Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Plafond en plaque de plâtre coupe feu

Plafond en plaque de plâtre coupe feu

Le placoplâtre figure parmi les matériaux les plus utilisés dans la construction et la rénovation. Le placo coupe feu peut être installé pour faire un cloisonnement de pièces, le doublage des murs et même au plafond. Facilement reconnaissable avec sa couleur rose, il offre une haute résistance au feu

Pour satisfaire tous les besoins, il est disponible en plusieurs variantes. Parmi elles, il y a le modèle coupe feu qui va faire l’objet du présent guide. Plus précisément, nous allons traiter du plafond en placoplatre coupe feu : Qu’est-ce qu’un plafond en plaque de plâtre coupe feu ? Pourquoi utiliser un plafond en placo anti feu ? Comment faire un plafond en placo coupe feu ?

 

Le plafond coupe feu : comment ça marche ?

 

Pour comprendre le fonctionnement d’un plafond anti feu, il faut connaître ses caractéristiques et ses particularités : avoir une idée sur ce qu’on entend vraiment par placo coupe feu. Voici les avantages d’un plafond en plaque de plâtre CF, son efficacité et la performance d’un plafond CF.

 

Principe d’un plafond anti feu

Les plaques de plâtre anti feu se présente comme une plaque de BA13 classique. Toutefois un plafond CF est un plafond qui tolère le feu. Cela ne veut pas dire qu’il n’est pas inflammable : il n’est pas complètement résistant au feu, il a juste bénéficié d’un traitement pour limiter sa propagation.

Il peut être considéré comme étant un matériau de prévention en cas d’incendie puisque ses propriétés mécaniques, sa stabilité structurale et sa capacité d’isolation sont conservées pendant un certain temps avant qu’il ne soit réduit sous les flammes. Cela laisse largement le temps aux occupants du domicile de prendre les mesures nécessaires pour maîtriser le danger.

 

Avantages d’un plafond en placoplatre coupe feu

Le principal avantage d’un plafond en placoplatre coupe feu réside bien évidemment dans sa tolérance au feu, mais outre cela, il présente toutes les qualités du placo classique. Il est facile à installer et est accessible à tous, que ce soit en termes de prix ou en termes de disponibilité. Il s’adapte à toutes les pièces de la maison, c’est d’ailleurs la meilleure solution pour une protection optimale contre l’incendie.

Suivant l’épaisseur de plaque, il peut offrir une excellente isolation sonore, et son confort thermique peut être amélioré en l’associant avec un bon isolant. L’espace situé entre la plaque de placo et son support est idéal pour dissimuler les différents câbles électriques ainsi que les luminaires encastrés et les fils nécessaires pour leur alimentation.

Dans la rénovation, il peut être d’une grande aide pour le camouflage des imperfections du plafond. Pour ce qui est de sa durée de vie, il peut tenir quelques dizaines d’années si sa pose est réalisée dans les règles de l’art, s’il est bien entretenu et bien isolé.

Les imperfections dont il est question ici ne doivent toucher que l’esthétisme de la structure. Autrement, des réparations s’imposent, car la mise en place d’un faux plafond en placo ne va pas la protéger des éventuels risques d’effondrement.

 

Différents types de placoplatre coupe feu

 

Les plaques de plâtre coupe feu sont généralement de couleur rose. Il y a différents types de plaques de placo et de plaque coupe feu, leur degré de résistance au feu n’est pas la même. Celui-ci peut être décompté en heures ou en minutes selon le système considéré : français ou européen.

  • Le système français : ¼h, ½h, 1h, 1h ½, 2h, 3h, 4h, 5h, 6h.
  • Le système européen : 15 min, 20 min, 30 min, 45 min, 60 min, 90 min, 120 min, 180 minutes.

Ces indications sont inscrites sur le conditionnement des plaques de placo : CF 1h ou E 60, CF 2h ou E 120, etc.

 

Comment réaliser un plafond coupe feu ?

 

Comme pour tous autres projets de construction, il est toujours préférable de recourir aux services d’un professionnel. Toutefois, il est possible de réaliser soi-même un plafond en placo CF si on dispose des compétences nécessaires à cet effet. C’est pourquoi il est essentiel de connaître les outils et équipements à mettre en œuvre. La réalisation d’un plafond en placo anti feu est proche d’un faux plafond en placo.

 

Matériaux requis pour la réalisation d’un plafond en placo CF

Pour l’installation d’un faux plafond en placo CF, il faut :

  • Un mètre
  • Un crayon
  • Une règle de maçon
  • Une râpe
  • Une visseuse de plaque de plâtre
  • Un embout de vissage pour plaque de plâtre
  • Une scie et un cutter
  • Un lève-plaque
  • Un couteau à enduit
  • Un plâtroir en inox
  • Un pistolet à colle
  • Des matériels de protection
  • Des plaques de plâtre CF, des vis pour plaques de plâtre, des bandes placo pour le jointage des plaques, de l’enduit de jointage, du mastic acrylique et des boîtiers d’encastrement pour appareils électriques.

 

Etape 1 : Découper des plaques de plâtre coupe feu

Il faut prendre les mensures du plafond à l’aide d’un mètre et les transposer sur les plaques de plâtre anti feu avec un crayon et une règle de maçon. On veille bien à ce que les marques soient justes, bien visibles et droites pour faciliter le découpage. Toujours avec l’aide de la règle, on coupe la plaque avec une scie ou un cutter et on n’oublie pas d’adoucir des bords au moyen d’une râpe pour éviter qu’ils ne soient trop coupants.

 

Etape 2 : Pose des plaques de plâtre CF au plafond.

On commence par fixer les fourrures métalliques au plafond. L’écart entre elles ne doit pas dépasser 50 cm. On visse les plaques de placo coupe feu dessus et on prend bien soin à ce que leur point de liaison se trouve à l’entraxe des fourrures. Pour ce faire, on utilise un lève-plaques équipé de petites roues pour que leur fixation et leur ajustement soient plus précis et plus faciles.

Les plaques de placo sont fixées perpendiculairement aux fourrures et leur vissage doit se faire tous les 30 cm de long. Pour un plafond incliné, il faut que la largeur de la dernière plaque ne soit pas inférieure à 50 cm. Pour finir, il faut laisser un espace de 5 mm entre la dernière plaque et le mur.

plafond ba13 coupe feu

Pour prévenir des incendies, le plafond coupe-feu est plus que recommandé

 

Etape 3 : Rebouchage et jointage de plaques de plâtre CF.

Une fois les plaques de plâtre anti feu fixées, on bouche le vide qui se trouve entre elles (leur intersection) ainsi que le vide qui sépare la dernière plaque et le mur au moyen d’un mastic acrylique. Les têtes de vis sont ensuite comblées avec de l’enduit de lissage.

Il faut s’assurer que la surface soit bien lisse avant de poser les bandes placo de jointage. Après leur fixation, on passe une spatule dessus pour évacuer les éventuelles bulles d’air qui se sont formées en dessous.

Pour terminer, on repasse une, deux ou trois couches d’enduit pour lisser le tout (avec un plâtroir). Il faut laisser à la première couche le temps de sécher avant d’appliquer la suivante. Lorsque la surface du plafond est bien homogène, bien lisse et sec, on peut dire qu’il est prêt pour recevoir son revêtement final.

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Faire son plafond avec du placo anti feu en vidéo

 

Enfin, pour mieux comprendre les différentes étapes pour l’installation d’un plafond en placo BA13 coupe feu, nous vous conseillons de visionner la vidéo réalisée par l’enseigne Castorama.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *