Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Faire un doublage de ses murs

Faire un doublage de ses murs

En rénovation, il n’est pas rare de recourir à la technique de la contre cloison des murs périphériques afin de réaliser une isolation par l’intérieur. Moins coûteuse que l’isolation par l’extérieur, elle assure une bonne isolation thermique et phonique de votre logement. Plusieurs techniques existent pour doubler le mur. De la mise en place de panneaux en polystyrène expansé (PSE) à coller avec de la colle map jusqu’à la contre cloison maçonnée. Si vos murs ne sont pas droits, il est préférable de monter une cloison en plaque de plâtre sur ossature en métal.

Dans quel cas faire une contre cloison sur son mur ? En rénovation, pour quelles raisons monter une contre cloison ? Comment faire un doublage de ses murs ?

 

Pourquoi doubler ses murs ?

 

Pour renforcer l’isolation thermique et phonique, doubler un mur périphérique est une solution. Ce type de travaux a plusieurs objectifs comme l’isolation bien sûr, mais aussi le camouflage d’un mur irrégulier entre autres. Ces travaux présentent plusieurs avantages comme la facilité de pose selon le matériau choisi ou encore un coût économique. Voici tout ce que vous devez savoir sur la contre cloison et ses multiples utilisations dans votre maison.

 

Qu’est-ce qu’une contre cloison isolante ?

Une contre cloison isolante est une cloison intérieure montée devant un mur donnant sur l’extérieur. Cette cloison est espacée de quelques centimètres du mur porteur afin de permettre la mise en place d’un isolant. Le vide restant permet l’aération du mur extérieur afin d’éviter la condensation et l’humidité entrainant la formation de moisissures et de champignons.

 

Utilité d’une contre cloison

La mise en place d’une contre cloison sur un mur existant se fait couramment en rénovation. Lorsque votre mur d’origine est abîmé, l’utilisation d’un enduit de rebouchage et de finition peut être long. Le montage d’une contre cloison sur des plots de MAP est rapide et efficace.

La contre cloison permet avant tout d’améliorer le confort thermique et acoustique. En effet, l’espace entre la cloison de doublage et le mur permet de réduire les ponts thermiques. De fait, la pièce est mieux isolée et conserve davantage la chaleur.

Cet espace entre cloison et mur permet également le passage de gaines électriques. Attention, à prévoir les emplacements des boîtiers avant de construire la cloison de doublage.

Enfin, la double cloison permet aussi de camoufler un mur irrégulier. Une fois la cloison posée, le revêtement de votre choix peut être posé comme la peinture, le papier peint ou encore les lambris.

 

3 techniques pour doubler ses murs intérieurs

 

Le doublage intérieur des murs périphériques est une pratique courante en rénovation afin d’améliorer le confort intérieur. Côté matériau, c’est souvent l’isolant phonique acoustique et thermique renforcé qui est utilisé comme la laine de roche. Pour le doublage, les pros utilisent du placo ou des plaques de plâtre, mais pas seulement. Les 3 méthodes pour monter un doublage intérieur en contre cloison :

  • Panneau sandwich collé
  • Cloison sur ossature métallique
  • Contre cloison maçonnée

Concernant les finitions, pour le panneaux sandwich collé ou la cloison en placo, vous devrez faire vos bandes à joints et l’enduisage du mur.

 

Choisir son type de contre cloison selon le support

 

Le doublage collé est l’option la plus facile à mettre en œuvre et économique. Toutefois, la technique des panneaux sandwich collé peut se faire uniquement sur des murs plans. Tandis que la pose des plaques de BA13 sur une ossature métallique ou la contre cloison maçonnée doivent se faire dès que vos murs ne sont pas à niveau.

Le collage des plaques de plâtre avec du MAP est économique et procure une bonne efficacité d’isolation thermique et acoustique. Le seul hic est le passage des câbles et des gaines électriques.

Alors en rénovation, si cela est possible, privilégiez la cloison sur ossature métallique. Même si c’est plus long ou plus coûteux, vous pourrez choisir l’isolant le plus adapté à vos besoins et cacher des gaines électriques. Le résultat sera optimal avec des prises électriques encastrées.

La contre cloison maçonnée n’est plus d’actualités. Trop coûteux, trop long à monter pour peu de gains. Les plaques de placo ont pris le pas sur les murs en carreaux de plâtre ou de briques dans nos intérieurs.

 

Poser des panneaux sandwich collé

 

La pose de panneaux sandwich collé est la plus simple à mettre en place. En effet, le panneau sandwich est une plaque de plâtre, souvent du BA13 avec un isolant intégré, souvent du polystyrène. Il suffit de coller le panneau contre le mur existant pour réaliser le doublage. Sur le papier, cela paraît vraiment simple. Dans la réalisation des travaux, il y a des choses à savoir.

Avant toute chose, ce type de doublage ne peut se faire que sur un mur plan. En effet, comme le panneau sandwich va être collé contre le mur existant, il ne faut pas que le mur porteur présente trop d’irrégularités. Sans quoi, cela se répercutera sur la double cloison forcément.

Ensuite, la pose de ce type de panneau nécessite quelques étapes à respecter impérativement. Il faut tout d’abord gratter les endroits sur le mur porteur où vous avez décidé d’installer les plots de colle. La plaque de placo ne doit pas toucher par terre au moment de la pose. Il faut laisser un espace de 2 cm avec le sol. Enfin, une règle de maçon est indispensable afin de s’assurer que la double cloison est bien plane et d’aplomb une fois collée.

Enfin, il faut vérifier au fur et à mesure la planéité des panneaux juxtaposés les uns à la suite des autres.

doublage colle pse

Le doublage collé se fait avec des panneaux de polystyrène. Il suffit de les coller à votre ancien mur avec du mortier colle, dit colle map

 

Placo sur ossature métallique

 

La méthode classique de la pose de placo sur ossature métallique. Il s’agit de monter une ossature en métal avec des rails et des montants dans lesquels va venir s’insérer l’isolant. La plaque de placo BA13 est ensuite vissée sur l’ossature pour prendre l’isolant en sandwich entre l’ossature en métal et le mur porteur.

Cette installation se réalise en deux étapes. Il faut commencer par fixer les montants de l’ossature au mur porteur. Une fois, l’ossature complètement installée, il ne reste plus qu’à glisser l’isolant dans les rails. Pour ce type de travaux, on utilise généralement de la laine de roche ou de la laine de verre. Attention de bien calculer l’épaisseur de l’ossature, car une fois l’isolant inséré, il doit rester un vide de 1 ou 2 cm entre l’isolant et le mur porteur pour assurer la ventilation. Les plaques de BA13 sont les derniers éléments à monter sur l’ossature. Il faut terminer par les bandes de joints entre les plaques de plâtre avant d’entamer les finitions.

Quel est l’intérêt de faire un doublage des murs sur une ossature métallique plutôt qu’une pose collée ? Cette technique est à privilégier lorsque vos murs ne sont pas droits. Remonter une ossature métallique permet de gommer les irrégularités du mur et le remettre à niveau. De plus, le gros avantage de cette technique est que la cloison isolante est distanciée du mur porteur. Même si celui-ci est abîmé, cela ne se verra pas une fois la double cloison terminée.

doubler ossature metallique

Le moyen le plus efficace pour doubler un mur pas droit et abîmé : la mise en place d’une ossature métallique.

 

Mise en place d’une contre cloison maçonnée

 

La dernière technique est la plus complexe à mettre en place et est peu utilisée. Elle consiste à monter une cloison maçonnée d’environ 5 cm d’épaisseur devant le mur porteur.

Il faut procéder là aussi par étape. Cela commence par la fixation avec des pattes au mur porteur de l’isolant. Ensuite, il faut fixer les lés de l’isolant avec les pattes ou avec de la colle. Il faut également les fixer entre elles. Une fois l’isolant en place, il ne reste plus qu’à monter la contre cloison sur une semelle résiliente.

Ce type de travaux demande des compétences en maçonnerie poussées et n’est pas recommandé si vous souhaitez doubler vos murs vous-même. De plus, une cloison maçonnée vous reviendra beaucoup plus cher qu’un doublage avec un panneau sandwich ou sur ossature métallique.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *