Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Rénover un escalier en bois

Rénover un escalier en bois

Au bout de plusieurs années d’usure, un escalier en bois commence à vieillir et se dégrade forcément. Un entretien régulier peut vous permettre de maintenant l’état de votre escalier en bois. Pour les escaliers les plus abîmés, une rénovation s’imposera et permettra de rajeunir l’escalier en bois.

Il existe plusieurs méthodes de rénovation d’un escalier en bois. Vous devrez choisir la bonne méthode à appliquer en fonction des situations, de l’état de votre escalier en bois et de l’essence de bois de l’escalier.

Comment restaurer un vieil escalier en bois ? Quelles sont les étapes de rénovation d’un escalier en bois ? Nous allons voir comment rénover un escalier en bois selon l’état de votre escalier et la nature du bois.

 

Comment savoir si un escalier en bois doit être rénové ?

 

Lorsque l’apparence d’un escalier en bois ternit, lorsqu’il présente des traces d’égratignures ou des fissures, il est temps d’intervenir pour le rénover. Le bois est un matériau qui peut très vite s’abîmer si il n’est pas bien entretenu. Les techniques d’entretien pour un escalier en bois seront d’ailleurs spécifiques en fonction de la nature de l’essence du bois.

Si vous laissez un escalier s’abîmer, il se fragilisera et les dommages causés seront irréversibles. Mieux vaut intervenir le plus tôt possible pour une petite rénovation ou quelques réparations plutôt que de devoir changer l’escalier au complet.

Il existe toutefois des situations pour lesquelles le changement d’escalier sera la seule solution. Par exemple si l’escalier n’est plus aux normes de sécurité en vigueur (obligation de remplacement d’escalier à suivre pour les bâtiments publics) ou si celui-ci n’est plus adapté à votre maison (par exemple suite à des travaux de rénovation intérieurs).

Forcément le prix pour un remplacement d’escalier en bois sera plus élevé comparé au coût d’une rénovation pour un escalier en bois.

 

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Étapes de rénovation d’un escalier en bois

 

Pour vous montrer comment rénover un escalier en bois ancien, on vous a listé les méthodes à mettre en œuvre et les étapes à respecter selon les types de bois.

Étapes pour rénover un escalier en bois :

  1. Poncez les anciennes couches de finition de l’escalier
  2. Nettoyez l’escalier
  3. Reprenez les irrégularités et trou de l’escalier à l’aide de pâte à bois
  4. Resserrez des marches d’escalier qui grincent
  5. Appliquez la finition adéquate selon la nature du bois

 

renovation escalier en bois

Il faudra choisir le type de finition pour votre escalier en bois en tenant compte de la nature du bois de votre escalier.


 

Outils pour rénover un escalier en bois ancien

Pour rajeunir un escalier en bois, vous aurez besoin des outils et matériaux suivants :

  • Un grattoir ou une ponceuse ou encore un sableur
  • Du papier abrasif
  • Une visseuse électrique avec mèche à bois
  • Un tournevis électrique
  • Des vis
  • Une fraiseuse
  • Un couteau de peintre
  • Un rouleau à peinture et un pinceau
  • Une brosse plate
  • Un aspirateur
  • De la pâte à bois
  • Des produits de traitement hydrofuge et fongicide
  • Des produits de finition : peinture, lasure, vernis, huile, cire
  • Des produits nettoyants à base de soude dans le type St Marc
  • De l’eau tiède, un sceau, une éponge et un tissu
  • Des produits décapants pour bois
  • Des produits de préparation : sous-couche de peinture, préparateur
  • Des matériels de protection : tenue de travail, paire de gants, un masque et des lunettes

Le choix des outils et matériaux est à adapter en fonction de votre projet.

 

Ponçage des anciennes couches de finition de l’escalier en bois

Pour que la remise à neuf de l’escalier en bois soit optimale, il faut qu’il puisse retrouver son état initial ou naturel, c’est-à-dire non-traité. Pour ce faire, il faut commencer par dégager tout ce qui l’encombre (tapis, moquette ou autre), puis retirer les couches de finition dont il a bénéficié.

S’il a été peint, vernis ou stratifié, un décapage à l’aide d’un produit décapant pour bois est nécessaire.

Vous pouvez également utiliser une ponceuse électrique pour décaper l’ensemble des marches. Attention, ce processus peut être fastidieux et très salissant pour votre intérieur. Suite à un décapement, il faudra poser une nouvelle finition sur le bois de l’escalier.

À noter, pour décaper le bois d’un escalier, vous pouvez choisir la méthode du sablage. Le décapement par sablage peut être assez violent, il n’est pas recommandé si votre escalier en bois est fragile ou trop abîmé.

Si, l’escalier a été huilé ou ciré, un produit décireur, un déshuileur pour bois ou encore un simple lessivage avec un produit nettoyant ménager (St Marc) peuvent faire l’affaire pour décaper l’escalier en bois.

Tout au long de cette étape, il faut bien veiller à ce que la pièce soit aérée, car les poussières produites par les travaux peuvent être dangereuses si elles sont respirées. De même, si vous faîtes un lessivage, le bois ne doit pas rester trop longtemps en contact avec l’humidité. L’aération de la pièce est donc indispensable.

 

Nettoyage et reprise des irrégularités de l’escalier en bois

Après avoir retiré l’ancienne finition de l’escalier en bois, il faudra le nettoyer pour enlever la poussière que les précédents travaux ont générés. Pour nettoyer un escalier en bois, passez l’aspirateur et essuyez avec un tissu légèrement humidifié (il ne faut pas que le bois soit mouillé) les marches de l’escalier.

Avant de passer à l’étape suivante, il ne faut pas oublier de boucher les fissures et les petits trous à l’aide d’une pâte à bois et d’un couteau de peintre. Un ponçage et un nettoyage final avec un linge légèrement humidifié d’eau tiède sont à réaliser pour effacer les excédents de pâte à bois et pour obtenir une surface lisse, homogène et nette.

 

Resserrement des marches d’escalier qui grincent

Il est assez fréquent que, en vieillissant, une ou plusieurs marches de l’escalier grincent. Cela est dû par un détachement de la marche et de la contremarche. Pour y remédier, il suffit juste de visser la marche à la contremarche. Pour resserrer une escalier qui grince, percez un trou de part et d’autre de la marche sur la partie qui se trouve en dessus de la contremarche, insérerez une vis et vissez à fond.

Le trou doit ensuite est scellé avec de la pâte à bois et sa surface doit être bien poncée pour qu’elle soit au même niveau que le reste de la marche.

A noter : Une marche abîmée doit être remplacée par une neuve.

 

Différentes finitions pour restaurer un escalier en bois

Après avoir préparé, poncé et nettoyé l’escalier en bois, il ne reste plus qu’à appliquer les nouvelles couches de finition pour le remettre à neuf et le protéger des rayures et de l’humidité.

Pour remettre à neuf un escalier en bois, vous pourrez utiliser vernis, vitrificateur, peinture, cire et huile pour bois.

 

Vitrifier un escalier en bois

Il est possible de restaurer un escalier en bois en le vitrifiant. Il suffit de l’enduire d’une sous-couche suivie d’un vitrificateur à rendu mat, satiné ou brillant, selon les préférences.

 

Peindre un escalier en bois

La peinture de l’escalier en bois est aussi une solution pour le rénover. A cet effet, il faut utiliser de la peinture spéciale pour bois. L’usage d’une sous-couche ou d’un préparateur n’est pas obligatoire, mais fortement recommandée pour peindre un escalier.

 

Vernir un escalier en bois

Si vous opter pour le vernissage de l’escalier en bois, il faut étaler 2 couches de vernis et une couche finale de vitrificateur. Laissez un temps de séchage entre les 2 vernissages (n’hésitez pas à consulter la notice selon le produit utilisé pour le vernissage de l’escalier en bois).

 

Huiler un escalier en bois

Il existe aussi de l’huile de finition pour bois, son application se fait en deux fois. Après la première couche, il faudra laisser sécher 5 à 10 minutes et enlever l’excédent avec un tissu propre avant d’entamer la seconde. Attention, vérifiez bien que le bois qui compose votre escalier est capable de bien boire l’huile de finition.

 

Cirer un escalier en bois

Le cirage de l’escalier en bois est le type de finition le plus courant sur un escalier en bois.

Pour un résultat optimal, il est conseillé de le faire en 2 couches qu’il faudra renouveler aussi régulièrement que possible.

Remarque : L’application des produits doit être réalisée dans le sens du bois et depuis le haut des marches vers le bas. Il faut attendre que la précédente couche soit bien sèche avant d’appliquer la seconde. Respectez les temps de séchage indiqués selon les produits.

La finition cirée et huilé est très glissante, il est donc préférable de fixer des bandes antidérapantes sur les marches si l’escalier est fréquenté par des enfants et des personnes âgées.

 

Entretien de l’escalier en bois après rénovation

 

Pour maintenir en bon état l’escalier en bois, il faut l’entretenir régulièrement. Dans le cas d’une finition huilée ou cirée, un renouvellement régulier doit être réalisé. En ce qui concerne le vernis et le vitrificateur, il existe sur le marché des polish rénovateurs à appliquer annuellement, leur but est de raviver l’éclat du bois.

Pour la finition à la peinture, un nettoyage avec une serpillière humidifiée d’eau tiède suffira.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *