Ôter tous les joints de toutes les surfaces où ils ont adhéré en les grattant prudemment à l’aide d’une lame très fine, type lame de cutter. Lorsque le double vitrage se décolle de lui-même, poser ce dernier sur des tréteaux et gratter les dernières traces de joint. Vous pouvez pour se faire utiliser un dégraissant.

Si vous avez besoin de retirer complètement la vitre, prenez garde à ne pas modifier l’implantation des cales qui servent entre autres à prévenir les éventuels déplacements du vitrage au fur et à mesure de l’utilisation des huisseries.

 

Changer le joint

Avant de poser votre joint en mastic silicone, utiliser d’abord un fond de joint en mousse qui va combler une partie du vide et ainsi limiter la profondeur de joint à mettre en œuvre. Le séchage n’en sera que plus court. Ce type de joint doit être réalisé avec précision. Il s’avère également possible d’utiliser un joint de vitrage à sec. Il est comprimable et bien plus facile à poser.

Terminer par remonter les différents éléments de la fenêtre. Puis vérifier le calage du vitrage avant d’entreprendre le remontage. Assurez-vous de n’avoir rien oublié avant de remettre le vantail en place.

Enfin, régler si besoin votre fenêtre afin qu’elle s’ouvre et se ferme sans frottement.

poser question travaux aux artisans

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.