Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Prix au m2 d’un parquet stratifié : achat et pose

Prix au m2 d’un parquet stratifié : achat et pose

Vous envisagez de placer du parquet, mais le parquet massif est hors de votre budget ? À moins que vous ne préfériez opter pour un parquet avec un entretien facile et sans contrainte ? Le parquet stratifié est sans doute la solution qu’il vous faut. Il peut néanmoins être compliqué de faire le tri parmi tous les types de parquet proposés. Nous vous aidons donc à choisir votre parquet stratifié selon vos besoins et vous expliquons les différences de prix au m2 d’un parquet stratifié.

 

Qu’est-ce que le parquet stratifié ?

 

En réalité, le parquet stratifié n’emprunte que son nom au vrai parquet : il n’est pas composé de bois. Le parquet stratifié est, en effet, composé de plusieurs couches. Voici leur composition :

  • L’âme qui est composée de fibres de bois.
  • La couche d’usure qui associe la couche d’impression qui a pour vocation d’imiter divers matériaux, et une couche protectrice.
  • Au revers, un élément chargé d’assurer la stabilité de la lame, aussi appelé contre balancement.

L’épaisseur des lames de parquet stratifié varie entre 6 et 12 mm. Cette épaisseur n’a cependant que peu d’impact sur la qualité du produit, contrairement au parquet traditionnel.

 

Pourquoi poser un parquet stratifié ?

 

Au moment de choisir un revêtement pour votre sol, vous avez l’embarras du choix. Parmi ces possibilités multiples, le parquet tient une place bien à part. En effet, ce matériau est synonyme d’intérieur chaleureux, de cocooning.

Il s’avère donc très fréquemment plébiscité. De ce fait, les fabricants n’ont de cesse de proposer de nouveaux types de parquets pour répondre aux goûts variés et à tous les budgets. On trouve donc dans les diverses enseignes, aussi bien du parquet massif traditionnel que du parquet contrecollé, du parquet flottant, ou encore du parquet stratifié. Chacun dispose de ses avantages et inconvénients. Voici quelques-uns des avantages du parquet stratifié :

  • un entretien simple ;
  • un budget de parquet stratifié généralement très abordable ; en effet, le prix commence à 10 euros le m²;
  • une facilité de pose qui permet de gagner du temps sur la main d’œuvre et la mise en place de votre revêtement.

 

Prix au m2 d’un parquet stratifié selon sa gamme

 

prix parquet stratifie au m2

Le prix d’un parquet stratifié dépend pour beaucoup de sa qualité et de la gamme à laquelle il appartient. L’esthétique et les différents classements accordés aux parquets vous aideront à choisir le revêtement de sol qui convient vraiment à votre usage. Ne vous fiez donc pas qu’à l’apparence !

 

Vous êtes intéressé par le parquet stratifié ? Par lequel exactement ? Dans cette catégorie de parquet, le choix s’avère important. Le prix d’un parquet stratifié varie donc de manière conséquente selon divers paramètres. En moyenne, vous pourrez faire l’acquisition d’un parquet stratifié pour un prix au m2 compris entre 5 et 50 euros.

C’est essentiellement la qualité du parquet stratifié qui fera varier votre budget. Pour vous aider à comprendre les critères de qualité d’un revêtement de sol, notamment du parquet stratifié, les professionnels ont donc formalisé la norme UPEC. Celle-ci sert à définir la durabilité d’un revêtement de sol. Ce classement se base sur 4 critères :

  • Usure à la marche et au piétinement ;
  • Poinçonnement ;
  • Eau ;
  • produits Chimiques et produits tachants.

Une note de 1 à 4 est attribuée à chaque point et va déterminer la qualité du produit. Plus votre parquet stratifié obtiendra sur chacun de ces critères une note élevée, plus il sera de qualité. Son prix devrait alors s’en ressentir. Il ne vous reste donc plus qu’à trouver le bon compromis entre la qualité et le prix. Pour vous y aider, voici une présentation des trois grandes gammes de parquets stratifiés, et nos préconisations quant à leur usage.

En effet, vous n’avez pas nécessairement besoin d’un parquet stratifié haut de gamme pour toutes les pièces de la maison. L’usage que vous avez de chaque pièce doit guider votre sélection.

 

Parquet stratifié entrée de gamme

Il s’agit d’un parquet stratifié économique. Ce type de parquet dispose de plusieurs inconvénients :

  • manque de résistance due à une qualité moindre de la couche d’usure (le classement UPEC est généralement plus bas, avec une note allant de 1 à 2);
  • imitation du produit naturel généralement moins convaincante ;
  • bruit est plus conséquent ;
  • toucher moins agréable.

Le parquet stratifié premier prix peut néanmoins convenir à des pièces à faible passage, comme les chambres, les bureaux, ou encore les pièces d’appoint. Son principal avantage réside dans son prix. Comptez entre 5 et 15 euros le m2, hors pose.

 

Parquet stratifié milieu de gamme

Il s’agit d’un parquet stratifié confort qui présente bon nombre de points positifs :

  • une bonne résistance avec couche d’usure renforcée ;
  • des notes UPEC généralement bonnes, avec des scores de 2 à 3 sur plusieurs critères ;
  • une belle imitation du produit naturel. En effet, les nuances et veinages se révèlent proches des essences de bois d’un parquet massif traditionnel.
  • Par ailleurs, ce revêtement convient pour les pièces de passage fréquent comme le séjour ou les couloirs.

Le parquet stratifié milieu de gamme reste cependant peu recommandé pour les pièces donnant sur l’extérieur. Son prix se situe entre 20 et 30 euros.

 

Parquet stratifié haut de gamme

On parle également de parquet stratifié grand confort. Cette gamme présente les avantages d’un parquet naturel, tout en profitant des aspects positifs du parquet stratifié :

  • une excellente résistance ;
  • une esthétique telle qu’il est parfois difficile de faire la différence avec un parquet en bois naturel, tant à la vue qu’au toucher ;
  • mais aussi une technologie plus évoluée qui rend son installation plus aisée, grâce à la présence fréquente de clips.

Ce parquet stratifié haut de gamme s’avère donc particulièrement recommandé pour les pièces soumises à rudes épreuves pour lesquelles vous avez néanmoins des exigences esthétiques importantes. C’est donc le produit idéal pour un salon donnant sur une terrasse, un jardin. D’autant plus si vous avez à la maison des enfants et des animaux de compagnie.

Le prix d’un parquet stratifié haut de gamme se situe entre 40 et 50 euros.

 

Parquet stratifié salle de bain

Il était autrefois impossible de poser du parquet stratifié dans une pièce humide. Cela devient désormais possible. En effet, les fabricants ont su concevoir une gamme spécifique, en renforçant le parquet stratifié avec une plaque hydrofuge et de la résine ou de la mélamine. Il est ainsi maintenant possible d’en poser dans une zone fortement exposée à l’humidité. Une association avec un pare-vapeur et une sous-couche fait néanmoins partie des précautions à prendre, afin d’éviter toute infiltration de liquide dans ce parquet pour pièce humide.

Le prix au m2 d’un parquet stratifié de salle de bain atteint 20 à 50 euros.

 

Prix des parquets stratifiés
Types de parquets stratifiés Prix au m2 hors pose Prix au m2 pose comprise
Parquet stratifié premier prix 5 à 15 euros 25 à 45 euros
Parquet stratifié milieu de gamme 15 à 25 euros 35 à 55 euros
Parquet stratifié haut de gamme 25 à 50 euros 45 à 80 euros
Parquet stratifié pièces humides 20 à 50 euros 40 à 80 euros

 

Quel type de parquet stratifié choisir ?

 

Au-delà des différentes catégories de parquet stratifié, vous aurez également le choix entre deux conceptions de parquet stratifié : le parquet stratifié aggloméré et le parquet stratifié en bois orienté. Nous vous expliquons la différence.

 

Le parquet stratifié aggloméré

Comme son nom l’indique, ce type de parquet est composé de bois aggloméré. Il s’agit de fibres de bois assemblées grâce à un agent liant semblable à de la colle. Le mélange est soumis à haute pression ainsi qu’à une chaleur élevée pour donner la texture finale.

L’intérêt principal de ce parquet réside dans son prix très attractif. En effet, le prix d’un parquet stratifié aggloméré varie entre 10 et 35 euros du m2. Il est cependant moins résistant et durera moins bien dans le temps que le parquet stratifié en bois orienté. On déconseille donc généralement d’en poser dans une pièce humide, car l’humidité pourrait finir par s’infiltrer dans le parquet.

 

Le parquet stratifié en bois orienté

Les matériaux utilisés pour fabriquer ce type de parquet stratifié sont issus d’essences de bois. Il s’agit d’un parquet de qualité supérieure, certes plus onéreux que l’aggloméré, mais proposant des qualités indéniables. En dehors des qualités déjà citées pour les parquets de qualité supérieure telle que la résistance accrue, on note également une plus grande variété de finitions disponibles. Il s’agit d’une alternative plus que raisonnable au parquet naturel, qui donne une parfaite reproduction tout en offrant un entretien simplifié. L’achat d’un parquet stratifié en bois orienté vous reviendra entre 25 et 50 euros du m2.

 

Les étapes de pose du parquet stratifié

 

prix parquet stratifie

Comment poser un parquet stratifié ? Plutôt accessible, ce type de travaux requiert cependant de suivre certaines recommandations qu’il ne faut en aucun cas négliger. Si vous souhaitez être certain d’obtenir une pose dans les règles de l’art pour une excellente tenue dans le temps, mieux vaut faire appel à un pro !

 

N’exigeant aucune fixation, l’installation de votre parquet stratifié se fera en pose flottante. Cette technique se révèle plutôt accessible. Les particuliers bricoleurs disposant de temps pourront donc procéder à la pose par eux-mêmes. Voici la procédure à suivre.

 

La préparation du chantier

1) Premièrement, le parquet stratifié doit être posé sur un sol propre, sec, plat et solide. Veillez donc à nettoyer votre sol avant de commencer. Vérifiez la planéité à l’aide d’une règle de maçon. Dans le cas où votre sol-support ne serait pas suffisamment plan (plus de 3 mm de différence de niveau), il faudrait sans doute procéder à un ragréage. Sinon, vous pouvez poursuivre sans grande difficulté, l’isolant phonique permettant de rattraper les petites irrégularités.

2) Si nécessaire, posez le pare-vapeur. Puis, appliquez l’isolant acoustique. Laissez-les dépasser d’une dizaine de centimètres contre les murs.

 

La pose

3) Vous pouvez maintenant poser la première rangée contre le mur en partant d’un angle. Choisissez de préférence une pose des lames dans le sens de la longueur plutôt que de la largeur. Cela participera à agrandir la pièce. Pensez à couper la languette de la première rangée à la scie circulaire avant de la placer contre le mur.

Il vous faudra certainement raccourcir la dernière lame de la rangée. La tâche sera plus aisée si vous disposez d’un coupe-stratifié, mais vous pouvez également vous munir d’une scie circulaire. Vous veillerez à ce que cette dernière lame ne fasse pas moins de 40 cm de longueur en raccourcissant si nécessaire avec la taille de la première lame.

4) Vous pourrez alors poursuivre votre installation en clipsant les lames avec la rangée précédente. Pour une apparence réussie, pensez à décaler la pose par rapport à la rangée précédente.

5) N’oubliez pas le joint de dilatation. En effet, il faut maintenir un espace d’environ 10 mm entre le parquet et le mur, car ce type de revêtement a tendance à travailler.

 

Les finitions

6) Une fois le travail terminé, il vous faudra couper l’excédent d’isolant et poser les plinthes.

 

Prix de pose d’un parquet stratifié

 

Vous souhaitez que votre parquet stratifié soit parfaitement posé ? Vous n’avez pas de temps à accorder à ce type de travaux ? Il vous faut donc trouver un professionnel qui vous donnera entière satisfaction.

Voici en moyenne les prix pratiqués par les artisans pour la pose de parquet stratifié : 20 et 25 euros du m2 pour la main d’œuvre seule.

Si le professionnel fourni le parquet, les prix tout compris oscilleront alors entre 25 et 45 euros le m2 pour un parquet stratifié premier prix contre 45 et 80 euros pour un parquet stratifié haut de gamme ou spécial pièces humides. Quant au parquet stratifié milieu de gamme, prévoyez un budget de pose au m2 de 35 à 55 euros.

Ces prix de pose fluctuent de manière conséquente suivant divers paramètres comme votre région, la surface à revêtir, les prestations supplémentaires accordées et le prix pratiqué par l’entreprise sélectionnée. N’hésitez donc pas à comparer les devis !

 

Travaux annexes à la pose d’un parquet stratifié

 

Selon votre situation, vous pourriez avoir des travaux annexes lorsque vous poserez votre parquet.

Si vous avez des tuyaux qui passent dans votre sol, la pose se complexifie. Il faudra, par exemple, limer vos lames de parquet afin qu’elles épousent la forme du tuyau. De même, si une porte s’ouvre par-dessus votre parquet stratifié, vous devrez probablement raccourcir le chambranle de la porte.

À côté de ces menus ajustements, d’autres travaux peuvent venir alourdir de manière plus conséquente votre budget pose de parquet stratifié comme le ragréage ou la dépose d’un ancien revêtement.

 

Comment choisir son parquet stratifié ? Conseils

 

Pour résumer, le choix d’un parquet stratifié dépend du budget ainsi que de l’usage de la pièce dans lequel il doit être posé. Pour une pièce à faible passage, un parquet premier prix sera amplement suffisant. Cependant, si vous cherchez un parquet pour revêtir une pièce de passage fréquent ou avec un accès direct sur l’extérieur, un parquet premier prix risquerait de s’user prématurément, il est alors nécessaire de choisir un parquet de qualité supérieure.

 

Les normes de parquet stratifié

Les parquets stratifiés répondent à plusieurs normes et classements :

  • norme NF EN Iso 10874 : cette norme établit un classement qui se base sur les exigences selon la zone d’utilisation et le trafic.
  • norme NF EN 13329+A1 : cette norme se divise en 5 catégories allant de AC1 à AC5. AC1 équivaut à des zones de faible passage, tandis qu’AC5 convient à des pièces à haute exigence.
  • norme UPEC (Usure, Poinçonnement, Eau et produits Chimiques)
  • norme Euroclasses : évaluation de la réaction au feu. Cette norme est divisée en 7 classes qui indiquent la performance de résistance à la propagation du feu (de A1 à E, ainsi que la classe F qui indique les parquets dont la résistance au feu n’est pas déterminée)

 

Un parquet adapté à votre mode de vie

Pour conclure, le parquet stratifié offre de nombreuses possibilités, et son choix dépend principalement de vos besoins et de votre budget, il n’y a pas de mauvais parquet stratifié, chacun trouve son utilité selon les besoins et usages.

 

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *