Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Comment percer du carrelage ?

Comment percer du carrelage ?

Percer du carrelage demande de la précision et le bon matériel pour ne pas rayer ou fissurer le carreau. Mèche diamant, carbure de tungstène ou forêts à faïence permettent un perçage net et sans bavure du moment que vous utilisez une perceuse à variation de vitesse. Pour autant, il faut aussi tenir compte de la nature du matériau, grès cérame ou carrelage épais entre autres, pour percer des trous francs.

Faut-il percer du carrelage avant ou après sa pose ? Quelle mèche utiliser pour percer du carrelage ? Comment percer du carrelage mural sans le casser ? Pour réussir à faire un trou dans un carreau sans le fissurer ou l’abîmer, il est crucial de s’équiper du matériel adapté. Découvrez le guide complet pour apprendre à percer du carrelage comme un pro.

 

Percer du carrelage : pourquoi faire ?

 

Le carrelage et la faïence se retrouvent essentiellement dans la salle de bain, la cuisine et les salles d’eau. En effet, il s’agit des revêtements les plus adaptés pour recouvrir les murs et le sol de ces pièces humides. C’est généralement dans ces pièces que vous allez avoir besoin de percer du carrelage. Mais alors, pourquoi percer un carreau ?

Pour vous donner des exemples concrets, le perçage du carrelage est requis pour pouvoir :

  • Fixer des étagères murales.
  • Fixer un sèche-serviette électrique.
  • Tirer des fils électriques afin de créer une nouvelle prise de courant.
  • Faire passer des tuyaux d’eau chaude et d’eau froide.
  • Installer la robinetterie et la paroi de douche.
  • Poser un WC, …

C’est donc l’aménagement de la pièce et l’installation de la plomberie qui vont vous amener à percer un trou dans le carrelage afin de fixer vos matériels et installer les éléments de plomberie. Vous pouvez donc être amené à percer aussi bien le carrelage mural que les carreaux au sol.

Concernant le nombre de trous et leur diamètre, tout dépendra de vos besoins. Selon l’aménagement souhaité, vous serez amené à faire soit un petit trou à l’aide d’une perceuse, soit faire un trou circulaire de grand diamètre à l’aide d’une scie cloche et d’un trépan.

 

Les risques de percer un carrelage mural ou au sol

 

À la différence d’un mur en béton, en parpaing ou en placo, le carrelage est un matériau difficile à percer. Sa surface glissante et sa composition rendent ces travaux particulièrement risqués car un mauvais geste ou un dégât est vite arrivé.

En effet, le problème pour effectuer un trou dans un carreau est qu’il peut éclater, se fissurer, se craqueler en formant une sorte de toile d’araignée ou encore se casser. Si vous éclatez la faïence, vous serez dans l’obligation de remplacer le carreau en espérant qu’il vous reste du stock. De plus, retirer un carreau collé au sol ou au mur n’est pas chose aisée.

Pour éviter ce genre de problème, il faut, si possible, percer le carreau avant sa pose, et dans tous les cas, utiliser le bon matériel. Et la première chose à faire est de laisser le perforateur et la perceuse à percussion à leur place et d’opter pour une perceuse électrique à variation de vitesse.

En effet, l’un des secrets pour éviter que le carreau se fende ou éclate est de commencer le perçage à vitesse lente et d’augmenter la vitesse progressivement. Le choix des mèches adaptées aux carreaux représente le second point d’un forage réussi.

Enfin, certaines astuces sont recommandées car elles fonctionnent très bien :

  • Mettre du ruban de masquage en forme de croix sur le support carrelé à percer.
  • Faire des pauses pour éviter toute surchauffe du carrelage qui pourrait entraîner des dommages.
  • Mouiller le support pour le refroidir.

 

Quels outils pour percer du carrelage ?

 

Dans l’outillage que vous aurez rassemblé, vous allez donc avoir :

  • La perceuse à variation de vitesse sans le mode percussion.
  • Une mèche diamant pour les perçages de trous de petits diamètres.
  • Plusieurs forets à faïence au carbure de tungstène permettant de percer des trous de différents diamètres.
  • Une scie cloche diamant ou à grain de carbure de tungstène.

Votre kit du bricoleur est complet, vous disposez à présent de tout le matériel nécessaire pour transpercer vos carreaux. À présent, il reste à passer aux travaux de perçage à proprement parler.

 

Comment percer un carreau de carrelage sans le fissurer ?

 

Percer du carrelage sans faire d’éclat n’est pas une tâche réservée exclusivement aux professionnels. En tant que bricoleur amateur, vous pouvez facilement réaliser ces travaux vous-même à condition de respecter des étapes précises. L’objectif étant de trouer le carreau ou la faïence sans abîmer le revêtement. Voici les méthodes pour percer un carreau avant pose et un carrelage existant et déjà posé.

 

Percer un carreau de carrelage avant sa pose

On commence avec le perçage d’un carreau avant pose. Vous allez donc procéder comme suit :

  1. Poser le carreau sur une planche en bois. Le bois va absorber les vibrations lors du perçage ce qui limitera les risques de casse.
  2. Humidifier légèrement le carreau pour éviter la surchauffe et placer un morceau de ruban adhésif sur la trace où vous devez percer. Cette astuce évitera à la mèche de riper et de faire des éclats à coté du trou.
  3. Commencer à percer à vitesse lente en vous guidant avec la trace que vous aurez préalablement faite au feutre côté émaillé.
  4. Une fois la couche d’émail passée, augmenter la vitesse de rotation progressivement jusqu’au perçage complet.
  5. Il suffira ensuite de poser le carreau de carrelage troué au mur.

Si vous avez à percer un carreau épais. À cette étape, vous allez vous arrêter à 1/3 du trou environ. Puis, vous retourner le carreau et vous le percez alors entièrement. Cela implique bien sûr d’avoir fait une marque au même endroit de chaque côté du carreau. Là encore, vous démarrez lentement et vous augmentez progressivement la vitesse de rotation.

 

Faire un trou dans le carrelage déjà posé

Si votre carrelage est déjà posé, voici comment procéder :

  1. Les premières étapes sont identiques : vous allez donc tracer un repère au feutre sur votre carrelage et le recouvrir d’un bout de ruban adhésif.
  2. Vous commencez à percer lentement puis vous augmentez la vitesse progressivement après la couche d’émail.
  3. Lorsque le trou dans le carrelage est terminé, nettoyer avec un aspirateur pour aspirer toutes les poussières.
  4. Changer le foret diamant pour une mèche adapté au matériau de votre mur (bois, placo, plâtre, brique, …). Il est préférable de choisir une mèche avec un diamètre légèrement inférieur au foret diamant utilisé précédemment.
  5. Percer le mur sans oubliez d’humidifier le carreau.

Pour mieux visualiser les étapes pour percer un carrelage mural existant sans faire d’éclat, voici un tutoriel vidéo :

 

Comment faire un trou de gros diamètre dans du carrelage sans le casser ?

 

Si vous avez besoin de percer un trou de gros diamètre dans votre carrelage, vous allez devoir utiliser la scie cloche diamant. De la même façon que votre perceuse électrique, elle va vous permettre de percer un trou dans vos carreaux sans les casser ni les émailler.

Là encore, la vitesse lente au départ est indispensable pour passer la couche d’émail. Ensuite, vous pourrez augmenter progressivement la vitesse de rotation de la scie cloche à grain de tungstène.

Voici les étapes à suivre pour réussir votre perçage de gros diamètre :

  1. Faire une marque au feutre et recouvrez de ruban adhésif transparent pour que le repère reste visible.
  2. Poser le carrelage sur une planche pour absorber les vibrations.
  3. Percer lentement au départ.
  4. Terminer le trou.

Si le carrelage est déjà posé, procédez de la même façon.

 

Astuce : percer du carrelage avant la pose

 

Vous l’avez certainement compris, le perçage du carrelage avant la pose est plus simple et présente moins de risque. En effet, le gros problème provient de la surchauffe provoquée par les tours du foret mais aussi des vibrations. Ce problème est aisément contourné en posant le carrelage sur un support en bois qui absorbe les vibrations pouvant potentiellement être responsable du craquelage du carreau.

De même, sur un carrelage épais, le perçage avant pose permet de le percer dans les deux sens. De fait, la couche émaillée ne supporte pas la chaleur dégagée par la mèche diamant lors du perçage. Cela limite donc les risques d’éclatement.

 

Tarif percer carrelage par un pro

 

De nombreux propriétaires ont peur d’abîmer leur carrelage en tentant de le percer. Si vous avez peur de casser votre faïence, il est préférable de faire intervenir un professionnel. Même constat si vous ne disposez pas d’une perceuse ou de forets adaptés au carrelage. Il vous suffit de contacter un carreleur, un plombier ou un électricien qui se déplacera alors pour réaliser le trou ainsi que les travaux complémentaires en fonction de l’utilité du trou.

Il faut compter entre 10€ et 20€ par trou dans le carrelage, ce qui implique la préparation du support et les travaux de perçage. Le coût de la main-d’œuvre est bas mais ce n’est pas certain qu’un artisan du bâtiment accepte de se déplacer uniquement pour percer un trou ou deux.

Vous pouvez demander des devis perçage carrelage ci-dessous au besoin :

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *