Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Débroussaillage d’un terrain, ce qu’il faut savoir

Débroussaillage d’un terrain, ce qu’il faut savoir

De nombreuses situations rendent le débroussaillage d’un jardin indispensable. C’est le cas lorsque des herbes hautes ont pris possession de votre terrain, suite à l’achat d’une nouvelle maison ou après une longue absence. Or, un débroussaillage remet efficacement un terrain en friche à neuf et vous évite quelques désagréments par la même occasion. Le débroussaillage, s’avère-t-il pour autant obligatoire ? Quel budget prévoir pour un effectuer un débroussaillage ? Y a-t-il des règles à observer pour débroussailler un terrain ? Le tour des législations existantes et des prix pratiqués en matière de débroussaillage.

 

Débroussaillage ou débroussaillement ?

 

Un premier point à indiquer est qu’on emploie indifféremment les termes « débroussaillage » ou « débroussaillement » d’un terrain.

Effectuer un débroussaillage consiste à nettoyer un espace vert en le débarrassant de ses broussailles. Cela permet la réduction de la masse végétale propice à favoriser la propagation d’un feu.

Dans certaines régions, débroussailler les ronces entre même dans le cadre de la prévention des incendies. Dans ce cas particulier, débroussailler devient une obligation légale. Celle-ci est en vigueur pour la préservation de la sécurité de tous pour éviter le départ de feu et limiter l’intensité d’éventuels feux de forêt.

 

Tarif d’un débroussaillage de terrain

 

debroussaillage terrain

Il existe différents modes de calcul pour connaître le prix d’un débroussaillage par un jardinier ou élagueur professionnel. Ces entrepreneurs peuvent ainsi fixer leur tarif au m2 ou proposer un tarif horaire. Selon la superficie et l’encombrement du terrain, à vous de vérifier le type de devis le plus avantageux.

 

Le débroussaillage entre dans la catégorie des petits travaux d’entretien de jardin, aussi vous pourrez déclarer le montant total des travaux pour bénéficier d’une déduction fiscale de 50 % si vous faites appel à un professionnel. Le tarif du débroussaillage varie en fonction de l’état de votre terrain et du volume de déchets à évacuer. Plusieurs systèmes de tarification peuvent être utilisés par les professionnels pour ce type de travaux.

 

Tarif au m2 à débroussailler

Afin de fixer le prix d’un débroussaillage, il faut tenir compte de l’état de votre jardin ou terrain. La nature et le volume de végétaux à faucher influeront également sur le montant du devis de débroussaillage.

Il faut savoir que des arbres, arbustes, haies, ronces et végétaux plus robustes se révèlent plus difficiles à débroussailler que les herbes sèches. Cet état de fait entraîne ainsi un tarif plus élevé. De même, le défrichement d’un terrain plat et accessible reviendra toujours moins cher que si ce dernier est en pente ou présente un accès difficile.

Dans le cas d’une facturation au m2, le professionnel se rapporte à la surface de votre jardin ou terrain pour facturer ses services. En moyenne, il faut compter entre 0,40 et 1,50 euros par m2 de terrain débroussaillé, évacuation des déchets comprise.

 

Tarif horaire pour le débroussaillage d’un terrain

Dans l’autre cas, celui de facturation à l’heure, pour établir le devis, le professionnel vous annoncera un taux horaire, puis évaluera le nombre d’heures qui lui seront nécessaires pour débarrasser votre terrain de ses friches.

Ce taux se situe en moyenne entre 30 et 50 euros de l’heure comprenant un débroussaillage et l’évacuation des déchets générés.

 

Qui contacter pour déléguer le débroussaillage de son terrain ?

 

Certaines tâches de débroussaillement, comme le fauchage ou le débroussaillage des ronces peuvent se révéler très complexes. C’est pourquoi il est recommandé d’avoir recours aux services d’un professionnel.

Qu’il s’agisse d’un jardinier, paysagiste, élagueur, ou d’une entreprise spécialisée, les professionnels présentent l’avantage de disposer des équipements nécessaires. Assurez-vous toujours que la société à laquelle vous faites appel possède une assurance responsabilité professionnelle. Les opérations de débroussaillage peuvent être dangereuses et il est important d’être dégagé en cas d’accident.

Le prix d’un débroussaillage s’avère très variable d’un chantier à un autre. La complexité des travaux, les caractéristiques du terrain, et la surface à débroussailler ne sont jamais les mêmes ! Il est donc indispensable de faire établir des devis par des jardiniers professionnels lorsqu’on souhaite avoir une idée du prix dont on va devoir s’acquitter.

 

 

Le débroussaillage, c’est quoi ?

 

Le débroussaillage sert principalement à débarrasser un terrain de végétaux à la fois encombrants et présentant un risque d’incendies. En effet, les buissons, les feuilles ou le bois mort, mais aussi les mauvaises herbes qui s’accumulent dans le jardin peuvent s’enflammer. Il s’agit d’une opération longue et complexe.

Mieux vaut commencer par s’occuper des végétaux et du bois morts qui sont au sol. Puis réaliser l’élagage des arbres. Passer ensuite à la toiture, et ôter branches et feuilles encombrant les gouttières.

Ce type de chantier requiert l’utilisation d’outils spécifiques comme une débroussailleuse, une scie à branches, et pour les sujets les plus imposants une tronçonneuse. Dans certains cas, une serpe ou une faucille peuvent se révéler suffisantes. Pour manipuler ces équipements, il est bien sûr indispensable de porter des protections adaptées comme des gants, des lunettes et des chaussures de protection.

Les déchets verts générés par le défrichement ou le déboisement peuvent être apportés à la déchetterie ou transformés en compost chez vous ou dans des endroits de collecte.

Pour récapituler, débroussailler consiste donc à éliminer les bois et les végétaux morts, à élaguer les branches basses, tailler les plantes herbacées indésirables. Puis traiter les végétaux coupés : débiter troncs et grosses branches, broyer le branchage, et enfin évacuer, composter ou incinérer les déchets verts.

 

Pourquoi débroussailler ?

 

debroussaillage terrain

Plus exigeant qu’un désherbage, le débroussaillage intervient le plus souvent quand un terrain n’a pas été entretenu depuis un certain temps. Il a pour vocation première de protéger contre les incendies le terrain concerné et les alentours. Cette intervention doit donc être réalisée dans les règles de l’art.

 

Parmi les différents travaux d’entretien d’un jardin, les opérations de débroussaillage restent essentielles pour des raisons d’esthétique, de bien-être des plantes et de sécurité.

 

Débroussailler pour profiter d’un jardin propre

Dans un jardin bien entretenu et débroussaillé, l’espace semble plus vaste et plus agréable que dans un jardin envahi par le bois mort et les mauvaises herbes. De plus, les usagers n’y courent pas de risques majeurs et toute la surface est utilisable !

 

Débroussailler pour la santé de ses plantes

Retirer les buissons indésirables et les herbes folles de son jardin permet de contenir la végétation et de garantir la santé des plantes destinées à y grandir. En effet, les broussailles qui prolifèrent au jardin peuvent faire de l’ombre ou de la concurrence à vos plantes, en puisant dans les nutriments essentiels.

 

Débroussailler pour des questions de sécurité

Enfin, débroussailler un jardin laissé en friche s’avère indispensable pour plusieurs raisons. Cela permet d’éviter les problèmes de voisinage, mais aussi de limiter les risques d’incendie et de sinistres potentiels. C’est, de plus, une obligation légale qui est régie par le code forestier et la réglementation communale.

 

Obligation concernant le débroussaillage de terrain

 

Les propriétaires ont pour obligation, en référence à l’article L. 322-3 du code forestier, de procéder au maintien de l’état débroussaillé de leurs terrains situés à proximité de forêts notamment. Par ailleurs, la circulaire du 26 mars 2004 précise les opérations à mener sur un terrain. On entend par débroussaillage le fait de réduire toute masse végétale pouvant favoriser la propagation du feu en cas d’incendie, de procéder à l’élagage des arbres et à la coupe de certains végétaux.

Dans certaines zones, la législation impose aux propriétaires de terrains le débroussaillement des abords de leur habitation. Quels sont les territoires concernés par cette obligation ? Quelles sont les règles à respecter ? Quelles sanctions pour les contrevenants ? On vous dit tout.

 

Zones concernées par l’obligation de débroussailler

Certains propriétaires sont soumis à une obligation de débroussaillage. Il s’agit de ceux dont le terrain se situe à moins de 200 mètres d’un bois, d’une forêt, de plantations ou de zone de reboisements. Cette obligation s’applique également par région. Elle concerne ainsi tout le maquis corse, les garrigues provençales et les forêts de pinèdes landaises. Mais aussi d’autres zones où le risque de propagation d’incendie se révèle particulièrement élevé comme :

  • l’Auvergne-Rhône-Alpes,
  • la Corse,
  • la Nouvelle-Aquitaine,
  • l’Occitanie
  • et la Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Afin de savoir si vous êtes concerné par cette obligation, et de connaître la législation qui s’applique dans votre périmètre, vous pouvez vous rapprocher des services de votre mairie.

 

Les périmètres de débroussaillage selon la localisation du terrain

Les règles à respecter en matière de débroussaillage s’avèrent, par ailleurs, variées en fonction de la localisation du terrain.

 

Règles de débroussaillage en zone urbaine

Dans les zones urbaines, vous devez débroussailler la totalité de la surface de votre terrain, sans quoi vous vous exposez à des sanctions. En cas de non-respect de ces obligations, le maire a le droit d’émettre une mise en demeure afin d’imposer le débroussaillage d’une parcelle dans un délai maximal d’un mois.

Si le terrain en question est situé à proximité d’une zone non urbaine, le périmètre de défrichement peut être étendu par arrêté préfectoral à 50 mètres en périphérie de la propriété.

 

Règles de débroussaillage en zone rurale

Lorsque votre jardin ou votre terrain se situe en zone rurale, vous devez débroussailler jusqu’à 50 mètres tout autour des constructions telles que les habitations, dépendances, voire même les piscines… et jusqu’à 5 mètres de chaque côté des voies qui permettent d’accéder à votre propriété.

Remarque : Pour vous assurer d’être en règle avec la législation en vigueur localement, renseignez-vous sur la réglementation en contactant votre mairie. Il se peut qu’un arrêté préfectoral vous impose des modalités de débroussaillage spécifiques.

poser question travaux aux artisans

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.