Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Quand faire un ravalement de façade : est-ce obligatoire ?

Quand faire un ravalement de façade : est-ce obligatoire ?

Le ravalement de façade est généralement synonyme de grosses dépenses et fait frissonner les propriétaires quant à son caractère obligatoire ou pas. Or, plusieurs informations circulent sur le sujet, notamment sur le fait de rénover sa façade tous les 10 ans. De fait, il est difficile de démêler le vrai du faux pour savoir quand faire un ravalement de façade et surtout si ces travaux sont obligatoires ou non. En fait, plusieurs éléments rentrent en ligne de compte pour savoir si oui ou non, vous devez rénover votre façade et quand engager les travaux devient une nécessité.

Faut-il ravaler les façades d’une maison tous les 10 ans ? Le ravalement de façade est-il obligation pour le propriétaire ? Quelle est le moment idéal de l’année pour repeindre ses façades ? Des obligations légales s’imposent au propriétaire d’une maison ou aux copropriétaires d’un immeuble quant à la restauration des façades extérieures. Découvrez à quelle fréquence doit être réalisé le ravalement de façade ainsi que les démarches administratives à suivre dans notre dossier complet.

 

Diagnostiquer l’état général de la façade

 

Les façades de maison permettent de soutenir le bâtiment mais également de le protéger des intempéries ou encore de la pollution. Elles ont ainsi une fonction de mur porteur et de mur protecteur. Ces murs extérieurs se dégradent avec le temps et doivent être rénovés ponctuellement afin de conserver leur bon état. Dans le cas contraire, vous risquez de voir apparaître des fissures et autres problèmes liés aux infiltrations d’eau pluviale par exemple.

La première chose à faire pour savoir s’il faut rénover votre façade est d’établir un diagnostic. En effet, il ne vous viendrait pas à l’idée de remettre en état un bien qui ne présente aucun problème. Avant de se lancer dans un chantier de ravalement de vos façades, il faut tout d’abord vérifier certains points avant de s’arracher les cheveux sur la façon de financer l’opération.

La présence de salissures sur les façades, sous la forme de taches le plus souvent, n’indique pas qu’une restauration soit nécessaire. En effet, il est possible de nettoyer les façades à l’aide d’un nettoyeur haute-pression pour enlever les traces noires et autres salissures qui sont apparues sur l’enduit de façade.

Pour diagnostiquer l’état de vos façades et savoir si un ravalement est nécessaire, vous devez faire venir un professionnel qui vérifiera les points névralgiques de votre façade, à savoir :

  • L’aspect de l’enduit : est-il abîmé ou en bon état ? Présente-t-il des fissures ou des lézardes ? Est-ce qu’il se décroche par endroit ?
  • L’étanchéité : est ce que des taches d’eau persistante restent sur la façade ? Est-ce que cette humidité traverse le mur extérieur et tache les murs intérieurs ? Est-ce qu’une odeur de champignons se dégage ?

Si vous avez répondu par l’affirmative à certaines de ces questions, un ravalement de façade est à envisager. Le façadier venu faire le diagnostic de votre façade vous indiquera les points à reprendre pendant les travaux. Il peut s’agir simplement de refaire l’enduit ou bien de procéder à une réfection totale, isolation et étanchéité comprise. Bien entendu, l’urgence du ravalement et l’étendue des travaux de rénovation vont dépendre de l’état global de ces montants extérieurs.

diagnostic état façade

Comment diagnostiquer l’état d’une façade ? Le diagnostic des façades permet de déterminer l’état concret de ces murs extérieurs. Le diagnostiqueur va alors définir les actions d’entretien, de traitement ou de ravalement à entreprendre pour remettre en état les façades. Il faut faire le diagnostic avant d’envisager tout ravalement.

 

Ravaler sa façade tous les 10 ans : vrai ou faux ?

 

Le bruit court que vous devez ravaler votre façade tous les 10 ans. En conséquence, de nombreux propriétaires croient qu’une périodicité de 10 ans doit être tenue concernant la rénovation des façades de maison. Et beaucoup pensent qu’il s’agit d’une obligation. En réalité, ce n’est ni vrai ni faux. En effet, le ravalement de façade est obligatoire, mais seulement pour certaines communes de France. Dans les autres départements, la législation est différente et n’impose par de ravalement sur une périodicité précise. En fonction de la commune dans laquelle est bâtie votre logement, il est possible ou non que vous soyez soumis soumis à l’obligation de ravaler vos façades tous les 10 ans.

 

Le cas de Paris et sa commune

Paris et certaines communes visées par arrêté préfectoral sont tenus d’effectuer un ravalement de façade tous les 10 ans. Pour savoir donc si vous êtes concernés par cette obligation, il faut tout simplement demander à votre mairie les obligations en matière de rénovation de façade. Le plus souvent, la liste des communes concernées est consultable sur le site de votre département ou directement de votre ville dans la rubrique urbanisme. Vous pouvez lire le code de la construction en vigueur à Paris.

Par conséquent, il existe bien une obligation légale à Paris et dans d’autres villes françaises qui contraint les propriétaires à réaliser le ravalement des maisons et immeubles tous les 10 ans maximum. Si vous êtes dans une commune visée par cette obligation, pas de panique si vous avez oublié. La mairie se charge de vous adresser un courrier en cas de manquement à ce devoir. Vous devez alors effectuer les travaux dans un délai de 1 an.

Si vous ne rénovez pas votre façade comme cela est prévu légalement, vous encourrez une amende de 3.750€ pour manquement à cette règle d’urbanisme. Dans le même temps, la mairie effectuera les travaux de rénovation de façade à vos frais. L’objectif affiché de cette obligation est bien entendu à entretenir le patrimoine bâti de la commune et la cohérence esthétique.

Mais attention, les mairies peuvent se montrer tolérantes si les façades ne sont pas délabrées. Ces dernières imposent le ravalement décennal quand des infiltrations d’eau sont observées ou que les façades sont en mauvais état ou sales. Les objectifs de la mairie étant de protéger les habitants et de préserver le cadre de vie des quartiers.

 

Le cas des autres départements

Si les autres départements ne sont pas soumis à un ravalement obligatoire tous les 10 ans, ils ne sont pas en revanche exemptés pour autant de toute obligation. En fait, tout logement doit avoir une façade propre, saine et en bon état. Et cette obligation est à la charge du propriétaire qui doit entreprendre les travaux si besoin et sans attendre. La différence avec Paris et les communes visées est qu’aucune périodicité n’est imposée.

Pour autant, on estime qu’un ravalement de façade doit être fait tous les 20 ans maximum. 10 ans est la durée recommandée pour maintenir la façade et tous les équipements extérieurs en très bon état visuellement, mais aussi mécaniquement. Vous devez donc rénover votre façade quand elle en a besoin tout simplement.

quand faire ravalement maison

Quand effectuer un ravalement de façade ? Tous les combien de temps doit-on ravaler les façades ? Le délai entre chaque ravalement dépend de votre commune. Le plus important étant de réaliser le ravalement dès que les façades montrent des signes de dégradations : fissures, étanchéité ou encore isolation. Il est conseillé de ravaler au printemps ou en automne.

 

Obligations légales avant de faire un ravalement de façade

 

Comme vous allez toucher à l’aspect extérieur de votre maison, vous avez l’obligation de déposer un Dossier Préalable, appelé DP, en mairie auprès du service de l’urbanisme avant de commencer les travaux. En effet, vous pouvez choisir de refaire votre façade à l’identique ou changer complètement de style. Or, votre maison est soumise à des règles d’urbanisme.

Il faut donc que la mairie s’assure que votre ravalement de façade s’inscrit dans le respect des règles d’urbanisme en vigueur dans votre localisation. Depuis quelques années, il n’est plus nécessaire de déposer une déclaration préalable de travaux dans certaines villes quand le ravalement a comme but de retrouver l’état initial des façades.

Vous devrez fournir pour votre DP en fournissant les éléments suivants :

  • Le formulaire dûment rempli.
  • Des photos de votre façade.
  • Les devis mentionnant les couleurs utilisées pour le ravalement ainsi que la texture.
  • Un plan de masse.
  • Un plan de situation.

L’instruction du dossier après dépôt dure un mois. Vous aurez donc la décision à l’issue de ce délai et ne pourrez commencer les travaux avant.

 

Le respect des couleurs de façade

La couleur de façade est généralement imposée par le plan d’urbanisme local (PLU). Vous avez à votre disposition une palette de couleurs autorisées sur la commune dans laquelle vous pouvez piocher celle qui vous convient. Attention, si la couleur de façade est imposée, c’est aussi le cas pour la texture, l’aspect et le revêtement. N’oubliez pas aussi que la couleur des volets et menuiseries extérieures peut faire l’objet d’une obligation.

Si aucune disposition n’est prévue, c’est le maire qui peut imposer la couleur de son choix pour votre ravalement de façade.

 

La pose des échafaudages et autres voiries

Qui dit ravalement de façade, dit pose d’un échafaudage. En effet, les maisons font souvent plusieurs mètres de hauteur, il est donc difficile d’y accéder sans échafaudage. Mais votre échafaudage va peut-être empiéter sur le domaine public ou encore chez votre voisin. Là encore, il existe des obligations en la matière, à savoir :

  • Pour poser un échafaudage sur le domaine public : il faut faire la demande auprès des services de voirie.
  • Pour poser un échafaudage chez votre voisin : il faut lui demander son autorisation. S’il refuse, vous pouvez le contraindre à accepter par décision de justice sous certaines conditions :
    • Le ravalement est indispensable.
    • La pose de l’échafaudage chez le voisin est la seule solution possible.
    • Une indemnisation est prévue pour le voisin.
    • La gêne occasionnée est temporaire et minimale.

 

Les travaux d’isolation lors d’un ravalement de façade

Les travaux de ravalement constituent un long chantier dont les étapes vont de la remise en état des murs à l’application d’un enduit et à la mise en peinture. Il est recommandé d’effectuer en même temps des travaux d’isolation thermique afin de mieux isoler les façades d’une maison.

Les travaux d’isolation sont d’ailleurs obligatoires pour les immeubles qui font l’objet d’une rénovation telle qu’un ravalement ou une rénovation de toiture par exemple. C’est la loi ALUR qui imposent ces travaux d’isolation en copropriété dans le cas d’un ravalement depuis 2017.

Si vous êtes propriétaire d’une maison individuelle et que votre budget vous le permet, il est opportun de faire des travaux touchant aux façades : remplacement d’anciennes fenêtres, travaux d’isolation, … Toutefois, il faut savoir que le prix d’un ravalement de façade pour une maison est élevé.

 

Qui doit payer le ravalement de façade : propriétaire ou locataire ?

 

Concernant le paiement des travaux de ravalement, c’est au propriétaire de payer ce chantier. En effet, le ravalement de façades est exclusivement à la charge du propriétaire qui doit programmer les travaux dès que besoin. Le locataire n’a donc rien à payer ni à rembourser en cas de réfection des façades de maison ou d’immeuble.

 

Période de l’année pour faire sa façade

 

Comme la façade est un élément extérieur, elle est soumise aux intempéries. Le ravalement de façade doit donc se faire hors des périodes pluvieuses ou venteuses pour être réalisé dans de bonnes conditions. Quelles sont les périodes les plus favorables pour effectuer la réfection de façade ? C’est ce que nos pros vous révèlent dans la suite de notre dossier sur le sujet.

 

Les périodes idéales pour ravaler

Pour ne pas subir les intempéries, il faut se tourner vers la belle saison. En effet, l’été, le printemps et l’automne sont les périodes privilégiées pour réaliser une rénovation de façade. Attention toutefois, car de trop fortes températures peuvent entraîner un décollement de l’enduit tout frais à cause d’un séchage trop rapide du revêtement. Il faut donc choisir une température agréable, mais pas trop chaude pour réaliser les travaux. Les façadiers professionnels apprécient particulièrement le printemps et l’automne car les températures et l’humidité sont idéales pour ces travaux extérieurs.

De même, la pluie, la neige et le vent doivent être absents pendant les travaux. Cela permettra d’une part au façadier de travailler dans de bonnes conditions et d’autre part à la façade de sécher plus rapidement. Pour autant, on ne choisit pas toujours la période à laquelle on doit rénover sa façade.

 

Peut-on ravaler une façade sous la pluie ?

Ravaler une façade sous la pluie n’est pas conseillé. Non seulement cela n’est pas agréable pour le façadier, mais en plus, ces conditions météorologiques particulièrement humides peuvent entraîner une mauvaise adhérence de l’enduit et des complications de séchage. Il est donc préférable d’éviter de réaliser une façade sous la pluie.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *