Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Prix d’une micro station d’épuration

Prix d’une micro station d’épuration

Vous pensez faire l’acquisition d’une maison qui n’est pas reliée à un réseau d’assainissement public. À moins que vous ne deviez changer le système déjà en place. Vous êtes donc à la recherche d’une solution performante d’assainissement non collectif ? Dans ce cas, l’installation d’une micro station d’épuration individuelle pourrait répondre à votre besoin sous certaines conditions.

Quelles sont les informations à retenir sur les micros stations d’épuration ? Sont-elles si efficaces et écologiques qu’on nous le fait entendre ? Et, quel est le prix d’une micro station d’épuration ? Voici quelques-unes des questions pour lesquelles vous trouverez des réponses pour faire le bon choix de système d’assainissement.

 

À quoi sert une micro station d’épuration ?

 

Selon le Code de la Santé Publique, raccorder son logement « aux réseaux publics de collecte […], est obligatoire » Cependant, certaines zones constructibles restent dépourvues d’offre d’assainissement collectif. Dans ce cas, c’est au propriétaire de trouver un mode de traitement de ses eaux usées efficace.

Une micro station d’épuration fait ainsi partie des solutions pour traiter les eaux usées résidentielles des zones sans assainissement public. Cette technologie fournit un système de traitement des eaux usées individuel. Il propose une filière d’assainissement non collectif complet et autonome. Les eaux de cuisine, salle de bain, toilettes peuvent ainsi être purifiées.

Son principe ? Éliminer les particules polluantes présentes dans les eaux usées domestiques grâce à des micro-organismes. Ainsi traitées, les eaux peuvent ensuite être évacuées par différents moyens (réseau d’eaux pluviales, infiltration…). Ce système s’avère à la fois performant au niveau sanitaire et plutôt écologique, malgré le recours quasi obligé à l’électricité. L’épuration s’effectue, en effet, sans usage de produit chimique.

 

Comment fonctionne une micro station d’épuration ?

 

Une micro-station ne peut exercer son principe d’épuration qu’en présence de certains éléments incontournables. Voici les explications pour y voir plus clair sur le fonctionnement d’une micro station d’épuration.

 

Les éléments indispensables au fonctionnement d’une micro station

Pour fonctionner une station d’épuration a ainsi besoin d’une alimentation électrique fiable, d’une à trois cuves, et d’un générateur d’air. Ainsi équipée, une micro station dispose de tout le nécessaire pour opérer l’assainissement des eaux usées.

 

prix micro station epuration

Pour réaliser les trois phrases nécessaires au traitement des eaux usagées, une micro station d’épuration est fréquemment composée de deux à trois cuves. La première sert à séparer les boues des liquides. La seconde réalise le traitement à l’aide d’un générateur d’air qui active les micro-organismes.

 

Le processus d’assainissement

Le traitement des effluents présents dans les eaux domestiques est réalisé en trois étapes.

  1. Une opération préalable, appelée pré-traitement : elle consiste en une décantation des eaux usées acheminées. Cette phase procède à un tri entre liquide et solide. Selon la technologie du modèle de micro station, la première cuve peut conserver les résidus ne pouvant être éliminés, à moins que l’ensemble ne soit traité au cours de la deuxième phase.
  2. Le traitement, à proprement parler, dans le réacteur biologique. Il consiste à l’activation des micro-organismes naturellement présents dans les boues des eaux usées, par un générateur d’air. Ces bactéries aérobies s’attaquent alors aux pollutions et les éliminent.
  3. La dernière phase, nommée clarification, consiste en un nouveau tri entre les boues et les eaux traitées. Elle achève de dépolluer l’eau. L’évacuation des eaux usées assainies est alors possible, selon les modalités prévues en accord avec le SPANC.

 

Prix d’une micro station d’épuration (hors frais de pose)

 

Utilisant le même procédé qu’un centre de traitement des eaux usées urbain, une micro station réclame une technologie élaborée. De ce fait, ce système d’assainissement nécessite un investissement conséquent. Quel est le prix d’un assainissement individuel autonome ? Zoom sur les divers facteurs qui influent sur son coût.

 

La capacité

Il existe différentes tailles de micro station d’épuration. Son volume doit, en effet, correspondre au nombre d’occupants du logement, exprimé par l’unité de mesure EH (équivalent habitant). On trouve donc des micros-stations à partir de 3.000 euros pour 1 à 2 EH. Le prix d’une micro station d’épuration peut cependant atteindre 10.000 euros pour une capacité de 10 EH et plus.

 

Les matériaux des cuves

Les matériaux entrant dans la composition de la micro station ont également une incidence sur son coût. Vous aurez ainsi le choix entre le béton, le PVC et le Polyester Renforcé par la fibre de Verre (PRV). Si le premier offre une bonne résistance à l’enterrement, son poids rend délicate sa manipulation (installation, évacuation).

De son côté, le PVC présente l’avantage de la maniabilité, mais sa longévité est nettement moins probante. Enfin, le PVR rassemble plusieurs critères qui en font le matériau le plus plébiscité. Son bon rapport qualité-prix en est sans doute la cause principale.

 

La technologie d’assainissement

Il existe quatre types de micro station d’épuration.

  • Micro station à culture libre : dans cette configuration, les bactéries restent en suspension dans les effluents à traiter. Avec cette technologie, eaux et boues ne sont pas séparées en deux zones, avant traitement. C’est le système le plus abordable.
  • Micro station d’épuration à bactéries fixées : dans ce système, les micros organismes disposent d’un support (nid d’abeille). Autre particularité, un compartiment conserve les boues tant qu’elles ne peuvent être dégradées.
  • Micro station SBR (en français, « Réacteur Biologique Séquentiel ») : elle présente la spécificité de réaliser les phases de traitement et de clarification dans la même cuve. Cela rend la structure plus compacte que les autres, soit 4 à 5 m2. Plus onéreuse que les deux modèles précédents, elle présente l’avantage de réduire les nuisances sonores puisqu’elle fonctionne sans pompe.
  • Micro station sans électricité : Plus encombrant, ce modèle est a priori le plus écologique, car il fonctionne sans électricité. En effet, les eaux sont traitées grâce à des filtres en sable ou coco sur lesquels ont été cultivés des enzymes favorisant la prolifération des micro-organismes. Le prix de cette micro station d’épuration plus conséquent se justifie par deux avantages : celui de ne pas consommer d’électricité, et d’être silencieuse.

Le premier prix d’une micro station d’épuration, selon son modèle, oscillera entre 4.500 et 8.000 euros.

 

Les étapes pour la pose d’une micro station d’épuration

 

L’installation d’un système d’assainissement individuel ne s’improvise pas. Comment installer une micro station d’épuration ? Voici le déroulement du projet.

 

1) Les démarches administratives

Avant tout, il convient de contacter la Mairie de la résidence concernée pour se renseigner sur les solutions d’assainissement possibles. Puis, il s’agira de solliciter le Service Public d’Assainissement Non Collectif (SPANC) pour mettre en œuvre le projet, car le traitement des eaux est soumis à une réglementation très stricte.

Enfin, il faudra choisir un modèle de micro station bénéficiant de l’agrément du Ministère de l’Environnement. Un professionnel vous proposera le choix entre des équipements d’assainissement certifiés.

 

2) Les travaux de pose d’une micro station

Une fois le projet validé et l’entreprise d’assainissement sélectionnée, il faudra compter en moyenne une journée de travaux pour l’installation d’une micro-station d’épuration.

Cette réalisation nécessitera 4 étapes :

  • le terrassement afin de préparer la cavité de réception de la cuve, le creusement des tranchées pour l’acheminement des eaux usées et leur déversement, une fois épurées ;
  • la pose de la micro station qui nécessitera une action de levage ;
  • le raccordement au réseau d’eau et d’électricité du logement ;
  • le remblaiement afin de procéder à l’enfouissement de la cuve en veillant à laisser accessible les tampons.

 

prix micro station epuration

L’installation d’une micro station d’épuration nécessite des travaux de terrassement conséquents pour creuser la fosse de l’appareil, mais également pour le raccordement du système à l’électricité et au réseau d’eau.

 

Le prix de ces travaux dépendra essentiellement du tarif pour le terrassement du terrain. Compter en moyenne 500 euros pour une journée. Pour gagner en précision, on peut se référer au tarif moyen d’un terrassier par m3 qui s’élève de 30 à 60 euros. Il faudra donc prévoir un budget compris entre 300 et 1.200 euros pour installer une micro station de 6 à 12 m3.

L’accessibilité et la nature du sol pourront cependant impacter le coût de l’intervention.

 

3) La conformité

Une fois votre système d’assainissement installé, il restera à faire valider la conformité de son installation par la SPANC. Ce contrôle donne lieu à un règlement compris entre 50 et 350 euros.

 

Prix d’installation d’une micro station par un pro

 

Le coût global de pose d’une micro station d’épuration par une entreprise spécialisée dans l’assainissement individuel devrait ainsi atteindre 2.000 à 4.000 euros (terrassement, pose, raccordement, remblaiement compris).

Afin de réduire un peu ce budget, des aides modestes peuvent être attribuées. TVA de 10 %, aides locales, aide de l’ANAH sous conditions de ressources, renseignez-vous !

Par ailleurs, un autre moyen de faire baisser le prix de la facture de pose est de solliciter plusieurs devis de professionnels. C’est le moyen le plus sûr de payer ce service au meilleur prix.

Voici un tableau récapitulatif des prix (fournitures et pose comprises) :

 

Type de micro station Prix – 1 à 5 personnes Prix – 6 à 10 personnes Prix – + 10 personnes
Micro station à bactéries libres dès 4.500 euros dès 5.200 euros dès 5.800 euros
Micro station à culture fixée dès 5.500 euros dès 7.000 euros dès 9.500 euros
Micro station SBR dès 6.000 euros dès 9.500 euros dès 10.000 euros
Micro station sans électricité dès 8.000 euros dès 10.000 euros dès 10.500 euros

 

 

Coût de maintenance d’une micro station

 

Pour bien évaluer le prix d’une micro station d’épuration, il convient cependant d’ajouter certains frais dont ceux de maintenance ou d’entretien. L’entreprise que vous aurez choisie pour la pose de votre système vous proposera sans doute un contrat d’entretien. N’hésitez pas cependant à comparer les modalités et les tarifs d’autres sociétés.

À savoir : une micro station d’épuration exige deux types de prestations. Un entretien régulier annuel revenant de 100 à 200 euros. Il consiste dans le contrôle de l’état du système afin de vérifier qu’il remplit correctement sa mission d’épuration.

Une vidange de la cuve devra également être effectuée tous les deux à quatre ans en fonction de votre usage. Il faudra alors compter entre 150 à 350 euros pour cette opération. Celle-ci concerne l’évacuation des boues dès lors qu’elles représentent 30 % du volume de la cuve. Elle est indispensable pour le bon fonctionnement du système.

 

Budget de fonctionnement d’une micro station

 

Aux frais d’entretien, il faudra aussi ajouter d’autres postes de dépenses plus ou moins récurrents.

  • 1er poste : la consommation électrique d’un montant moyen de 150 euros/an.
  • 2e poste : la redevance du SPANC pour contrôle de la conformité de l’installation et diagnostic de bon fonctionnement : tarif moyen de 150 euros tous les 4 à 8 ans.
  • 3e poste : le remplacement des pièces défectueuses et les travaux de réparation ou de mise en conformité.

Un coût total minimum de 200 euros par an est donc à prévoir, auquel on peut ajouter 100 à 200 euros pour l’anticipation des frais de réparation.

 

Tableau frais annexes d’une micro station d’épuration

 

Frais annexes Prix moyen prestations/fournitures micro station
Étude du sol 600 à 800 euros
Contrôle d’installation SPANC 50 à 350 euros
Visites de conformité SPANC (4 à 8 ans) 150 à 200 euros
Terrassement au m3 30 à 60 euros
Terrassement (fosse 10 à 20 m3) 300 à 1.200 euros
Équipements complémentaires
Compresseur à air 250 euros
Pompe de relevage 500 euros
Entretien
Vidange 150 à 350 euros
Maintenance 100 à 200 euros
Budget électricité annuel 150 euros

 

Comment choisir sa micro station d’épuration ?

 

Les différents frais ayant été estimés, il ne reste plus qu’à trouver la micro station la plus adaptée à votre foyer.

 

La capacité de micro-station d’épuration selon le nombre d’habitants

Pour commencer, il convient de bien choisir les dimensions de sa micro station d’épuration. En effet, si celles-ci s’avèrent insuffisantes, cela nécessitera d’augmenter le nombre de vidanges. D’où un prix d’entretien de votre micro-station d’épuration plus élevé. De plus, cela risque d’user prématurément certaines pièces du système.

 

Les normes

Autre point à ne pas négliger au moment de procéder à son choix : les normes. Votre micro station doit disposer d’un numéro d’agrément du Ministère de l’Écologie. Par ailleurs, il est indispensable de vérifier que le professionnel sélectionné est bien agréé. C’est alors l’assurance de bénéficier des garanties pièce et main d’œuvre.

 

Les autres critères de choix d’une micro station d’épuration

Enfin, le choix du modèle de micro station dépendra des exigences de chacun, de son budget et de la configuration du site.

Dans le cas où l’électricité n’est pas accessible pour l’installation de votre système d’assainissement, il faudra opter pour un modèle fonctionnant sans électricité. De même, vous vous tournerez vers ce type de technologie, si vous préférez économiser cette énergie.

Selon la localisation de votre micro station, le niveau sonore émis peut être gênant. Il faudra donc privilégier une micro station SBR ou à filtre.

Enfin, la fréquence des entretiens et vidanges peut être un critère important de sélection de votre micro station d’épuration, tant pour le prix que pour le dérangement.

 

Avantages et inconvénients d’une micro station d’épuration

 

Il peut, enfin, être intéressant d’envisager les points appréciables et les contraintes que présente cet équipement par rapport à d’autres systèmes d’assainissement individuels.

 

Avantages d’une micro station d’épuration

  • Système d’assainissement plutôt écologique sans usage de produit chimique, avec possibilité de récupérer l’eau assainie pour l’arrosage
  • Installation en quelques heures
  • Longévité de l’équipement
  • Aucune nuisance olfactive
  • Aucune nuisance sonore pour plusieurs modèles
  • Volume compact pour une intégration sur la plupart des terrains
  • Prix avantageux par rapport aux fosses toutes eaux

 

Inconvénients

  • Budget d’acquisition et de pose conséquent
  • Technologie qui ne convient pas en cas d’absences prolongées, par exemple pour les résidences secondaires
  • Raccordement permanent à un réseau électrique nécessaire pour les modèles les moins onéreux
  • Entretien et maintenance fréquentes représentant un coût récurrent.

 

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *