Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Transformer une fenêtre en baie vitrée : travaux, devis et tarif

Transformer une fenêtre en baie vitrée : travaux, devis et tarif

La luminosité est un luxe dont on peut difficilement se passer dans son habitation. Pour bénéficier de ce confort, pourquoi ne pas opter pour agrandir une fenêtre de maison en posant une baie vitrée à la place ? Celle-ci peut vous permettre d’accéder directement à l’extérieur depuis la pièce de votre choix, ou de créer une pièce supplémentaire dans un garage, par exemple. Cependant, transformer une fenêtre en baie vitrée implique des travaux plus importants qu’il n’y paraît. De plus, des formalités sont exigées avant d’engager ce type de projet. Alors combien coûte cette transformation ? Quelles autorisations solliciter pour changer de fenêtre ? Et vers quel artisan vous tourner quand vous ne souhaitez pas réaliser ces travaux vous-même ? On fait le point.

 

Prix pour transformer une fenêtre en baie vitrée

 

Prix transformer fenêtre en baie vitrée
Travaux de maçonnerie et menuiserie Prix moyen
Agrandissement avec ouverture en hauteur 500 à 1.500 euros
Agrandissement avec ouverture en largeur 1.500 à 3.000 euros
Fourniture baie vitrée 250 à 3.000 euros
Dépose fenêtre et pose baie vitrée 250 à 500 euros
Pose volet roulant 250 à 1.200 euros (matériel et pose)
Travaux de finition 500 à 1.000 euros

 

Comment transformer une fenêtre en baie vitrée ? Les travaux à prévoir

 

Agrandir une fenêtre en baie vitrée exige de suivre un certain nombre d’étapes. Voici un rapide tour d’horizon.

 

La dépose de l’ancienne fenêtre

En rénovation, la dépose est quasi systématique, car bien souvent, la pose d’une baie vitrée intervient alors pour remplacer une ancienne fenêtre. Cette action comprend la dépose du ou des ouvrants, selon le modèle de la fenêtre en place, puis le retrait de la partie fixée dans le mur, que l’on appelle le dormant. Comptez 100 à 200 euros (souvent compris dans le prix de pose).

 

La préparation du chantier

Voici les étapes incontournables de la préparation à l’agrandissement d’une fenêtre de maison.

D’abord, vous devez réaliser :

  • la prise de cotes
  • le traçage sur le mur des nouvelles dimensions de la baie prévue
  • l’étayage du mur porteur par la pose d’un étançon pour permettre l’agrandissement de l’ouverture.

Il s’avère donc indispensable de choisir le modèle de baie vitrée à installer avant de préparer et de débuter les travaux. En effet, vous aurez besoin de connaître les dimensions de la baie vitrée à installer pour pouvoir réaliser ces travaux préparatoires et calculer la dimension de mur à démolir.

 

La démolition

transformer fenetre baie vitree

Parmi les coûts à prévoir pour modifier une fenêtre en baie vitrée, il convient de ne pas négliger ceux des travaux préalables parmi lesquels la dépose de l’existant et la démolition d’une partie du mur porteur, nécessitant une étude.

 

Ici, une étude préalable est nécessaire pour déterminer la faisabilité du projet. Elle doit tenir compte de la nature du matériau à démolir pour transformer une fenêtre en baie vitrée (béton, parpaings, briques, pierre).

Cette étude devra de préférence être confiée à un professionnel, car le changement d’une fenêtre en baie vitrée conduit le plus souvent à la démolition d’une partie de mur porteur. Or, ce chantier n’est pas sans conséquence sur la solidité de la structure de la construction. Cette analyse se révèle donc fortement recommandée pour prendre connaissance des meilleures conditions de réalisation du chantier, et éviter de mauvaises surprises à court ou moyen terme.

Parmi les conseils, cette étude déterminera les dimensions et spécificités du linteau à poser en remplacement de l’ancien, puisque les dimensions s’avèrent différentes. Le prix de cette démolition dépendra notamment du sens de l’ouverture, à savoir si elle se fait dans la largeur ou dans la hauteur.

Comptez 500 à 1.500 euros pour un agrandissement dans la hauteur, contre 1.500 à 3.000 euros dans la largeur (frais d’étude inclus).

La pose de la baie vitrée à proprement parler peut alors commencer. Elle vient remplacer l’ancienne fenêtre, sur tout ou partie du mur d’origine. Elle est suivie de la pose de profils de finition et de la réalisation de l’étanchéité.

 

Quelles démarches pour transformer une fenêtre en baie vitrée ?

 

Avant de se lancer dans ce type de travaux, il faut penser à toutes les formalités préalables comme les demandes d’autorisations, les normes de voisinage ou les assurances à contracter. Sachant que les copropriétaires ont des contraintes supplémentaires.

 

Les autorisations de travaux pour transformer une fenêtre en baie vitrée

Prévoyez toujours un délai, car les différentes formalités nécessaires avant de transformer une fenêtre en porte-fenêtre ou baie vitrée, comme la déclaration préalable de travaux ou le permis de construire peuvent prendre du temps.

 

Demande d’autorisation de travaux

Les travaux qui consistent à agrandir une ouverture existante doivent faire au minimum l’objet d’une demande d’autorisation de travaux auprès de la mairie de la commune concernée, puisque cela modifie la façade. C’est le maître d’ouvrage qui doit obligatoirement compléter le formulaire spécifique remis par le service de l’Urbanisme. En règle générale, le demandeur reçoit une réponse dans le mois qui suit la demande, mais ce délai est plus long quand cette demande relève des Bâtiments de France.

L’article R. 421-17 du Code de l’Urbanisme impose le respect de certaines normes en termes de matériau, de forme, de couleur et de dimensions. Elles dépendent de l’implantation du bien immobilier à modifier. Selon le cas, il s’agit du PLU (Plan Local d’Urbanisme), du POS (Plan d’Occupation des Sols), de l’AVAP (Aire de mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine), et le cas échéant, des Bâtiments de France.

 

Demande de permis de construire

Cette formalité est obligatoire dans le cas de transformation d’une partie non-habitable en pièce à vivre. En effet, il s’agit d’un changement de destination du bâtiment, avec augmentation de la surface habitable existante. Dans ce cas, conformément à l’article R. 421-14 C du Code de l’Urbanisme, une demande de permis de construire doit impérativement être déposée avant d’entamer les travaux.

 

Les conditions pour pouvoir transformer une fenêtre en baie vitrée

L’obtention de l’autorisation sollicitée dépend du respect de normes imposées par différents règlements. Ils visent notamment au respect de normes esthétiques (Bâtiment de France) et de normes relatives au voisinage.

 

Normes esthétiques

Il existe un certain nombre de normes d’ordre esthétique à respecter, en particulier si votre logement se situe dans un secteur classé monument historique. Il faudra alors se renseigner sur le PLU (Plan Local d’Urbanisme) de la commune concernée par les travaux ou bien, le cas échéant, vous rapprocher des architectes des Bâtiments de France.

Dans ces zones tout particulièrement, les réglementations en vigueur concernent les matériaux des fenêtres, leurs couleurs et celles des volets.

 

Normes relatives au voisinage

Pour un projet de transformation de fenêtre en baie vitrée, comme pour une installation de fenêtre, il est impératif de respecter les articles 675 à 680 du Code Civil, en lien avec le voisinage.

Une interdiction de créer une ouverture est ainsi imposée :

  • en cas de vue directe et droite : si la distance avec la propriété voisine est inférieure à 1,90 m.
  • en cas de vue oblique et indirecte : si la distance séparative est de moins de 60 cm.

Ces règles ne s’appliquent pas en cas d’ouverture sur la voie publique.

À noter : il est parfois possible de s’affranchir de ces normes avec l’accord écrit du voisin concerné, lequel devra être déposé chez un notaire.

 

L’accord de la copropriété

Si vous envisagez votre transformation d’ouverture au sein d’un logement en copropriété, en plus de toute autre obligation, il est impératif de consulter le règlement de celle-ci. Il vous faudra, par ailleurs, faire valider votre projet par le syndic, puis par l’assemblée de copropriétaires. En effet, les fenêtres sont des éléments qui entrent dans l’apparence et l’harmonie générale du bâtiment, et cette dernière doit être respectée.

 

L’assurance dommage-ouvrage

Cette assurance dommages-ouvrage n’est pas obligatoire.

Or, son tarif représente entre 3 et 5 % du montant des travaux, et se calcule parfois au forfait, atteignant dans certains cas plusieurs milliers d’euros. Dans le calcul d’un budget, s’exonérer de cette assurance s’avère donc fréquent.

Toutefois, cette prestation assure un remboursement rapide en cas de sinistre.

Attention : en cas de vente de votre bien, en l’absence de cette assurance, votre responsabilité peut être engagée à l’occasion d’un sinistre ultérieur. Les nouveaux propriétaires peuvent alors vous réclamer le montant des travaux pour réparer les dommages. Pensez-y !

 

Tarif d’une baie vitrée

 

Il varie selon le type de baie vitrée, le matériau et les dimensions choisis, mais aussi en fonction du fournisseur. Les tarifs suivants sont une moyenne.

 

transformer fenetre baie vitree

Deux autres prix impactent le budget d’un chantier de transformation de fenêtre en baie vitrée au minimum : le coût d’achat de la menuiserie en tant que tel (selon son ouverture, les matériaux, ses dimensions et le vitrage), ainsi que le prix de pose par un professionnel.

 

Prix d’une baie vitrée selon le type d’ouverture

Avec son vantail qui vient en recouvrir un deuxième, le choix d’une baie vitrée coulissante se révèle esthétique et pratique. Cette solution offre, en effet, un gain de lumière appréciable, une circulation aisée et un gain de place. Ce mode d’ouverture présente néanmoins quelques inconvénients : des travaux souvent plus conséquents en rénovation et un budget plus élevé. Vous devrez ainsi compter en moyenne entre 350 et 1.500 euros. Prévoir cependant un tarif plus onéreux pour une baie coulissante galandage.

Proche de la solution de la porte-fenêtre, une baie vitrée battante consiste en un ou plusieurs vantaux s’ouvrant grâce à des charnières. Plus facile à installer qu’une baie coulissante, ce système s’avère, par ailleurs, plus accessible. Comptez entre 250 et 900 euros.

Enfin, pour profiter d’une luminosité maximale, en toute sécurité et à moindre coût, il est aussi possible d’opter pour une baie vitrée fixe. Prévoyez alors un budget compris entre 175 et 750 euros.

 

Prix d’une baie vitrée selon les matériaux

Tout comme pour le type d’ouverture, le choix des matériaux a un impact important sur le coût d’achat de votre baie vitrée.

 

Baie vitrée en alu

L’aluminium est très prisé pour les baies vitrées. La raison de ce succès est simple ; L’alu étant très rigide, il permet aux fabricants de réaliser des baies vitrées de grandes tailles avec des montants très fins et donc très esthétiques. Il permet également d’utiliser du vitrage très lourd, comme du triple vitrage sans épaisseurs disgracieuses au niveau du châssis.

Il nécessite cependant un soin particulier quant à l’isolation.

Le prix d’une baie vitrée en alu varie de 600 à 1.500 euros, hors pose.

 

Baie vitrée en PVC

Le PVC est à la portée de toutes les bourses. C’est un matériau synthétique, léger, solide et sans entretien. Il manque de rigidité, et pour compenser cette faiblesse, il faut augmenter l’épaisseur des profilés souvent moins esthétiques.

Son utilisation en triple vitrage ou pour des grandes surfaces de double vitrage se révèle donc compliquée. Par contre le PVC bénéficie naturellement d’une excellente isolation thermique. Le prix d’une baie vitrée en PVC se situe entre 400 et 1.200 euros.

 

Baie vitrée en bois

Le bois peut également équiper vos baies vitrées, son aspect est chaleureux. D’un point de vue de la rigidité, ce matériau se situe entre l’alu et le PVC, les profilés bois ont une épaisseur plutôt moyenne. En revanche, le bois nécessite un entretien régulier contre l’eau et les UV, par application de lasure, par exemple. Le prix d’une baie vitrée en bois est compris entre 1.000 et 1.700 euros.

 

Baie vitrée mixte alu-PVC

Pour améliorer la rigidité et le support de vitrages de grandes dimensions, les fabricants proposent des baies avec une âme en alu incluse dans le profilé PVC. Ce revêtement allie ainsi les performances thermiques du PVC et la rigidité de l’alu. Le prix reste raisonnable et l’esthétique plus réussie. Le tarif de ces baies vitrées alu-PVC va de 1.400 à 2.000 euros.

 

Baie vitrée mixte alu-bois

Ces menuiseries très qualitatives, mais également très onéreuses, se composent d’une face intérieure en bois et d’une face extérieure en alu. On peut ainsi bénéficier de l’aspect luxueux du bois en intérieur comme de la solidité et de l’absence d’entretien de l’alu pour l’extérieur. L’alu thermolaqué qui compose ces montants se décline en de très nombreux coloris. Le prix d’une baie vitrée mixte alu-bois oscille de 1.600 à 3.000 euros.

À noter : la qualité du vitrage aura aussi une influence sur le coût du projet (double ou triple vitrage, avec isolation phonique ou thermique renforcée).

 

Prix d’une baie vitrée selon ses dimensions

Le prix d’une baie varie selon les dimensions de l’ouverture de cette dernière, mais également en fonction du nombre de vantail dont elle se compose.

D’autre part, si vous avez besoin d’une baie vitrée sur-mesure, le prix de celle-ci sera toujours au-dessus de celui des modèles de série.

 

Prix baie vitrée selon dimensions
Nombre de vantaux Dimensions H x L Prix moyen (hors pose)
1 vantail 215 x 100 cm 250 à 600 euros
2 vantaux 200 x 180 cm 400 à 1.000 euros
2 vantaux 215 x 240 cm 600 à 1.500 euros
3 vantaux 215 x 300 cm 750 à 1.900 euros
3 vantaux 215 x 380 cm 1.000 à 2.500 euros
Sur-mesure / 300 à 3.500 euros

 

Ces prix sont donnés à titre indicatif et s’entendent hors pose.

 

Prix de pose d’une baie vitrée pour transformer une fenêtre

 

Le prix de revient pour transformer une fenêtre en baie vitrée dépend du type de baie vitrée, petite ou grande baie, et de la nature du projet, en construction ou en rénovation.

En rénovation, le prix de pose sera plus élevé qu’en construction, et ce malgré la TVA réduite à 5,5 %. Le prix de pose d’une baie vitrée se situe entre 250 et 450 euros pour des baies vitrées de taille standard et entre 300 et 500 euros pour les modèles plus grands. Cette différence de prix s’explique par la nécessité de déposer l’ancien équipement.

À savoir : un menuisier qui réalise la pose d’une baie vitrée ne propose pas systématiquement la réalisation des finitions. Celles-ci viendront alors s’ajouter au devis. Pour obtenir un devis précis de votre chantier dont le tarif varie en fonction de nombreux paramètres, mieux vaut donc solliciter plusieurs artisans menuisiers et comparer.

 

 

 

Les travaux annexes

 

Ils s’ajoutent aux travaux de démolition et de pose. Mieux vaut les considérer dès le départ, car ils ont un impact non-négligeable sur le coût global. Il s’agit notamment de l’évacuation des gravats, et de la réalisation de travaux de finition. On entend ici la remise en état de l’intérieur et de l’extérieur :

  • raccord sur le revêtement extérieur (crépi, enduit, bardage…)
  • enduit à l’intérieur au niveau de l’entourage de la porte-fenêtre
  • raccords sur le revêtement mural intérieur (peinture, papier peint…).

Pour ces travaux, il est conseillé de prévoir une enveloppe allant de 500 à 1.000 euros.

poser question travaux aux artisans

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.