Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Tarif de désembouage pour un plancher chauffant

Tarif de désembouage pour un plancher chauffant

Votre plancher chauffant se révèle moins performant ? C’est sans doute le signal que vous devez procéder à un désembouage de ce système de chauffage pour maintenir une bonne répartition de la chaleur dans votre logement. Comment désembouer une installation de plancher chauffant ? Le désembouage est-il obligatoire ? Nous répondons à ces questions fréquentes et faisons le point sur le tarif de désembouage pour un plancher chauffant.

 

Désembouage de plancher chauffant : définition

 

Le désembouage d’un plancher chauffant se résume en une opération qui consiste à évacuer les dépôts, autrement dit les « boues » qui se sont accumulées dans les tubes du circuit de chauffage. En effet, les années passant, du fait de la circulation de l’eau, le tartre et la corrosion se déposent les tuyaux. Cette situation peut finir par empêcher le bon fonctionnement du plancher chauffant.

C’est pourquoi il faut régulièrement entretenir et nettoyer le circuit de chauffage de son habitation. Vous préserverez ainsi les performances et allongerez la durée de vie de votre installation de plancher chauffant. Par ailleurs, vous maintiendrez un bon rendement calorifique de votre équipement. Avec aussi à la clé, l’assurance de factures énergétiques plus légères !

 

Quand réaliser un désembouage ?

 

tarif desembouage plancher chauffant

Pour conserver un chauffage au sol performant, un désembouage de plancher flottant est à mettre en place tous les 5 à 10 ans.

 

Si le désembouage n’est pas obligatoire, il est conseillé de procéder à un contrôle régulier de cet équipement de chauffage. La fréquence de désembouage d’un plancher chauffant se situe entre 5 et 10 ans selon la qualité d’entretien du matériel.

Dans la pratique, il faut planifier cette opération lorsque des dysfonctionnements sont constatés, comme lorsque :

  • certaines zones du plancher demeurent froides même lorsque que vous faites monter la température de la chaudière. La pièce n’est alors plus chauffée de manière uniforme.
  • Le plancher met de plus en plus de temps à chauffer.
  • La chaudière se met à consommer beaucoup plus d’énergie.
  • L’installation commence à être bruyante (elle émet des bouillonnements, des claquements…) ou présente des fuites.
  • La couleur de l’eau évacuée change ( elle tourne au marron, voire au noir, lorsque vous réalisez une purge).

 

Les techniques de désembouage de plancher chauffant

 

Comme pour l’entretien des radiateurs, il existe plusieurs techniques de désembouage : le désembouage chimique (doux ou fort), et le désembouage hydropneumatique.

Dans le cas d’un désembouage chimique doux, le chauffagiste ou plombier chauffagiste s’occupe de rincer les canalisations avec l’ajout de produits chimiques sans acide. Cette technique s’avère idéale pour les planchers chauffants anciens aux conduits potentiellement abîmés. Ce type de nettoyage ne se révèle cependant possible que si l’accès à l’installation de chauffage s’avère compatible avec une opération de vidange.

Dans certains cas, pour les réseaux entartrés par exemple, un désembouage chimique plus fort doit être envisagé. Les produits utilisés se composeront alors d’acide sulfurique ou d’acide fluorhydrique nécessaire pour détartrer les canalisations encrassées.

Les procédés chimiques conviennent à tout type de chauffage, avec tubulure en alu ou synthétique, récent ou plus ancien.

En cas d’échec, il faut alors envisager un désembouage hydropneumatique, aussi dit hydrodynamique, ou aérohydraulique. Cette technique consiste à l’injection, dans les circuits, d’une eau extrêmement riche en bulles ou bien d’air à haute pression. Ces solutions créent alors des mini ondes de chocs qui permettent de décoller les particules de boues. Pour ce faire, le professionnel utilise une pompe hydropneumatique et peut ainsi désembouer tout type de circuit. Il faut cependant compter plusieurs heures d’intervention.

Bon à savoir : la plupart du temps, lorsqu’on parle de désembouage, il s’agit du désembouage hydrodynamique. Ce dernier doit être réalisé par un professionnel puisqu’il nécessite l’utilisation de matériel spécifique. En effet, le simple rinçage à l’eau claire ne s’avère pas suffisant pour éliminer les dépôts incrustés dans la tuyauterie qui nuisent à l’efficacité des échanges thermiques.

 

Tarif d’un désembouage de plancher chauffant : les méthodes chimiques douces ou fortes

Qu’il s’agisse de la technique douce ou plus forte évoquées plus haut, le prix d’un bidon de produit chimique désembouant adapté de 500 ml est compris entre 40 à 80 euros.

 

Tarif d’un désembouage de plancher chauffant : la méthode hydrodynamique ou hydropneumatique

Dans le cas d’un désembouage mécanique, il existe une technique. Cependant, celle-ci peut prendre différentes appellations. On la trouve ainsi sous le nom de méthode hydrodynamique ou hydropneumatique, ou encore sous celui de méthode aérohydraulique.

 

Tarif moyen d’un désembouage de plancher chauffant par un pro

C’est la surface à traiter qui fait varier le prix d’un désembouage. Cependant, on peut estimer que le désembouage d’un plancher chauffant coûte en moyenne entre 480 et 900 euros tout compris. La variation du prix s’explique alors essentiellement selon la taille du réseau à traiter.

Par exemple, pour le désembouage du chauffage au sol d’ un logement de 100 m2, il faudra compter 550 euros environ.

Selon l’encombrement constaté, un circuit de chauffage au sol peut être traité chimiquement ou mécaniquement. Le choix de la méthode d’intervention est réalisée une fois le diagnostic établi. Dans le cas d’un désembouage mécanique pour un circuit fortement obstrué, seul un professionnel (plombier ou chauffagiste) équipé d’un appareil de pompage et de purge est à même de venir à bout du problème. Il vous faudra prévoir de 3 à 5 heures d’intervention.

A l’inverse, le désembouage chimique peut, tout à fait, être réalisé par un particulier. Il peut même être programmé régulièrement et à titre préventif.

À noter : Lorsqu’on doit procéder au remplacement d’une chaudière, il est souvent indiqué de désembouer les canalisations et tuyauteries des appareils de chauffe au préalable.

N’hésitez pas à contacter un plombier, un chauffagiste ou un plombier chauffagiste pour faire réaliser un devis et obtenir des conseils pour le désembouage de votre plancher chauffant.

 

 

Peut-on faire un désembouage de plancher chauffant par soi-même ?

 

Même s’il n’est pas conseillé d’effectuer cette opération tout seul, il reste possible de désembouer son plancher chauffant par soi-même.

 

Réaliser un désembouage chimique par soi-même

Des kits de désembouage sont d’ailleurs vendus dans le commerce à cet effet. Il vous faudra débourser environ 200 euros.

Pour un résultat à la hauteur de l’investissement, il faudra suivre les instructions du fabricant à la lettre et vous assurer d’être protégé convenablement (notamment en portant des gants, des lunettes, un masque, une combinaison, …) puisque vous manipulerez des produits de nettoyage chimiques et les boues lors de leur extraction.

 

Réaliser un désembouage hydrodynamique de plancher chauffant

 

tarif desembouage plancher chauffant

La réussite d’un désembouage requiert de suivre un mode d’emploi précis. Cette opération d’entretien s’avère technique et chronophage. Pour parvenir à un résultat optimal avec un minimum de contraintes, mieux vaut donc faire appel à un professionnel.

 

De même, pour le désembouage hydrodynamique d’un plancher chauffant, il est important de respecter les procédures que nous allons détailler par étapes :

1) Après avoir pris soin de fermer l’arrivée générale d’eau, brancher un tuyau d’arrosage à un robinet d’arrivée d’eau et l’autre extrémité du tuyau sur l’entrée d’eau de la pompe de désembouage hydrodynamique.

2) Puis, brancher un deuxième tuyau au robinet de vidange inférieur du plancher chauffant et son autre extrémité à la sortie d’eau de la pompe hydropneumatique.

3) Se munir ensuite d’un troisième tuyau, le brancher d’un côté sur le robinet supérieur du collecteur de votre chauffage au sol et de l’autre dans une voie d’écoulement d’eau (éviter cependant de vidanger dans votre jardin).

4) Procéder alors à la réouverture de l’arrivée d’eau générale.

5) Vous pouvez alors procéder au désembouage de la première boucle : après avoir pris soin de fermer les vannes reliées aux autres boucles, ouvrir les 2 vannes de la boucle à traiter en premier. Ouvrir les robinets de vidange. Ouvrir le robinet d’arrivée d’eau relié à la pompe hydropneumatique. Mettre en action la pompe de désembouage et laisser couler l’eau boueuse du tuyau jusqu’à obtenir une eau claire.

6) Puis, procéder au désembouage des autres boucles.

7) Une fois l’ensemble du circuit désemboué, relancer le chauffage au sol. Pour ce faire, fermer l’arrivée générale d’eau afin d’ôter tous les tuyaux. Replacer ensuite les bouchons des robinets de vidange. Ouvrir toutes les vannes des différentes boucles. Enfin, rouvrir l’arrivée générale d’eau.

8) Une fois le système de chauffage rempli, dévisser la vis de la purge jusqu’à émission d’un bruit spécifique, puis la refermer une fois l’air évacué.

 

Comment entretenir son plancher chauffant ?

 

L’entretien régulier du système de chauffage par le sol limitera l’embouage de ce dernier.

Comme pour n’importe quel radiateur, il est recommandé de réaliser une purge au moins une fois par an, avant ou après la période d’utilisation.

Il existe plusieurs outils et accessoires permettant de retarder le moment du désembouage du circuit de chauffage.

Ainsi, un filtre magnétique mis en place au moment de l’installation de la chaudière permet de ralentir la formation des sédiments.

De même, l’adoucisseur d’eau évite les dépôts de calcaire et de magnésium.

Enfin, la pompe de dosage peut également être installée à l’entrée du circuit. Elle distille de temps à autre dans l’eau un produit qui empêche la corrosion des tuyaux et les dépôts de tartre. Les dosages doivent être définis en fonction de la composition chimique de l’eau, le plus souvent par un professionnel.

N’hésitez pas à prendre conseil ou à vous faire aider par un professionnel.

poser question travaux aux artisans

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *