Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Tarif pour le détartrage d’un chauffe-eau

Tarif pour le détartrage d’un chauffe-eau

Sans vous en rendre compte, vous utilisez, tous les jours, votre chauffe-eau ou votre chaudière pour chauffer votre eau sanitaire ou pour le chauffage des pièces de votre maison.

À force d’utilisation, le chauffe-eau ou la chaudière s’abime et les pannes peuvent vite arriver (souvent sans prévenir). Un entretien régulier du chauffe-eau permet donc d’éviter ces pannes soudaines.

En plus d’éviter les pannes de chaudière, un bon entretien augmente aussi la longévité du chauffe-eau.

Parmi les différents problèmes que peut rencontrer un chauffe-eau ou une chaudière, l’accumulation de tartre est presque inévitable. Si le chauffe-eau n’est pas détartré régulièrement, des soucis peuvent apparaître et causer la fin prématurée du chauffe-eau.

Selon le type de chauffe-eau et la dureté de votre eau, vous devrez donc faire intervenir un professionnel régulièrement pour un détartrage du chauffe-eau (tous les 2 à 5 ans selon le modèle de chauffe-eau et la dureté de l’eau).

Quel est le tarif pour un détartrage d’une chaudière ? Le détartrage d’un chauffe-eau est-il prévu dans le contrat d’entretien d’un chauffe-eau ? Quand faire intervenir un artisan pour le détartrage de chauffe-eau ?

Nous allons voir dans cet article le prix d’un détartrage de chauffe-eau. Nous donnerons les conseils pour savoir quand faire intervenir un professionnel en fonction du type de chaudière et de la dureté de l’eau. Nous verrons également les solutions contre le calcaire et le dépôt de tartre dans un chauffe-eau ainsi que l’utilité d’un contrat d’entretien pour un chauffe-eau.

 

Prix d’un détartrage de chauffe-eau

 

Le prix moyen pour un détartrage de chauffe-eau sera de 150 €.

Le tarif pour un détartrage de chauffe-eau peut varier selon le type de chauffe-eau (électrique / thermodynamique / à gaz / solaire…) mais aussi selon la nature de l’intervention.

En effet, selon l’état du chauffe-eau, il n’est pas rare qu’en plus du détartrage, il soit nécessaire de changer une pièce trop abîmée par le tartre et le calcaire.

Coût d’intervention pour le détartrage d’un chauffe-eau :

Intervention sur chauffe-eauTarif de l’intervention
Détartrage de chauffe-eau simpleEntre 130 et 250 €
Détartrage de chauffe-eau avec changement de pièceEntre 150 et 400 €
Prix pour d’un contrat d’entretien chauffe-eau (annuel)Entre 120 et 180 €

 

Prix d’un détartrage de chauffe-eau en fonction du type de chaudière

Le tarif pour un détartrage de chauffe-eau (sans aucune autre intervention) varie entre 130 et 200 € selon le type de chauffe-eau. Sachant que le détartrage d’un chauffe-eau se fait généralement tous les 2 à 5 ans (peut varier selon le type de chauffe-eau et la dureté de l’eau).

Pour le coût d’un détartrage de chauffe-eau simple (sans changement de pièce), on peut présenter les fourchettes de prix suivantes pour ces types de chauffe-eau :

  • Prix d’un détartrage de chauffe-eau électrique : entre 130 et 200 €
  • Prix d’un détartrage de chauffe-eau à gaz : entre 150 et 230 €
  • Prix d’un détartrage de chauffe-eau thermodynamique : entre 180 et 250 €
  • Prix d’un détartrage de chauffe-eau solaire : entre 130 et 180 €

 

Détartrage d’un chauffe-eau électrique

Le chauffe-eau électrique est le type de chauffe-eau le plus sensible au tartre. Les interventions pour le détartrage sur un chauffe-eau électrique seront donc plus régulières que sur les autres types de chauffe-eau (tous les 2-3 ans environ).

La résistance du chauffe-eau électrique est particulièrement vulnérable au tartre et il ne sera pas rare de devoir changer cette pièce selon l’état du chauffe-eau.

On notera également une surconsommation électrique avec une chaudière entartrée (ce qui peut constituer un indice sur la nécessité de faire intervenir un plombier chauffagiste pour le détartrage de la chaudière).

 

Détartrage d’un chauffe-eau à gaz

L’entretien d’un chauffe-eau gaz est d’autant plus important que les soucis sur ce type de chaudière peuvent être dangereux (un décret de loi impose pour un chauffe-eau à gaz l’obligation d’un contrôle et d’un entretien tous les ans)

Le chauffe-eau à gaz n’échappe pas non plus au problème de tartre. Si votre eau sanitaire a du mal à chauffer, c’est un signe que le chauffe-eau présente ce problème.

Comme pour le chauffe-eau électrique, le détartrage d’un chauffe-eau à gaz se fait assez régulièrement (tous les 2 ans environ).

 

Détartrage d’un chauffe-eau thermodynamique

Les chauffes-eau thermodynamique sont les types de chauffe-eau les plus modernes. L’entretien est moins exigeant par rapport à un chauffe-eau électrique ou à gaz.

Le détartrage d’un chauffe-eau thermodynamique se fera tous les 3-5 ans en fonction de l’usage.

 

Détartrage d’un chauffe-eau solaire

Les chauffe-eau solaires sont eux aussi sensibles au tartre et au calcaire.

L’entretien et le détartrage de ce type d’appareil est plutôt rapide à faire. Les pièces de rechange par contre seront plutôt coûteuses, veillez donc à bien assurer l’entretien d’un chauffe-eau solaire.

 

Prix pour un changement de pièce pour un chauffe-eau

Si le détartrage du chauffe-eau représente un coût significatif, le prix de l’intervention peut être d’autant plus important lorsqu’il est nécessaire de changer une pièce trop abîmée par le tartre ou le calcaire.

Le prix d’un changement de pièce pour un chauffe-eau dépendra du type de chauffe-eau et du type de pièce.

Pour donner des exemples, sur les pièces les plus fréquemment changés :

  • Prix d’un remplacement de groupe de sécurité : entre 150 et 300 €
  • Prix d’un remplacement d’anode : Entre 80 et 150 €
  • Prix de remplacement de la résistance du chauffe-eau : entre 130 et 250 €

Encore une fois, l’entretien régulier du chauffe-eau permet d’éviter les interventions pour le changement de pièce défectueuse.

 

Tarif d’un contrat d’entretien pour chauffe-eau

Une autre stratégie pour l’entretien d’un chauffe-eau est de souscrire à un contrat d’entretien avec un installateur ou un artisan plombier-chauffagiste.

Le contrat de maintenance pour un chauffe-eau est la solution idéale pour s’assurer du bon fonctionnement de son chauffe-eau ou de sa chaudière.

Le contrat d’entretien se paye annuellement et permet de garantir une intervention annuelle pour un contrôle du chauffe-eau, les réparations et la maintenance du chauffe-eau. Selon les contrats, en plus de l’intervention annuelle, le contrat peut garantir l’intervention d’un plombier chauffagiste en cas de panne ou besoin (sans majoration ou à un tarif préférentiel selon la nature du contrat).

Un contrat d’entretien pour un chauffe-eau englobe généralement :

  • Le nettoyage et l’entretien du chauffe-eau
  • La vérification complète du chauffe-eau
  • Les réglages optimaux selon la consommation du foyer
  • Le contrôle du bon fonctionnement

Chaque contrat est différent. Le contrat d’entretien définit avec précision les conditions d’intervention, la nature des interventions, le tarif annuel et la durée d’engagement.

Des conditions et tarifs préférentiels peuvent également être proposés pour le remplacement du chauffe-eau ou de la chaudière lorsque la durée de vie de l’appareil est dépassé ou si celui-ci cesse de fonctionner définitivement.

 

prix detartrage chaudiere

Le détartrage peut être inclus dans les prestations prévues dans le contrat d’entretien de votre chauffe-eau ou chaudière (dans le cas où vous avez souscrit à un contrat d’entretien).

 

Les tarifs des contrats d’entretien pour un chauffe-eau varieront entre  120 et 180 euros par an selon le type de chauffe-eau et de la marque de celui-ci.

Les contrats de maintenance sont à étudier individuellement, car ils ne proposent pas tous les mêmes garanties et conditions d’intervention. Par exemple certains contrats prendront en charge les pièces de rechange en cas de réparation alors que d’autres non. Étudiez bien les offres avant de vous engager.

On notera que vous pouvez bénéficier d’une majoration significative sur le prix de l’abonnement d’entretien en fonction du nombre d’années d’engagement sur le contrat.

La souscription à un contrat d’entretien pour un chauffe-eau est un choix qui se discute. Si votre chauffe-eau est au gaz, il est préférable de souscrire à un contrat, car le contrôle est de toute façon obligatoire pour la plupart des modèles de chauffe-eau à gaz.

Pour les autres types de chauffe-eau, tout dépend de l’usage et de la modernité de votre chauffe-eau. À vous de voir si le contrat est moins coûteux ou s’il est plus pratique pour vous d’être tranquille pour la maintenance plutôt que de solliciter un chauffagiste plombier pour des interventions ponctuelles.

 

Pourquoi faire détartre un chauffe-eau ?

 

Le détartrage du chauffe-eau est plus qu’important pour la longévité de ce dernier. Le tarte, en plus d’abîmer le chauffe-eau et les éléments qui le compose, va réduire les performances de ce dernier. Un chauffe-eau entartré, c’est une perte énergétique représentant jusqu’à 10% de votre facture énergétique global.

L’entretien et le détartrage de votre chauffe-eau devient donc un enjeu économique pour votre foyer.

 

Quand détartre un chauffe-eau ?

 

Selon votre modèle de chauffe-eau un détartrage est recommandé plus ou moins régulièrement.

Le détartrage d’un chauffe-eau se fait généralement tous les 2-3 ans. Mais, pour certains cas, il n’y aura pas besoin de détartrage avant 5 ans.

La qualité et surtout la « dureté de l’eau » déterminera significativement les temps entre chaque intervention pour le détartrage d’un chauffe-eau.

Pour connaître la dureté de l’eau de sa commune vous pouvez :

  • Vous référer à la facture d’eau (certains fournisseurs donne ces informations)
  • Vous adresser à votre mairie
  • Consulter le site du gouvernement
  • Demander à votre artisan

 

Éviter l’accumulation de tartre dans son chauffe-eau

 

Plusieurs moyens et habitudes de consommation peuvent vous permettre d’éviter l’accumulation de tartre et de calcaire dans votre chauffe-eau.

Le réglage de la température du thermostat du chauffe-eau peut réduire l’accumulation de tartre. En effet, optez pour un réglage de thermostat à 55° permet de minimiser les dépôts de calcaire et tartre. Au-delà de ces températures, le calcaire et les dépôts de tartre se forment plus rapidement.

S’équiper d’un adoucisseur d’eau et l’installer à l’arrivée d’eau du foyer est la solution idéale pour éviter le tartre et les problèmes de chauffe-eau ou chaudière.

D’ailleurs l’adoucisseur d’eau a de nombreux avantages pour le quotidien, l’entretien et l’état de tous les autres équipements concernés par l’eau (douche, lavabo, lave-vaisselles…).

Vous pouvez également agir directement sur le chauffe-eau en l’équipant de filtre anti-calcaire ou en optant pour des modèles de chauffe-eau avec des résistances qui ne favorisent par l’accumulation de tartre.

N’hésitez pas à solliciter les conseils de votre plombier chauffagiste pour un entretien optimal de votre chauffe-eau.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *