Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Fosse toutes eaux

Fosse toutes eaux

Qu’est-ce qu’une fosse toutes eauxComment installer une fosse toutes eaux ? Combien coûte une fosse toutes eaux ? Si vous avez besoin d’un système d’assainissement individuel pour votre maison, la fosse toutes eaux est la solution qu’il vous faut. Généralement utilisée quand le raccordement à l’égout collectif est impossible, cette méthode de prétraitement des eaux usées permet de construire sur des terrains enclavés ou éloignés de l’assainissement communal. Découvrez notre guide complet sur les fosses toutes eaux : fonctionnement d’une fosse toutes eaux, prix d’une fosse toutes eaux et tarif de pose.
 

Qu’est-ce qu’une fosse toutes eaux ?

 
Principe, rôle et fonctionnement, la fosse toutes eaux soulèvent beaucoup de questions. En effet, elle est destinée à assurer un rôle essentiel dans la maison et implique des formalités administratives. Vous ne pouvez pas installer un système d’assainissement individuel de votre propre chef. Une autorisation demandée en mairie est nécessaire. De même, la fosse doit être au plus proche de la maison et demande des conditions de mise en place particulières afin de respecter l’environnement. Mais avant d’en arriver à ce genre de détails, il est utile de comprendre ce qu’est une fosse toutes eaux et ses différences avec les fosses septiques.
 

Principe d’une fosse toutes eaux

Dans le cas d’un dispositif d’assainissement individuel, la réglementation impose un système qui collecte et effectue un prétraitement de l’ensemble des eaux usées de la maison : eaux ménagères et eaux-vannes. La fosse toutes eaux, à la différence de la fosse septique, permet d’assainir l’ensemble des eaux usées : toilettes, salle de bains, cuisine, … C’est donc le matériel idéal si vous devez mettre en place un système d’assainissement non collectif chez vous.

S’il fallait donner une définition de la fosse toutes eaux, la plus exacte serait sans doute celle-ci : « système individuel de prétraitement des eaux usées domestiques ». Pour aller plus en profondeur, il est possible de rajouter quelques précisions comme le fait que la fosse toutes eaux collecte aussi bien les eaux-vannes, c’est-à-dire les eaux des toilettes, que les eaux ménagères, c’est-à-dire toutes les autres eaux usées de la maison.

La fosse doit ensuite être reliée à un dispositif de traitement des eaux usées comme un épandage, un filtre à sable ou encore un filtre compact. Le fonctionnement du système de traitement peut varier entre une fosse toutes eaux à épandage et une fosse qui filtre l’eau à travers un filtre à sable.

Elle est utilisée et autorisée, sous certaines conditions de surface du terrain à vérifier en mairie et fixées dans le PLU, lorsqu’il est impossible de se raccorder à un assainissement collectif. Et d’ailleurs, une fosse n’est un dispositif d’assainissement que pour une maison. Elle ne peut servir d’égout à toute une copropriété par exemple. Il faut donc vous renseigner auprès du service public d’assainissement non collectif (SPANC) sur les conditions d’installation des fosses toutes eaux sur votre terrain puis réaliser une étude de parcelle.
 

À quoi sert une fosse toutes eaux ?

En bon système de prétraitement des eaux usées, la fosse toutes eaux cumule plusieurs rôles relatifs au dispositif d’assainissement. Elle doit donc collecter les eaux usées et leurs déchets afin d’effectuer un prétraitement de ceux-ci en les liquéfiant avant qu’ils ne terminent leur course dans l’épandage. La fosse retient les boues solides appelées boues de décantation et flottantes nommées graisses. Il est nécessaire de la purger de temps en temps.

La fosse toute eau est généralement utilisée pour les maisons individuelles et aussi pour des établissements recevant du public. L’arrêté du 7 mars 2012 modifiant les prescriptions de la loi Grenelle 2 relatives aux systèmes d’assainissement non collectifs inférieur à un équivalent de 20 habitants, précise les modalités de dimensionnement :

Le dimensionnement de l’installation exprimé en nombre d’équivalents habitants est égal au nombre de pièces principales au sens de l’article R. 111-1-1 du Code de la construction et de l’habitation, à l’exception des cas suivants, pour lesquels une étude particulière doit être réalisée pour justifier les bases de dimensionnement :

  • Les établissements recevant du public, pour lesquels le dimensionnement est réalisé sur la base de la capacité d’accueil.
  • Les maisons d’habitation individuelles pour lesquelles le nombre de pièces principales est disproportionné par rapport au nombre d’occupants.

 

Différences entre fosse toutes eaux et fosse septique

Il faut savoir que la fosse toutes eaux est la seule autorisée en France. La fosse septique existe toujours malgré tout, mais n’est plus que tolérée et est amenée à disparaître. Par conséquent, la fosse toutes eaux est un dispositif plus performant et plus complet qui remplace la fosse septique dans le cas d’un dispositif d’assainissement non collectif.

La différence fondamentale entre l’une et l’autre réside essentiellement dans le type d’eaux usées domestiques qu’elles sont aptes à collecter :

  • La fosse toutes eaux, comme dit précédemment, collecte toutes les eaux usées c’est-à-dire les eaux-vannes et les eaux ménagères.
  • La fosse septique ne peut recevoir que les eaux-vannes. Elle n’est donc adaptée que pour un assainissement ponctuel d’un WC et ne convient pas pour l’assainissement complet d’une maison.

 

Fonctionnement d’une fosse toutes eaux

 
Pour fonctionner, la fosse toutes eaux n’a pas besoin de courant électrique. Dans le but de prétraiter les eaux usées avant épandage ou filtration, cette fosse collecte les déchets solides et autres papiers. L’assainissement des eaux usées fonctionne en respectant un processus de biodégradation : ces déchets solides vont d’abord se transformer en boue et ensuite en gaz.

Pour schématiser ce processus, la fosse toutes eaux fonctionne très simplement selon trois étapes :

  • Les canalisations reliant la maison à la fosse amènent les eaux usées et les déchets.
  • Les eaux usées et les déchets sont collectés dans la fosse: les matières lourdes se déposent au fond et forment la boue. Les déchets solides sont liquéfiés et les graisses flottent à la surface.
  • Les boues liquéfiées passent dans un préfiltre et vont vers le système de traitement.
schéma fonctionnement fosse toutes eaux

Fosse toutes eaux : comment ça fonctionne ? Comment marche une fosse toutes eaux individuelle ? Quel est le fonctionnement d’une fosse septique toutes eaux ? La fosse toutes eaux permet de collecter et de traiter toutes les eaux usées de la maison en respectant une législation stricte. Voici le schéma de fonctionnement d’une fosse toutes eaux.

Pour assurer le bon fonctionnement d’une fosse, celle-ci doit répondre à diverses caractéristiques. Qu’elle soit en béton ou en plastique, la cuve doit être parfaitement étanche. Pour vérifier cela, il faut la remplir d’eau et s’assurer qu’aucune fuite n’existe. La cuve est enterrée. De fait, elle doit aussi résister à la pression du sol et à la corrosion. La norme CE garantit ces points de fabrication.

Une ventilation destinée à évacuer les gaz de fermentation est indispensable. En effet, un lit de bactéries se charge de liquéfier les boues. Cependant, ce processus prend un certain temps et dégage des gaz, qui, s’ils ne sont pas évacués, risquent à terme de faire exploser la cuve.

Le préfiltre, censé retenir les matières solides tout en évitant une accumulation, se situe en sortie de fosse. Il peut également y avoir un bac à graisse afin de délester la cuve. Enfin, en cas de bouchon et même pour l’entretien, plusieurs regards sont nécessaires sur le circuit afin de pouvoir effectuer les travaux indispensables.
 

Dimensionnement et emplacement d’une fosse toutes eaux

 
Il existe plusieurs tailles de fosse toutes eaux en fonction de vos besoins. Le dimensionnement de votre fosse toutes eaux dépend du nombre de pièces de votre maison. Le calcul du dimensionnement est assez simple. Si votre maison comporte quatre pièces, il vous faut une fosse toutes eaux de 4m², pour cinq pièces une fosse de 5m², …

Concernant l’emplacement de la fosse toutes eaux sur votre terrain, vous devez respecter la législation en vigueur. En effet, il existe de nombreuses obligations concernant l’emplacement d’une fosse toutes eaux. Vous devez installer votre dispositif d’assainissement individuel le plus proche de votre maison à plus de 3 mètres, à moins de 35 mètres d’un point de captage d’eau, …

Nous vous conseillons de prendre contact avec un professionnel qualifié. Vous pourrez ainsi le questionner sur la taille et l’emplacement de votre fosse toutes eaux. Pour cela, il vous suffit de contacter le SPANC.
 

Prix d’une fosse toutes eaux

 
Avant d’installer une fosse septique ou toutes eaux, vous aurez l’obligation de faire réaliser une étude de parcelle par un professionnel du SPANC. Ce technicien va étudier votre terrain pour vérifier divers critères environnementaux, (présence d’une nappe phréatique, …), vous conseiller sur le choix de la fosse toutes eaux et vous proposer un devis de pose. Il faut compter en moyenne 400€ pour cette étude de parcelle.

Plusieurs facteurs vont impacter le prix d’une fosse toutes eaux. Le prix de la fosse toutes eaux varie surtout en fonction de sa capacité. Plus le dimensionnement de la fosse est important et plus le coût d’achat sera élevé. En effet, la cuve est déterminée en fonction du nombre de personnes destinées à vivre dans la maison.

Aussi, voici une fourchette de prix selon la taille de la fosse et les travaux de pose :

  • De 3.000 litres à 5.000 litres : entre 800€ et 1500€ hors pose.
  • Pour une fosse toutes eaux posée par un professionnel : entre 4.000€ et 10.000€.

Les travaux d’installation représentent le coût le plus élevé. En fonction du terrain, les travaux de terrassement pour creuser le terrain et poser la fosse toutes eaux peuvent être compliqués. L’installation comprend plusieurs étapes : il faut décaisser le terrain, poser et raccorder la cuve et le système de traitement, puis remblayer la terre. Découvrez toutes les étapes de pose d’une fosse.

prix fosse toutes eaux

Combien coûte une fosse toutes eaux ? Quel est le coût d’une fosse toutes eaux avec installation ? La fosse toutes eaux est un dispositif d’assainissement des eaux usées. Les fosses toutes eaux à sable coûtent plus chers qu’à épandage. Il faut prévoir un budget compris entre entre 5.000€ et 10.000€. Le détail des prix et tarifs pour la pose d’une fosse septique toutes eaux.

 

Entretien d’une fosse toutes eaux

 
Plusieurs opérations d’entretien sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de votre cuve et sa longévité. Certaines sont plus contraignantes que d’autres. Vous pouvez vérifier le bon état de fosse toutes eaux vous-même en effectuant des gestes simples (nettoyage des filtres, vérification du niveau des boues dans la cuve, …).

Néanmoins, pour maintenir la fosse toutes eaux en parfait état de fonctionnement, vous avez l’obligation de faire intervenir un professionnel qui effectuer les gros travaux d’entretien :

  • La vidange de la fosse : à effectuer lorsque les boues atteignent 50% du volume de la cuve. Cela arrive environ tous les 4 ans. Cette opération demande les services d’un professionnel. Il faut également curer les canalisations et enlever le tartre. Après la vidange, réamorcez le processus en jetant dans la cuve un yaourt périmé afin que les bactéries ne meurent pas. Voir en détails le prix d’une vidange de fosse toutes eaux.
  • L’entretien entre deux vidanges :
    • Vérification du circuit et de la ventilation : à réaliser une fois par an.
    • Nettoyage du dégrilleur à l’entrée de la fosse : aussi souvent que nécessaire.
    • Vérification des regards et de l’écoulement : au moins une fois par an.
tarif entretien fosse toutes eaux

Comment entretenir une fosse toutes eaux ? Comment maintenir en bon état sa fosse septique toutes eaux ? Quel est le prix de vidange d’une fosse toutes eaux ? Un entretien régulier doit être fait par le propriétaire en plus des entretiens obligatoires par un professionnel qualifié. Tout savoir sur les étapes et tarifs pour l’entretien d’une fosse toutes eaux.

Une fosse toutes eaux demande l’utilisation de produits spécifiques destinés à l’entretien de votre fosse. Le produit se jette simplement dans les canalisations chaque mois. Vous devez également éviter d’utiliser certains produits ménagers notamment la javel qui tue les bactéries de votre cuve.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *