Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Aides financières pour une climatisation réversible

Aides financières pour une climatisation réversible

Quelles sont les aides financières pour une climatisation réversible ? Comment bénéficier d’une subvention pour la pose d’une clim réversible ? Comment financer l’installation d’une pompe à chaleur air/air ? Vous souhaitez faire installer une climatisation réversible à votre domicile ? Pratique et améliorant le confort de la maison, ce type d’installation est vraiment agréable à vivre. Cependant, son coût à l’installation peut faire peur, car il est forcément plus lourd qu’un climatiseur classique. Et pour vous aider à supporter la dépense, de nombreuses aides financières ont été mises en place. Le guide complet sur les dispositifs d’aide à l’installation d’une climatisation réversible.

 

La climatisation réversible pour maison

 

Pour chauffer sa maison en hiver et la rafraîchir en été, la solution est d’installer une climatisation réversible. Avec ce système de pompe à chaleur réversible, vous profitez d’un meilleur confort thermique chez vous. Surtout, vous pouvez profitez de nombreuses aides pour ces travaux d’économies d’énergie. Voici un résumé du fonctionnement des climatisations réversibles ainsi que les avantages de cette installation.

 

Une climatisation réversible, qu’est-ce que c’est ?

La climatisation réversible est un système basé sur une pompe à chaleur air/air ou eau/eau ou air/eau qui capte les calories présentes naturellement dans le sol et l’atmosphère afin de diffuser de la fraîcheur en été. Le climatiseur est dit réversible, car en hiver il diffuse de la chaleur selon le même procédé.

Le climatiseur assume donc une double fonction en inversant son cycle frigorifique. Vous pouvez ainsi profiter d’un système qui combine chauffage et climatisation. Grâce à la réversibilité du climatiseur, vous n’avez plus besoin de votre système de chauffage classique.

En fonction des besoins de votre logement, vous devez dimensionner votre climatisation réversible. Vous pouvez ainsi opter pour un modèle monobloc ou split par exemple. Il faut aussi calculer la puissance nécessaire pour chauffer ou rafraîchir les pièces de votre maison. Il est important d’installer une clim réversible adaptée à ses besoins pour réaliser des économies d’énergie.

 

Avantages d’une clim réversible

Les avantages de la climatisation réversible sont multiples. En effet, la pompe à chaleur est déjà un chauffage domestique dit propre, car elle ne consomme pas beaucoup d’énergie pour fonctionner et recueille les éléments présents dans la nature pour répondre à vos besoins. Par conséquent, le rendement (COP) d’une clim réversible permet de faire des économies sur les factures énergétiques. Peu polluante et totalement saine, elle est donc très appréciée par les particuliers.

Au-delà de cet aspect écologique, la climatisation réversible est appréciée pour ses nombreux avantages :

  • Elle apporte un confort de vie appréciable : elle permet de réguler la température intérieure en toutes saisons.
  • Elle est facile à utiliser : il suffit de tourner le thermostat sur la température désirée pour qu’elle entre en action.
  • Le temps de chauffe et de rafraîchissement est immédiat : il n’y a pas besoin d’attendre de nombreuses heures pour que l’atmosphère prenne la température souhaitée.
  • En mode multisplits, elle permet une régulation de la température par pièce.
  • Elle peut s’installer aussi bien en rénovation qu’en neuf sans générer des travaux importants.
  • Elle diffuse un air sain et ne soulève pas de particules.
  • Elle permet des économies d’énergie et n’est pas polluante.

Par contre, le prix d’une climatisation réversible est plus élevé qu’un climatiseur classique. Pour pouvoir capter les calories dans l’air et les restituer sous forme d’air chaud ou froid, la clim réversible se compose de plusieurs éléments dont une unité extérieure. Il y a donc un surcoût facturé par les professionnels qui correspond aux travaux supplémentaires à réaliser.

 

Les aides et subventions pour la pose d’une clim réversible

 

Classé dans la catégorie des travaux favorisants les économies d’énergie, la climatisation réversible a donc tout naturellement fait l’objet d’aides financières diverses. L’objectif de ces aides et subventions est d’aider les particuliers à financer la pose d’une climatisation réversible chez eux. Le gouvernement souhaite donc motiver les propriétaires à opter pour cette clim qui sert également de moyen de chauffage.

En effet, l’installation de ce système est plus coûteux qu’un chauffage classique par exemple. Elle doit être posée par un entrepreneur labellisé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour être éligible à la plupart des dispositifs relatifs à la transition énergétique. Ces dispositifs rentrent bien entendu dans le cadre des mesures prises pour favoriser les économies d’énergie.

Voici la liste des aides et subventions pour l’installation d’une PAC air-air ou climatisation réversible chez vous.

subvention économies énergie clim réversible

Quelles sont les aides et subventions disponibles pour une climatisation réversible ? L’installation d’une pompe à chaleur air/air est éligible à plusieurs primes et aides financières. Voir la liste des subventions possibles pour des travaux d’économies énergie en installant une clim réversible.

 

La Prime Énergie

La première aide disponible pour l’installation d’une climatisation réversible est la Prime Énergie. Cette aide financière se présente sous la forme d’un chèque de banque en euros qui vient donc diminuer le coût de votre installation. Elle rembourse donc une partie des frais engagés. Dans certains cas, la Prime Énergie permet même de financer l’intégralité des travaux d’économies d’énergie mais il faut répondre à de nombreux critères d’obtention.

La Prime Énergie est éligible à toute personne, particulier, qui souhaite améliorer la performance énergétique de sa maison. Elle dépend de trois critères :

  • Votre zone géographique.
  • La nature des travaux.
  • Le type d’installation.

La demande de la prime énergie se fait avant l’acceptation du devis. Vous pouvez ainsi calculer le montant de votre Prime Énergie avant de vous engager avec un artisan du bâtiment. Vous disposez ensuite d’un délai de 8 mois après les travaux pour demander votre chèque.

La prime énergie est donnée par les fournisseurs d’énergie qui récoltent alors un certificat d’économie d’énergie. Ces certificats font partie d’un dispositif fiscal destiné à impliquer directement les producteurs d’énergie dans l’amélioration des habitats afin de permettre les économies d’énergie et donc de préserver les ressources de la planète. Enfin, sachez que les primes énergie sont cumulables avec les autres aides disponibles et la TVA à taux réduit.

 

Les aides de l’Anah (Agence Nationale pour l’Habitat)

L’Anah propose également des aides diverses pour vos travaux liés à la performance énergétique de votre maison. Ces aides sont destinées aux foyers de revenus modestes et s’inscrivent dans le cadre du programme Habiter Mieux. Ce dispositif est destiné à sortir les 20% et quelques de foyers français touchés par la précarité énergétique. Il existe donc des conditions de ressources et de plafond à ne pas dépasser pour pouvoir en bénéficier.

Les aides se matérialisent ensuite sous la forme d’une subvention prenant en charge de 35% à 50% des travaux HT plus un chèque pouvant aller de 1600€ à 2000€. Cette aide est cumulable avec les autres dispositifs en vigueur.

Pour profiter des aides de l’Anah, le foyer doit respecter des conditions de ressources mais pas seulement. La climatisation réversible doit engendrer une nette amélioration énergétique en réduisant votre consommation primaire d’au-moins 25%. Par conséquent, il est souvent nécessaire de réaliser des travaux d’isolation en parallèle afin d’optimiser au mieux ses économies d’énergie. De plus, il est obligatoire de confier à un artisan du bâtiment qualifié l’achat et la pose de votre système de PAC air/air.

 

Le prêt à taux zéro (Éco-PTZ)

Le prêt à taux zéro, appelé plus généralement Eco-PTZ, est destiné aux personnes faisant des dépenses liées à la performance énergétique dans leur logement. Il permet d’avoir un prêt sans frais ni intérêt à payer dont le montant peut aller de 10000 à 30000 euros. Tout le monde peut en faire la demande. Il faut également savoir que vous pouvez demander un second Eco-PTZ pour d’autres travaux dans le même logement.

Le logement doit lui aussi répondre à certains critères pour être éligible et notamment avoir été construit avant 1990. En fin de travaux, il faudra produire divers documents, dont l’attestation de fin de travaux et le certificat de performance énergétique minimale.

Lors de la mise en place d’une climatisation réversible, vous pouvez donc obtenir un prêt à taux zéro pour vous aider à financer le coût des travaux sans avoir à payer d’intérêts à votre banque.

 

Mais aucun crédit d’impôt transition énergétique ou CITE ?

Le CITE ne concerne pas toutes les climatisations réversibles. En effet, la plupart des pompes à chaleur sont air/air. Or, ces matériels ne rentrent pas dans le dispositif d’aide du crédit d’impôt pour la transition énergétique.

Par contre, les pompes à chaleur eau/eau ou air/eau sont éligibles. De là, vous pouvez déposer votre demande pour obtenir un crédit d’impôt qui peut s’élever à 30% du coût de la pompe à chaleur sous certaines conditions de ressources et de plafond. Si vous n’avez pas d’impôt à payer, le crédit d’impôt vous est restitué sous forme de paiement. Pour ne pas vous tromper, sachez que l’éligibilité du matériel au CITE est inscrite sur les pompes à chaleur directement.

 

Taux de TVA appliqué pour climatisation réversible en 2018

 

La TVA à taux réduit de 5,5 % n’est pas applicable pour la pompe à chaleur air/air. Par contre, le taux intermédiaire de TVA réduit de 10% peut s’appliquer sur la main-d’œuvre sous certaines conditions :

  • Logement de plus de 2 ans.
  • Artisan labellisé RGE.
  • Matériel et pose fournis par le même artisan.

Si vous profitez d’un taux intermédiaire de 10% pour l’installation d’une climatisation réversible, vous économiserez quelques centaines d’euros sur le tarif de main-d’œuvre de votre installateur. Le taux de TVA appliqué pour les climatisations réversibles est donc particulièrement intéressant en 2018.

Pour obtenir cette TVA réduite, et la justifier en cas de contrôle, votre artisan vous remettra une attestation à compléter et à signer vous engageant sur le respect des contraintes énoncées ci-dessus.

 

D’autres aides pour financer sa climatisation réversible

 

En résumé, l’État a mis en place plusieurs aides et subventions pour motiver les particuliers à installer une climatisation réversible et ainsi, réduire sa facture de chauffage. Ces aides entrent dans le cadre des mesures sur la transition énergétique des logements en France. En plus des primes énergie, des aides de l’Anah et de la TVA à taux réduit, il est possible de profiter de subventions régionales en fonction de votre localisation.

Certains fournisseurs d’énergie peuvent également vous verser une prime sous la forme d’un certificat d’économie d’énergie. C’est le cas de la prime d’énergie EDF pour la pose d’une pompe à chaleur air-air par exemple. Mais pour pouvoir bénéficier de ces aides financières, il est nécessaire de respecter les conditions propres à chacun d’elles.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *