Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Prix de pose du carrelage métro : tarifs au m² et devis

Prix de pose du carrelage métro : tarifs au m² et devis

Vous avez un coup de cœur pour le carrelage métro ? Rien de plus naturel : ce composé de céramique recouverte de couches d’émail, est devenu un grand classique en matière de décoration. Reconnaissable entre mille grâce à avec ses côtés légèrement biseautés, ses carreaux tapissent les couloirs des métros parisiens, londoniens et new-yorkais. Mais c’est leur arrivée en décoration d’intérieur qui est à l’origine de leur diversité. Blanc à l’origine, le carrelage métro offre désormais un large choix de coloris, de styles et de dimensions. Vous souhaitez avoir des astuces pour savoir comment l’intégrer à votre intérieur ? Découvrez les avantages de cette faïence et les pièces qui le mettront particulièrement en valeur. Mais aussi de nos conseils sur l’installation et le prix de pose d’un carrelage métro.

 

Le carrelage métro : présentation

 

Inventé au 19e siècle par Hector Guimard, un architecte français, la faïence métro est un revêtement design en céramique dont le succès ne se dément pas. Cette décoration très contemporaine est devenue un classique. Son principal atout ? La sobriété !

Uniquement proposé en blanc à l’origine, il se décline de nos jours en de nombreux coloris, avec lesquels on peut réaliser de multiples associations.

Les faïences métro ont cependant su garder leur apparence typique :

  • une forme rectangle de 7,5 cm par 15 cm ou par 30, ou encore 10 cm par 20
  • une surface est brillante
  • des bords biseautés qui donnent du volume aux murs.

Leurs principaux atouts :

  • ils agrandissent les pièces grâce à leur pose dans la longueur, parallèlement au sol
  • leur aspect brillant reflète la lumière, dotant ainsi les pièces d’un aspect raffiné, mais authentique
  • enfin, leur surface lisse se révèle d’une grande facilité d’entretien.

 

Carrelage métro : dans quelle pièce ?

 

C’est le carrelage idéal pour les espaces restreints. Avec une pose traditionnelle, dans la longueur, il agrandit l’espace. On le retrouve ainsi dans les couloirs ou la buanderie, mais il est particulièrement plébiscité pour les crédences de cuisine, les murs de salle de bain ou encore les toilettes de petite taille.

Rien d’étonnant à cela, il est facile d’entretien et propice à la création d’une déco industrielle, dans l’air du temps. De même, il se marie avec tous les styles de décoration (nature, zen, traditionnelle, bohème chic…) et de revêtement de sol.

Selon les pièces, et pour éviter la lassitude, il faudra cependant :

  • privilégier la pose de carrelage métro sur une partie d’un mur plutôt que sur sa totalité
  • jouer sur les contrastes en intégrant des frises avec motifs
  • ou encore intégrer des carreaux métro d’une autre couleur de façon ponctuelle ou par bande.

 

Comment poser du carrelage métro ?

 

prix pose carrelage metro

Plutôt technique du fait de la petite taille des carreaux, la pose d’un carrelage métro ne s’improvise pas pour parvenir à un résultat concluant. Préparez avec soin votre calepinage ou faites appel à un carreleur professionnel.

 

Même si la pose du carrelage métro suit la méthode classique de pose de carrelage, son installation s’avère plus technique qu’avec des carreaux classiques. En effet, leur taille réduite et leur forme rectangulaire rend la tâche plus ardue. Ainsi, le calepinage du carrelage métro se révèle plus long, tout comme le temps de pose pour une même surface.

Par ailleurs, la pose traditionnelle des carreaux métro impose une technique spécifique qui requiert un certain savoir-faire. Cette pose en quinconce, autrement dit en ligne droite décalée les uns par rapport aux autres, se décompose donc comme suit :

  1. Tout d’abord, préparez votre colle de carrelage.
  2. À l’aide d’un peigne, étalez cette préparation sur environ 20 cm de haut pour 1 m de large.
  3. Avec le premier carreau de carrelage, partez de l’angle inférieur du mur ou bien d’un repère tracé au préalable. Pour la seconde rangée, commencez par un carreau coupé en deux en son milieu, puis continuez avec des carreaux pleins sans faire dépasser cette rangée de la première. Commencez la troisième rangée avec un carreau plein, et ainsi de suite.
  4. Placez quelques carreaux sur la même rangée, et des croisillons de 2 mm à chaque intersection.

Cette technique, dite en escalier, rend plus facile l’alignement des carreaux.

  1. Continuez en posant tous les carreaux pleins.
  2. Réalisez ensuite toutes les découpes pour finir de carreler le mur.
  3. Laissez sécher 24 heures.
  4. Puis ôtez les croisillons et réalisez vos joints de carrelage.

 

Les préparatifs de la pose de carrelage métro

Il s’avère nécessaire de prendre quelques précautions pour la pose d’un carrelage métro sur un mur complet ou une crédence.

Dans le cas d’une crédence, c’est le plan de travail, qui servira de repère pour la pose de votre carrelage métro. Repérez un point de départ adapté à votre projet, soit un angle de mur, soit un repère tracé au crayon de bois au milieu d’un mur. Pensez à protéger votre plan de travail des projections à l’aide d’une bâche.

Vous souhaitez carreler un mur complet ? Afin d’obtenir un carrelage bien horizontal, ne partez pas du mur. Préparez plutôt un tasseau de la longueur du mur à recouvrir de carrelage, puis, avec un niveau à bulle, placez ce tasseau sur le mur et fixer le provisoirement à environ 6 cm du sol.

 

Les étapes de pose

Le carrelage métro se pose en règle générale comme un carrelage dit « classique » :

  • Votre support doit être bien préparé.
  • Les carreaux se posent partie longue parallèle au sol. Pour cela, il faut au préalable encoller une bande de mur, puis y apposer les carreaux les uns à côté des autres en rangée, séparés par les croisillons.
  • Il convient, par ailleurs, d’alterner des rangées qui commencent par un carreau plein et celle qui commencent par un demi-carreau.
  • Enfin, il faut bien laisser sécher la colle afin de réaliser le joint entre les carreaux.

Remarque : malgré ces indications, la pose d’un carrelage métro reste délicate. En effet, elle exige un certain savoir-faire à cause de la petite taille des carreaux par rapport à la surface à couvrir. Il s’avère donc recommandé de faire appel à un professionnel pour effectuer la pose dans les règles de l’art.

 

Quel matériel pour poser du carrelage métro ?

La pose de votre carrelage métro nécessite l’utilisation de plusieurs outils spécifiques :

  • Bâche
  • Niveau à bulle ou règle de maçon
  • Tasseau
  • Croisillons
  • Éponge
  • Maillet
  • Coupe-carrelage
  • Colle adaptée

 

Carrelage métro : de nombreux types de pose

 

prix pose carrelage metro

Si la pose classique remporte souvent les suffrages, il existe de multiples façons d’installer son carrelage métro. Pour ne pas vous lasser, n’hésitez pas à oser des dispositions originales. Elles requièrent néanmoins une bonne étude préalable.

 

La pose de carrelage métro dite « classique » respecte une alternance particulière : le milieu d’un carreau d’une rangée se positionne au niveau de l’extrémité du carreau des rangées supérieures et inférieures. Mais ce n’est pas la seule option ! Voici quelques idées de poses originales de votre carrelage métro :

 

  • La pose linéaire ou empilée du carrelage métro : intemporelle, elle permet de poser un carrelage avec d’autres formes géométriques au sol.
  • La pose des carreaux métro en chevrons à 90° : cette solution dynamise les espaces.
  • La pose en diagonale : c’est un type de pose original qui agrandit l’espace, tout en conservant une esthétique plutôt classique. Cette pose est particulièrement technique.
  • La pose verticale : très adaptée à la crédence de cuisine, elle évite l’effet d’écrasement dû aux meubles suspendus. Elle apporte de la hauteur aux petites pièces.
  • La pose alternée : elle combine les carreaux posés verticalement et horizontalement. Cette pose originale et créative s’adapte à toutes les pièces.

 

Pour un résultat à la hauteur, il est souvent nécessaire de solliciter un carreleur professionnel…

 

Prix tout compris de pose d’un carrelage métro au m²

 

Côté budget, le prix de pose d’un carrelage métro oscille entre 45 et 150 euros le m² (carreaux et pose compris). Ce tarif se révèle très variable, le budget variant en fonction des carreaux et du type de pose choisi.

 

Quel est le prix moyen pour la pose d’un carrelage métro ? Le détail

 

Pour vous aider dans votre projet de pose de carreaux métro, voici le coût détaillé : du prix des fournitures au prix de la pose, sans oublier les facteurs de variation qui peuvent impacter le budget à prévoir. Suivez le guide.

 

Prix des carreaux métro au m²

Le prix des carreaux métro hors pose varie entre 15 et 55 euros le m², en fonction de la taille, de la couleur ou de la qualité. Il peut parfois monter jusqu’à plus de 80 euros selon l’originalité.

Pour un rendu soigné, vous pourrez avoir recours à la pose de pièces de finition de carrelage métro, comme des cimaise droites, des plinthes lilloises, des angles extérieurs ou intérieurs, des baguettes pour carrelage métro… Leur coût ne doit pas être négligé.

 

Prix moyen de pose d’un carrelage métro

Le prix de la pose par un carreleur professionnel se situe entre 25 à 65 euros le m² (hors fourniture). Ce prix de pose peut cependant être revu à la hausse du fait de la petite taille des carreaux qui requiert plus de temps pour le calepinage et pour la pose à blanc. Il faut également prévoir plus de coupes et plus de manipulation pour l’encollage, sans compter la pose des croisillons.

 

Prix de pose d’un carrelage métro : facteurs de variation

 

Le prix de la pose d’un carrelage métro est soumis à différents facteurs de variation. Voici les spécificités qui impactent le coût global des travaux :

  • L’intervention en neuf ou en rénovation.
  • La superficie à couvrir : plus il y a de surface, plus les prix sont attractifs. Ainsi, couvrir un mur d’une salle de bain se révèle plus avantageux que de réaliser seulement une crédence de cuisine, par exemple.
  • Le format des carreaux : il existe des formats classiques ou carrés comme dans les métros de Londres ou de New York.
  • Les types de pose : plus elle est originale, plus elle est chère.
  • Les tarifs pratiqués par le carreleur : le prix de revient de la main d’œuvre peut varier d’un artisan à l’autre.
  • Les frais de déplacement, qui varient en fonction selon la situation géographique.

 

À noter : en rénovation, le prix augmente du fait de la dépose de l’ancien revêtement. Compter 20 euros le m² pour la dépose d’un ancien carrelage. Prévoir aussi un coût pour le rattrapage du support (si le mur est légèrement abîmé), et pour les finitions.

 

 

Exemple de devis de pose de carrelage métro

 

Si vous envisagez la pose d’un carrelage métro sur une surface de 12 m² pour remettre une zone de votre salle de bain au goût du jour, voici un exemple de devis :

  • 20 euros le m² pour dépose, soit 240 euros ;
  • 5 euros le m² pour le rattrapage du support, soit 60 euros ;
  • 25 euros le m² de carreaux métro, soit 300 euros ;
  • 40 euros le m² pour la pose du carrelage, soit 480 euros ;
  • 25 euros le mètre linéaire de plinthe métro (pose comprise), soit 100 euros pour 4 mètres.

Soit un budget total 1.180 euros pour obtenir un pourtour de douche ou de baignoire tendance.

poser question travaux aux artisans

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.