Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Réducteur de pression pour chauffe-eau

Réducteur de pression pour chauffe-eau

Qu’est-ce qu’un réducteur de pression ? Comment fonctionnent les réducteurs de pression d’eau ? Combien coûte un réducteur de pression ? Comment poser un réducteur de pression ? La régulation de la pression de l’eau dans le réseau d’alimentation domestique permet de préserver son installation sanitaire et d’économiser de l’eau. Le réducteur de pression est un appareil qui réduit la pression de l’eau afin d’obtenir un débit idéal et ainsi, éviter les bruits dans les canalisations, l’usure de la robinetterie, … Le guide travaux sur les réducteurs de pression d’eau : fonctionnement, prix et technique d’installation d’un réducteur de pression.

 

Qu’est-ce qu’un réducteur de pression ?

 

Le régulateur de pression est un accessoire de plomberie qui joue plusieurs rôles dans la distribution de l’eau dans un logement. Votre maison est raccordée au réseau de distribution public qui l’alimente en eau potable. Pour pouvoir être distribuée, la pression dans les tuyaux est importante. L’unité de mesure de cette pression est le bar. Il est important d’intervenir pour éviter toute pression excessive qui impacterait votre plomberie et vos installations sanitaires. Cet équipement permet de réguler la pression de l’eau chez vous. Découvrez tous les détails sur les régulateurs de pression pour votre plomberie.

 

Définition : réducteur de pression en plomberie

Le réducteur de pression est un accessoire qui permet de réduire et réguler la pression de l’eau dans votre réseau de plomberie. Il s’agit d’un appareil autonome qui s’installe le plus souvent à l’entrée du réseau d’eau ou sur le circuit du chauffe-eau.

Le réducteur de pression propose le plus souvent une plage de tarage pression aval de 1 à 6 bars. Son réglage d’usine est configuré à 3 bars qui correspond à la pression idéale dans un réseau d’eau privé. Certains modèles sont équipés d’un nanomètre afin de visualiser la pression de l’eau à la sortie du réducteur de pression.

Le réducteur de pression n’est pas obligatoire pour un réseau de plomberie mais son installation est fortement conseillée pour alimenter certains appareils sanitaires comme un ballon d’eau chaude. Il est possible de poser un réducteur de pression sur tous les types de plomberie : cuivre, PER ou multicouche. Concernant le raccordement d’un réducteur de pression, il varie en fonction des modèles. Le raccordement le plus commun étant le 3/4″ (20×27).

 

À quoi sert un réducteur de pression ?

Le réducteur de pression permet d’obtenir une pression d’eau régulée et constante à sa sortie. Mais pourquoi réduire la pression d’eau ? Il faut savoir qu’une installation de plomberie est composée de tuyaux qui alimentent en eau vos robinets, douche et baignoire, toilettes et autres appareils sanitaires tels que le chauffe-eau, le lave-vaisselle, …

D’ordre général, la pression idéale pour une installation courante est de 3 bar. La pression d’eau d’une habitation ne doit pas dépasser 5 bar (0,5 MPa). Si la pression est trop élevée, c’est-à-dire la force exercée par l’eau dans la tuyauterie, vous risquez de rencontrez de nombreux problèmes liés à cette pression excessive.

Voici les principaux problèmes causés par un débit d’eau trop élevé :

  • Bruits dans les canalisations et coups de bélier.
  • Débit important qui augmente la quantité d’eau consommée.
  • Usure prématurée des installations sanitaires.

L’installation d’un régulateur de pression permet d’éviter la surpression d’eau qui est responsable de plusieurs problèmes dans un réseau d’eau sanitaire. Au contraire du régulateur de pression, un surpresseur permet d’augmenter la pression de votre alimentation d’eau domestique en cas de pression d’eau insuffisante ou de chute de débit par exemple.

installation réducteur sur chauffe-eau

L’installation d’un réducteur sur chauffe-eau est fortement recommandée pour améliorer la durée de vie de cet équipement sanitaire. Le réducteur de pression est taré à 3 bar si vous ne modifiez pas son réglage.

 

Différents modèles de réducteur de pression

Selon vos besoins, il existe plusieurs modèles de réducteur de pression. Diamètre de raccordement, réglage de la pression, présence d’un nanomètre ou encore certification ACS et NF, autant de critères de choix lors de l’achat d’un réducteur de pression.

Premièrement, vous devez prendre en compte la taille de la visserie utilisée en plomberie. Les dimensions de raccordement de votre réducteur de pression (en pouce et en mm) diffèrent en fonction de l’utilisation. Voici les diamètres d’un filetage ou d’un taraudage pour une installation sanitaire :

  • 3/8″ (12×17) pour le raccordement d’un robinet d’arrêt du WC ou d’un robinet.
  • 1/2″ (15×21) pour le raccordement d’une lave-vaisselle ou d’une machine à laver.
  • 3/4″ (20×27) pour le raccordement d’un chauffe-eau.

Ensuite, il existe des réducteurs de pression plus ou moins réglables. Il faut donc prendre en compte la plage de réglage de cet équipement afin de vérifier qu’il soit bien adapté à votre besoin. Généralement, la plage de réglage de la pression d’eau est comprise entre 1,5 et 5,5 bar.

Certains réducteurs de pression sont équipés d’un nanomètre qui permet de mesurer et visualiser la pression d’eau facilement. Grâce au nanomètre, le réglage du réducteur est beaucoup plus simple si vous devez obtenir une pression d’eau précise. De plus, le nanomètre vous permettra d’identifier tout problème du réducteur de pression. En effet, ce dernier peut avoir une malfaçon ou se dégrader au contact de l’eau avec le temps. Il faut privilégier les réducteurs en laiton qui sont plus résistants à la corrosion.

Enfin, tous les réducteurs de pression vendus en France sont certifiés CE et ACS (Attestation de Conformité Sanitaire). Toutefois, certains modèles bénéficient de la marque NF qui garantit le respect des normes d’utilisation des appareils électroménagers et des robinetteries en France.

 

Fonctionnement d’un réducteur de pression

 

Un réducteur de pression, ou régulateur de pression, fonctionne sur un principe mécanique. À l’intérieur de cet équipement de plomberie, nous trouvons plusieurs pièces comme une membrane, un ressort, un presse-ressort ou encore une vis de réglage. Le principe est simple à comprendre : le réducteur de pression fonctionne grâce à l’opposition de deux forces : la pression de l’eau qui le traverse et un obturateur qui oppose une résistance. Cette résistance permet de limiter le débit d’eau à la sortie du réducteur de pression.

Pour vous donner plus de détails sur le principe d’utilisation du réducteur, voici une vidéo explicative :

 

Comment régler un réducteur de pression ?

 

Un réducteur de pression est avant tout un régulateur qui permet d’augmenter ou baisser la pression d’eau dans les canalisations. Le choix de la pression se fait selon une plage de tarage qui dépend directement du modèle acheté. Après avoir posé un réducteur de pression, vous pouvez adapter la pression d’eau en fonction de votre installation de plomberie. Pour cela, une vis de réglage est disponible sur tous les modèles.

Nous allons vous expliquer comment régler un réducteur de pression. Pour rappel, les réducteurs de pression sont le plus souvent préréglés à 3 bar. Ce qui correspond à la pression idéale pour un réseau d’eau privé.

Tout d’abord, vous devez installer un nanomètre sur votre réducteur de pression pour mesurer la pression du débit d’eau qui traverse l’équipement. Le nanomètre vous permettra de régler précisément votre réducteur de pression. De plus, le réglage doit être réalisé après avoir coupé l’arrivée d’eau principale. Il ne faut pas régler un réducteur de pression en fonctionnement.

Voici la technique pour régler un réducteur de pression :

  • Pour augmenter la pression, visser la vis de réglage dans le sens des aiguilles d’une montre (de droite à gauche).
  • Pour diminuer la pression, dévisser la vis de réglage dans le sens contraire des aiguilles d’une montre (de gauche à droite).

 

Une fois le réglage du réducteur de pression effectué, il faudra tester la pression d’eau en activant le robinet d’arrêt d’eau puis en ouvrant un robinet en aval (puisage). Il vous suffira de vérifier la mesure présente sur le nanomètre.

 

Prix d’un réducteur de pression pour chauffe-eau

 

L’installation d’un réducteur de pression est fortement conseillée, notamment lors de la pose d’un chauffe-eau électrique. Combien coûte un réducteur de pression ? Quel est le tarif de pose d’un réducteur de pression ? Si vous êtes bricoleur, il est très facile de mettre en place cet équipement soi-même. En effet, un réducteur de pression ne nécessite pas de gros travaux de plomberie.

L’achat d’un réducteur de pression oscille entre 20€ et 50€ en moyenne. Les facteurs qui impactent le prix sont la présence d’un nanomètre et la qualité de l’équipement. Nous vous recommandons d’acheter un réducteur de pression NF.

Voici les prix d’achat d’un réducteur de pression pour chauffe-eau :

Réducteur de pression pour chauffe-eauPrix
Réducteur de pression 20×27 (3/4) chez CastoramaEnviron 25€
Réducteur de pression 20×27 WATTS industriesEnviron 30€
Réducteur de pression 20×27 avec manomètreEnviron 40€

 

Voici un réducteur de pression de qualité à un prix très correct :

 

Installer un réducteur de pression pour chauffe-eau

 

L’installation d’un réducteur de pression est fortement conseillée lors de la pose ou du remplacement d’un chauffe-eau électrique. Son utilisation est même obligatoire si la pression d’eau de votre logement est excessive. En effet, un ballon d’eau chaude nécessite une pression d’eau stable de 3 bar pour durer longtemps.

Concernant l’installation d’un réducteur de pression pour chauffe-eau, voici les étapes à suivre :

  1. Après avoir déposé l’ancien chauffe-eau, préparez le support afin d’accueillir le chauffe-eau électrique neuf.
  2. Déballez votre chauffe-eau et installez le groupe de sécurité sur l’arrivée d’eau froide en prenant soin d’utiliser un ruban d’étanchéité de type téflon. Surtout, serrez bien le raccord.
  3. Une fois le raccord réalisé, vous pouvez fixer le chauffe-eau au plafond en gardant les mêmes fixations. Pensez toutefois à vérifier qu’elles sont compatibles avec votre nouvel appareil sanitaire.
  4. Ensuite, vous allez devoir raccorder le réducteur de pression au groupe de sécurité. Pour éviter toute fuite et assurer l’étanchéité du raccord, il est conseillé de faire un joint filasse sur raccord. Une fois la fillasse et la pâte à joint mis, positionnez le raccord femelle du réducteur de pression sur le raccord mâle du groupe de sécurité et procédez au serrage.
  5. Il ne vous reste plus qu’à raccorder l’arrivée d’eau froide au réducteur de pression et la sortie d’eau chaude au ballon pour terminer l’installation.
fuite raccord du réducteur pression eau

Lors de l’installation d’un réducteur de pression, il est important de mettre en place un ruban d’étanchéité ou un joint de fillasse pour assurer l’étanchéité du réducteur. Si vous ne serrez pas assez le réducteur de pression au groupe de sécurité, une fuite peut être présente aussi.

Il est indispensable de poser le réducteur de pression entre le groupe de sécurité du chauffe-eau et l’arrivée d’eau froide. Pour rappel, la réalisation d’un joint au téflon ne permet pas de dévisser le raccord. Une fois le raccord vissé et serré, il ne faut surtout pas le dévisser au risque de devoir tout recommencer. C’est le principal inconvénient du téflon.

Vous pouvez confier la pose du réducteur de pression à un plombier professionnel. Il s’agit de petits travaux de plomberie qui ne vous seront pas facturés très cher. Pour trouver un plombier pour l’installation de votre régulateur de pression, il vous suffit de remplir la demande de devis ci-dessous :

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *