Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Prix d’une chape en béton au m2

Prix d’une chape en béton au m2

Vous avez pour projet de changer les sols de votre maison ? Il s’avère alors nécessaire de procéder à la réalisation d’une chape en béton avant de poser votre nouveau revêtement. En effet, la chape béton est constituée d’une couche de mortier et posée à même la dalle. Elle permet la bonne adhésion de votre nouveau revêtement de sol. Existe-t-il différents types de chape béton ? Quelles sont leurs caractéristiques ? Quel est le prix faut-il prévoir pour une chape béton au m2 ? On vous explique tout.

 

Qu’est-ce qu’une chape béton ?

 

Au moment de définir la chape béton, il est fréquent de la confondre avec la dalle. Or, il convient de bien distinguer ces deux ouvrages, complémentaires, mais différents. Une chape béton dispose d’une finition très plane et lisse. Elle se pose en couche assez fine par-dessus la dalle qui constitue la base, la fondation.

La chape est réalisée à partir d’un mélange d’eau, de sable et de ciment (ou tout autre liant). Elle garantit l’obtention d’un sol parfaitement plan, ce qui facilite la pose d’un nouveau revêtement de sol et permet de prolonger sa durée de vie.

De nos jours, il s’avère aussi très tendance de réaliser une chape en béton qui ne sera recouverte d’aucun revêtement. La chape béton sert alors également de revêtement. Le béton ciré se révèle idéal pour un tel chantier.

 

Pour quel projet faire réaliser une chape ?

 

prix chape beton m2

À quoi sert exactement une chape béton ? Ses atouts sont multiples. Selon le type de chape choisi, elle peut prévenir les infiltrations et les fissures, intégrer un isolant pour améliorer les performances thermiques ou acoustiques, voire intégrer des planchers chauffants.

 

En rénovation, mais également en construction, la chape est une couche superficielle qui recouvre votre dalle en béton sur une épaisseur de 3 à 5 cm en moyenne.

Une fois sec, ce mortier est imperméable et convient à l’intérieur comme à l’extérieur. Il assure la liaison entre la dalle béton et le futur revêtement de sol de toutes les pièces de la maison, de la terrasse ou de l’entrée de garage. Il prévient aussi efficacement les infiltrations d’eau et les fissures.

En rénovation, c’est le moyen le plus sûr de procéder à une mise à niveau de votre sol avant d’envisager la pose d’un quelconque revêtement. On parle alors de ragréage.

Bon à savoir : on peut envisager de profiter d’un ragréage pour poser d’autres équipements, type chauffage au sol.

 

Différence entre chape intérieure en béton ou extérieure

 

La chape extérieure en béton et la dalle extérieure qu’elle recouvre sont les bases d’une construction. Elles participent également de l’aménagement des espaces (abri de jardin, espace détente, piscine…) et assurent la solidité et la pérennité des dépendances. Bien souvent renforcée, la chape en béton extérieure fait en général 10 cm ou plus d’épaisseur en moyenne.

La chape intérieure est de moindre épaisseur. Elle fait au moins 3 cm, mais présente une épaisseur plus généralement comprise entre 5 cm et 9 cm. C’est la principale différence.

 

Les types de chape par méthode de pose

Il existe 3 principales méthodes de pose de chape en béton. Il s’agit de la chape flottante, la chape adhérente et la chape désolidarisée.

 

La chape flottante

Utilisée à l’intérieur, elle apporte une bonne isolation thermique et acoustique. Directement coulée sur un isolant dont l’épaisseur varie entre 2,5 et 5 mm, elle réduit la propagation des vibrations émanant du sol et empêche les bruits d’impact. C’est la solution privilégiée en cas de chauffage au sol. Le prix d’une chape flottante varie entre 50 et 150 euros le m2. Cette variation s’explique par la spécificité de chaque projet et le choix de l’isolant intégré.

 

La chape adhérente

Elle convient aussi bien en intérieur qu’en extérieur. Elle est coulée directement sur la dalle de béton et a une fonction mécanique. En effet, elle fait tampon, évitant au revêtement qu’elle recouvre (dalle) de subir des phénomènes violents (infiltration d’eau, UV…) de façon directe.

 

La chape désolidarisée

Cette chape est coulée sur la dalle puis recouverte d’un film plastique (polyane). Totalement étanche, elle s’avère la solution idéale en cas de problèmes d’humidité. Elle s’adapte à tous les supports, adhérents ou non. C’est la plus durable, puisqu’elle est isolée des mouvements du support.

 

Facteurs de prix d’une chape de béton

Le prix d’une chape de béton dépend de plusieurs facteurs : la surface de la pièce à couvrir, l’épaisseur de la chape et la main d’œuvre.

Trois autres critères, fournitures et pose comprises, le détermine :

  • Le dosage des composants de la chape : ils varient en fonction de la surface à couvrir et de l’épaisseur demandée. Plus ces mesures sont importantes, plus la chape est conséquente. La quantité de certains éléments va donc augmenter, et le prix de revient avec.
  • Le prix des matériaux : les enseignes spécialisées dans lesquels on trouve ces matières ne pratiquent pas toutes les mêmes prix. Les prix diffèrent également selon l’implantation géographique du chantier. La marge des professionnels auxquels vous pouvez faire appel peut aller jusqu’à 30 % du prix d’achat.
  • L’accessibilité du chantier : s’il n’est pas possible d’accéder au chantier avec des engins motorisés, le professionnel devra fournir davantage d’effort pour emmener tout l’équipement jusqu’au lieu de réalisation. Ce supplément fera, bien entendu, grimper la facture.

 

Prix d’une chape de béton par un pro selon les types

 

prix chape beton m2

De multiples solutions de chape béton s’offrent à vous. Selon votre projet et vos problématiques, vous trouverez la chape béton qui s’adapte le mieux. Plus ou moins simples à mettre en place, vous trouverez un soutien précieux auprès des chapistes, maçons, carreleurs… qui vous livreront une chape béton impeccable pour accueillir votre revêtement.

 

Le prix de pose d’une chape est donc directement lié la complexité de mise en œuvre. Il varie cependant fortement également en fonction du type de chape retenu pour votre chantier.

Regardons donc le coût main-d’œuvre compris par type de chape béton.

 

Prix chape béton traditionnelle au m2

Réalisée par un maçon ou un chapiste, elle est coulée et mise à niveau manuellement. Cette technique se révèle donc gourmande en main-d’œuvre, qui représente une partie importante du prix global de la chape. Ce prix s’élève en moyenne entre 35 et 45 euros du m2 pour une dalle de 3 cm d’épaisseur. Compter de 45 à 55 euros le m2 pour une dalle de 5 cm (joints et film polyane compris).

 

Prix chape béton liquide au m2

La conception d’une chape liquide doit être confiée à un chapiste. Contrairement à la chape traditionnelle, sa répartition et son nivellement sont automatiques. Le mélange arrive prêt à l’emploi dans un camion toupie. Le prix d’une chape liquide varie entre 50 et 130 euros le m2, mais peut augmenter si le chantier n’est pas accessible. L’intervention du chauffeur et l’utilisation d’une pompe peuvent coûter de 50 à 100 euros. Elle s’avère idéale pour enrober différents éléments hétérogènes sont des canalisations de chauffage au sol/plancher chauffant.

 

Prix chape liquide anhydrite au m2

Cette chape est additionnée d’anhydrite et de silicates. Le prix moyen pour une chape de ce type, film polyane et ponçage compris, s’élève à environ 60 et 150 euros le m2. Ce prix s’entend pour une surface de 100 m2. Plus la surface est réduite, plus il augmente.

 

Prix chape flottante béton au m2

On installe cette chape sur une couche isolante. Son prix comprend la membrane antidérapante qui sépare l’isolant de la chape. Il va de 40 à 50 euros le m2 (fournitures et main-d’œuvre compris).

 

Prix chape béton ciré au m2

Son esthétique se révélant importante, puisqu’elle n’est pas recouverte d’un revêtement, la réalisation d’une chape en béton ciré requiert le plus grand soin. Le prix de pose s’avère donc plus onéreux. Il oscille entre 110 et 230 euros le m2 (main-d’œuvre comprise).

 

Prix chape de ragréage au m2

La réalisation d’une chape de ragréage est une tâche aisée. Le lissage et la mise à niveau des mortiers s’avèrent automatiques. Les mortiers de ragréage actuels se révèlent, en effet, autonivelants et autolissants. Le prix de pose d’une chape de ragréage est donc faible, il va de 15 à 50 euros le m2 tout compris.

 

Prix chape sèche au m2

Sa réalisation s’avère abordable. En moyenne, le prix global d’une chape sèche varie entre 40 et 70 euros le m2 (fournitures et pose comprises).

 

Prix chape armée au m2

Conçue pour éviter la fissuration, une chape armée peut se réaliser en intégrant un des trois matériaux suivants au mortier habituel : un treillis métallique, un treillis souple ou des fibres polyester. Le coût d’une chape armée s’établit entre 45 et 75 euros le m2 tout compris.

 

 

Qui contacter pour un projet de chape de béton ?

 

Pour ce type de chantier, il est vivement conseillé de faire appel à un professionnel qui soit spécialisé et expérimenté. Vous pouvez ainsi faire appel à un chapiste, un maçon, un carreleur… Le coût de réalisation d’une chape béton par un artisan revient en moyenne de 30 à 60 euros le m2.

Il est également recommandé de bien étudier votre projet, pour notamment :

  • Déterminer la chape la mieux adaptée : le prix d’une chape est directement lié à son type, cependant le type de chape n’est pas un point sur lequel on peut faire des économies.
  • Respecter les préconisations des fabricants, notamment les attentes de durcissement sous peine de voir votre réalisation se détériorer très vite.
  • Bien choisir le professionnel : vous ne pourrez pas faire appel à n’importe qui, certains matériaux requièrent un savoir-faire particulier.

Conseil : pensez à prévoir le revêtement en amont. Les finitions de la chape béton sont parfois à adapter au type du futur revêtement, ce qui peut avoir un impact non-négligeable sur le coût final.

poser question travaux aux artisans

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.