Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Prix de pose d’un chauffage central

Prix de pose d’un chauffage central

Vous souhaitez procéder à l’installation d’un chauffage central au sein de votre domicile ? Cette solution de chauffage vous apportera satisfaction sur deux points essentiels : le confort et l’économie à l’usage. Cependant, il s’agit d’une procédure complexe exigeant une certaine réflexion quant à l’énergie choisie et au budget à y consacrer. En effet, le prix de pose d’un chauffage central représente un investissement conséquent. Le tarif de cette installation varie d’ailleurs en fonction de nombreux facteurs. Il est donc important de bien se renseigner sur les diverses options.

 

Comment fonctionne un chauffage central ?

 

Le chauffage central est par définition un système de diffusion de chaleur au cœur de la maison de manière permanente. Il faut savoir que ce système peut fonctionner avec différents combustibles selon ses préférences. À noter que dans le cas d’un système de chauffage fonctionnant au gaz, il n’y a pas besoin de stocker un combustible, à la différence du fioul par exemple. En effet, si vous optez pour un chauffage central au gaz, un simple raccordement au réseau de gaz de ville s’avère suffisant.
Pour fonctionner, ce système de chauffage a besoin de trois composants à savoir :

  • une chaudière dont la taille va dépendre de la superficie à chauffer
  • un système de distribution
  • un équipement de diffusion.

 

Pourquoi opter pour un système de chauffage central ? Avantages et inconvénients

 

Le système de chauffe d’une maison par chauffage central est une installation onéreuse. Il faut en général compter plus du double du tarif d’une installation de chauffage électrique ou encore d’un chauffage au bois traditionnel. Pour autant, il s’agit là d’un très bon investissement. En effet, ce système fait partie des plus performants du marché avec notamment un très faible coût en consommation de combustible et un excellent rendement sur la durée. Le gain en dépense d’énergie sur le moyen et long terme rembourse ainsi le coût important de mise en service.

Attention : il est recommandé de faire réaliser, avant tout travaux, un diagnostic énergétique. Celui-ci permettra de connaître l’utilité d’un tel système sans oublier la faisabilité d’un tel projet à votre domicile.

 

Quel prix de pose pour un chauffage central ?

 

Le prix de pose d’un chauffage central varie en fonction de plusieurs paramètres. Par exemple, le prix va évoluer en fonction des travaux qu’il va falloir opérer. Ainsi, le coût sera différent si vous procédez à une installation d’un chauffage central en construction ou en rénovation.

D’autre part, le type d’équipement choisi va également avoir un impact sur le coût global. Il faudra donc faire un choix entre un chauffage individuel, avec ou sans production d’eau chaude sanitaire. Par ailleurs, le choix du système de diffusion de la chaleur aura aussi son impact. Cette fois, il vous faudra opter pour la pose de radiateurs ou d’un plancher chauffant. Autant de critères à étudier avec attention.

 

Bien choisir sa chaudière pour chauffage central

 

prix pose chauffage central

 Le choix du système de production de chaleur dépend des spécificités du logement, des économies de consommation énergétique visées et du budget dont vous disposez. Prenez le temps d’étudier les options entre chaudières, pompes à chaleur, panneaux solaires et systèmes hybrides.

 

Plusieurs types de chaudières peuvent convenir à ce système de chauffage central. Cependant, elles ne sont pas toutes adaptées à votre situation, ni à votre budget. En effet, il convient de noter que le coût d’achat d’une chaudière sera plus ou moins onéreux en fonction de la performance de la machine et du combustible choisi.

 

Chaudière à gaz pour chauffage central

Une chaudière murale à gaz coûte aux alentours de 600 euros, tandis qu’une chaudière murale gaz à condensation atteint 5.000 euros.

Entre ces deux extrêmes, vous pourrez aussi opter pour une chaudière à gaz :

  • à basse température au prix compris entre 1.500 et 2.500 euros
  • une chaudière au sol à gaz à condensation pour un budget de 3.000 euros.

N’hésitez pas à vous renseigner pour comprendre avec précision la différence entre ces catégories de chaudières à gaz dans notre article sur les chaudières à gaz.

 

Les autres sources d’énergie pour chaudière de chauffage central

Vous ne disposez pas d’un raccordement au réseau de gaz de ville ? Vous pourrez alors opter pour des chaudières utilisant d’autres combustibles : le fioul, le bois ou l’électricité.

Plusieurs options s’offrent à vous :

  • un système de chaudière électrique. Il figure parmi les solutions les plus accessibles. Vous les trouverez au prix moyen de 1.300 euros pour une chaudière électrique standard ou de 4.000 euros pour une chaudière électrique à haut rendement. À noter cependant que la rentabilité de ce type de technologie, malgré les progrès, reste moindre que celles recourant à d’autres énergies.
  • une chaudière à haute performance énergétique, dites HPE ou chaudières à basse température, fonctionnant au fioul. Vous les trouverez au même prix que leurs homologues à gaz, soit entre 1.500 et 2.000 euros.
  • une chaudière à condensation utilisant le fioul. Tout aussi performantes que les chaudières à condensation gaz, leur prix se révèle cependant plus onéreux. Comptez entre 2.500 et 8.500 euros.
  • Autre option, les chaudières à bois automatisées. Leur prix oscille entre 3.000 et 20.000 euros.

Bon à savoir : les chaudières utilisant le fioul ou le bois requièrent un équipement de stockage, cuve ou silo. Cette exigence implique un coût supplémentaire : 500 à 1.800 euros pour une cuve de fioul contre 800 à 3.000 euros pour un silo à granulés de bois.

 

Les systèmes de production de chaleur à énergies renouvelables

Enfin, vous pouvez choisir de remplacer le système de chaudière pour chauffage central par un équipement de production de chaleur à énergies renouvelables.

Dans ce cas, trois solutions sont à considérer : la pompe à chaleur, les panneaux solaires ou un système de production hybride.

  • La pompe à chaleur (PAC) recueille l’énergie dans l’environnement naturel proche du logement. Selon la localisation de celui-ci, une pompe à chaleur air-air, air-eau ou à géothermie sera la plus indiquée. Leur prix débute à 6.000 euros et atteint 40.000 euros (fournitures et pose comprises), selon la superficie à chauffer et l’énergie retenue.
  • Les panneaux solaires restituent la chaleur du soleil captée pour alimenter le chauffage et l’équipement d’eau chaude sanitaire d’une habitation. Ce système de production d’énergie ne nécessite pas de zone de stockage. Pour opter pour cette solution de panneaux solaires, prévoyez un budget de 160 euros par m2.
  • Un système de production de chaleur hybride utilise, quant à lui, deux sources d’énergie combinées : pompe à chaleur et énergie solaire, chaudière gaz à condensation et PAC… Cette option vous reviendra en moyenne à 150 euros du m2. Pour rendre ce dispositif rentable, il convient de l’associer à un équipement domotique d’un montant compris entre 100 et 300 euros. Il vous permettra de programmer et de réguler l’intensité du chauffage dans chaque pièce. L’occasion de réaliser des économies de consommation énergétique de l’ordre de 25 %.

 

Installation du système de distribution de chaleur

Pour fonctionner et permettre la diffusion de la chaleur produite, le système de chaudière doit être impérativement relié à un système de distribution de chaleur. Ce circuit se chargera alors de conduire la chaleur jusqu’aux équipements opérant la diffusion dans la construction.

Le coût de cette installation de tuyaux peut se montrer très variable. Bien entendu, il va dépendre de la superficie de l’habitation et des pièces à chauffer, mais pas seulement. Il variera également en fonction du système choisi qui peut être un réseau monotube, un réseau bitube ou encore un réseau dit en pieuvre.

En fonction du choix effectué, le prix d’installation de ce circuit pour chauffage central s’élève entre 6.000 et 9.000 euros. Ce budget ne concernera que l’installation d’un nouveau système de chauffage central complet.

 

Installation des diffuseurs de chaleur

prix pose chauffage central

Concernant la diffusion de la chaleur dans votre maison, deux options principales s’offrent à vous : les radiateurs et les planchers chauffants. Une pose plus ou moins facile à réaliser selon qu’il s’agit de travaux de construction ou de rénovation.

 

Un diffuseur de chaleur est, dans un langage plus courant, un radiateur à eau qui permet de diffuser la chaleur dans toutes les pièces de la maison. Il peut s’agir de radiateurs muraux classiques ou de plancher chauffant utilisant cette même technologie.
Le prix de pose d’un radiateur pour chauffage central varie entre 150 et 900 euros. Dans le cas de radiateurs à eau en basse température, le prix d’installation système de chauffage se situe entre 200 et 1 700 euros. Enfin, pour un plancher chauffant, il faut compter entre 30 et 100 euros le m2.

 

Prix de pose d’un chauffage central en construction

 

Lorsque vous faites construire votre maison, faire le choix d’un système de chauffage central est un très bon moyen de répondre à la norme RT 2012. L’installation d’un chauffage central individuel fonctionnant avec le gaz de ville afin de produire de l’eau chaude sanitaire coûtera en moyenne entre 3.000 et 5.000 euros. Un prix qui concerne une maison neuve et comprend l’ensemble des fournitures nécessaires, ainsi que la main d’œuvre.

 

 

Prix de pose d’un chauffage central en rénovation

 

Faire le choix de l’installation d’un chauffage central individuel, avec ou sans production d’eau chaude sanitaire, lors de la rénovation de son lieu de vie permet de moderniser son équipement de chauffage. Cela vous offrira un véritable progrès en matière de confort, mais permettra aussi de faire baisser la facture de chauffage annuelle. Cela constitue également un argument intéressant pour une revente.

Pour la dépose de la précédente chaudière, s’il s’agit d’un remplacement de chaudière, il vous faudra prévoir entre 150 et 250 euros hors taxes. En ce qui concerne la dépose de radiateur, le tarif évolue plutôt entre 50 à 80 euros HT par radiateur à eau et 12 à 18 euros par radiateur électrique.

 

Qui contacter pour installer un chauffage central ?

 

Pour réaliser l’installation de votre nouveau système de chauffage, il convient de faire appel à un plombier chauffagiste agréé. En effet, c’est un chantier conséquent à mettre en place qui nécessite un savoir-faire important. Il exige aussi le plus grand respect des normes de sécurité en vigueur. Par ailleurs, le recours à un artisan qualifié s’avère la condition essentielle pour bénéficier d’aides financières éventuelles.

 

Quelles aides pour l’installation d’un chauffage central ?

 

L’État accorde des aides afin d’alléger les travaux d’installation de certains systèmes de chauffage central conformes aux recommandations en faveur de la transition énergétique. Vous pouvez ainsi faire appel à l’ANAH, aux subventions régionales, à l’éco-prêt à taux zéro, à MaPrimeRenov ou bénéficier d’une TVA réduite. Notez également que ces aides sont cumulables pour arriver à une prise en charge s’élevant parfois jusqu’à 70 % du coût total.

 

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *