Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Prix d’un climatiseur mural

Prix d’un climatiseur mural

Il existe plusieurs méthodes pour climatiser un intérieur. Le climatiseur mural fait partie des moyens les plus avantageux d’un point de vue économique, mais aussi pour un gain d’espace dans la maison. Utile en toute saison, il rafraîchit, mais peut aussi servir de chauffage dans le cas des climatiseurs réversibles. Combien coûte un système de climatisation mural ? Quels en sont les avantages d’un tel équipement et comment l’installer ? Le point sur le prix d’un climatiseur mural classique ou réversible suivant les paramètres, avec ou sans pose.

 

Caractéristiques et avantages d’un climatiseur mural

 

Le climatiseur mural présente de nombreux avantages.

Tout d’abord, il permet un véritable gain d’espace dans une maison. En effet, il ne gêne pas la circulation dans une pièce et n’encombre pas les petits espaces, puisqu’il se place généralement en hauteur, sur la partie haute des murs ou dans des angles. Un gain de place précieux pour installer ses meubles.

Discret, il ne nuit donc pas au design du logement, s’intégrant aussi bien dans une décoration traditionnelle ou contemporaine.

De plus, c’est un appareil qui régule efficacement la température. En effet, il possède un Coefficient de Performance (COP) située entre 4 et 5, ce qui signifie qu’il produit bien plus d’énergie qu’il n’en dépense. En un mot, ce système est donc à la fois économique et très pratique dans un appartement ou une maison.

Enfin, un climatiseur mural s’avère facile à prendre en main, car il se compose le plus souvent de trois éléments à la fonction bien définie :

  • une unité intérieure qui diffuse l’air refroidi dans la pièce choisie et se place sur un mur, en hauteur
  • une unité extérieure qui rejette l’air chaud
  • et enfin d’une télécommande pour la gestion de l’appareil. Cette dernière permet de piloter de manière très précise la climatisation.

Les climatiseurs muraux peuvent être également réversibles pour offrir une bonne gestion de la température tout au long de l’année.

 

Les différents types de climatiseur mural

 

prix climatiseur mural

La technologie de climatiseur retenue impacte fortement le coût d’un climatiseur mural. Il convient cependant de bien réfléchir à son projet, car certains types de climatiseurs s’avèrent plus ou moins évolutifs et économiques à l’utilisation.

 

Le climatiseur mural est le plus répandu sur le marché, ce qui prouve bien sa performance au quotidien et sa praticité. Il existe cependant plusieurs types de climatiseurs muraux qui font varier ses compétences. Voici donc plusieurs informations pour répondre aux questions que l’on se pose à l’achat d’un climatiseur.

 

Climatiseur monobloc

Comme son nom l’indique, le climatiseur mural monobloc se compose d’un seul bloc, d’une seule partie, généralement installée à l’intérieur de l’habitation.

De même qu’un climatiseur mural bi-bloc, un climatiseur mural sans groupe extérieur comporte toujours un couple évaporateur / condenseur et un couple compresseur / détendeur. Cependant, ces échangeurs se situent tous au sein du même boîtier. Ce dernier est alors bien reconnaissable, car plus imposant que le climatiseur split.

Les calories indésirables seront néanmoins bien évacuées vers l’extérieur, mais par le biais d’un conduit d’air traversant le mur ou se glissant par une gaine d’aération insérée dans l’entrebâillement d’une fenêtre. Cette climatisation doit donc obligatoirement être placée sur un mur qui donne vers l’extérieur ou au-dessus d’une fenêtre.

 

Climatiseur split

Le climatiseur split possède les mêmes fonctionnalités que le climatiseur monobloc à la seule différente qu’il se divise en deux parties, l’une à l’intérieur, l’autre à l’extérieur du logement.

L’avantage de ce climatiseur est surtout de pouvoir couvrir plusieurs pièces d’une maison. Il est donc à favoriser dans les grands espaces ou pour permettre de refroidir l’intégralité d’un logement, et non pas une seule pièce.

Un boîtier est placé dans chacune des pièces à climatiser. La télécommande permet de gérer les différentes températures souhaitées.

 

Climatiseur réversible

Les climatiseurs monobloc comme split peuvent tous deux être réversibles. C’est une technologie parfaitement compatible avec les deux systèmes.

Ainsi, ils offrent la possibilité de refroidir grâce à leur fluide frigorigène, mais aussi de réchauffer l’air ambiant d’une pièce plus ou moins grande selon la puissance choisie.

 

Les autres systèmes pour climatiser son logement

Il faut noter qu’il existe plusieurs autres méthodes pour climatiser une habitation.

Il est ainsi également possible d’opter pour une climatisation gainable. De type monosplit, cette climatisation permet de couvrir des grands espaces jusqu’à 100 m2 et même plus. Silencieuse et esthétique, elle est appréciée pour se dissimuler facilement dans des combles avec un réseau de gaines réparties dans la maison.

Par ailleurs, la solution de la pompe à chaleur réversible (PAC réversible) se révèle aussi très avantageuse. Il s’agit d’un système innovant qui consomme très peu d’énergie. Cet équipement permet donc de faire des économies sur la facture énergétique annuelle. De plus, il permet sous certaines conditions de bénéficier d’aides importantes, excepté pour la technologie de pompe à chaleur air-air.

 

Facteurs de variation de prix d’un climatiseur mural

 

Le prix de ce type de climatiseur mural s’avère très variable en fonction de plusieurs critères, notamment la technologie choisie, la puissance ou encore les options.

Ainsi, une climatisation réversible (ou pompe à chaleur) se révèle bien plus onéreuse qu’un climatiseur classique. Il faudra prévoir 20 à 30 % de plus à l’installation. En revanche, elle permet de réaliser des économies d’énergie chaque hiver.

De même, en fonction du volume de l’habitation à climatiser ou chauffer, la puissance de l’appareil sera variable, ce qui impactera d’autant son coût. Un climatiseur revient ainsi en moyenne 80 euros par m2 rafraîchi (matériel et pose inclus) qu’il soit composé de split mural ou d’un régulateur de température (Inverter).

Quelques spécificités pourront aussi augmenter le tarif final de l’installation comme de l’achat.

Si l’appareil possède une fonction de purificateur d’air ou un mode « silent » pour être plus silencieux (apprécié dans une chambre par exemple), le tarif d’achat se révélera plus important.

Enfin, un climatiseur monobloc sera plus facile à installer, donc moins coûteux qu’un climatiseur split. Un des prix les plus élevés revenant au climatiseur gainable.

 

Prix moyen d’un climatiseur mural selon les gammes et les marques

 

prix climatiseur mural

De sa puissance dépend la surface rafraîchit par un climatiseur. Cependant, il est aussi possible d’opter pour des climatiseurs multisplit moins puissants. Chaque unité intérieure offre alors une température sur mesure pour chaque pièce.

 

Le prix d’un climatiseur mural varie en fonction de la puissance de l’appareil.

Pour un équipement de climatisation monobloc d’une puissance en kW faible à moyenne, il faudra ainsi compter entre 400 et 1.500 euros (équipement et pose compris). S’il est d’une puissance élevée et globalement plus sophistiqué, le climatiseur posé pourra coûter plus de 3.000 euros.

Le climatiseur mural split requiert un bloc extérieur et au moins un bloc intérieur. Plus il y a de pièces à climatiser, plus il y aura de blocs à installer à l’intérieur. De la même façon qu’un monobloc, plus il sera puissant, plus il sera onéreux. En moyenne, le tarif d’un climatiseur split se révèle compris entre 1.100 et 2.500 euros. Il s’avère cependant possible de trouver des climatiseurs monosplit de faible puissance (2,5 kW) entre 250 et 1.000 euros. Dans le cas d’un multisplit, avec plusieurs unités intérieures, le tarif pourra évoluer de 1.000 à 1.500 euros supplémentaires par unité ajoutée.

Un climatiseur réversible présente une technologie supplémentaire. Pour cela, il faudra compter entre 1.000 et 3.000 euros pose comprise selon qu’il s’agit d’un monobloc, d’un monosplit ou d’un multisplit.

Si vous souhaitez opter pour une solution écoresponsable, vous pourrez vous tourner vers des climatiseurs réversibles à énergie alternative (solaire ou à gaz). Sachez cependant que ce choix a un coût, puisqu’il faudra débourser plus de 10.000 euros.

Plusieurs marques plus ou moins connues proposent ce type d’équipement. Il s’avère difficile de proposer une fourchette de prix selon la marque de climatiseur mural tant les gammes sont variées. Parmi les constructeurs les plus connus, on retrouve : Haier, Supra, Daikin, Toshiba, Mitsubishi, Atlantic, LG, Samsung, Panasonic…

 

Prix d’installation d’un climatiseur mural

 

En règle général, le tarif de pose d’un climatiseur est compris dans le prix de vente facturé par le professionnel. Cependant, il s’avère possible de faire le choix d’une installation d’un climatiseur par soi-même. Cette solution peut permettre de réduire fortement la facture car le prix de pose peut s’avérer équivalent voire supérieur au seul équipement de climatisation murale.

Dans tous les cas, il faudra prévoir le coût de la mise en service du climatiseur par un professionnel climaticien ou frigoriste : comptez généralement entre 150 et 450 euros selon le type de climatiseur.

À noter : le tarif proposé pour la pose d’un climatiseur par un professionnel peut fortement fluctuer. N’hésitez pas à solliciter plusieurs devis pour l’installation d’un climatiseur mural auprès des artisans de votre région pour bénéficier d’un prix attractif avec des prestations de qualité.

 

 

Prix d’un climatiseur mural : y a-t-il des aides ?

 

Malheureusement, il n’existe pas d’aides pour l’installation d’un climatiseur, y compris réversible, même si ce dernier permet de faire des économies de chauffage importantes. En revanche, certaines informations peuvent se montrer intéressantes pour faire baisser la facture d’installation d’un climatiseur mural à son domicile.

Ainsi, dans le cas de l’installation d’un climatiseur dans une habitation de plus de 2 ans, une TVA à 10 % s’applique sur le coût de la main-d’œuvre. Elle reste cependant à 20 % sur le prix d’achat de l’équipement.

Bien qu’onéreuses, d’autres solutions de climatisation et de chauffage peuvent se révéler avantageuses comme la pompe à chaleur à géothermie, la pompe à chaleur eau-eau ou encore le plancher chauffant-rafraîchissant. En effet, ces solutions permettent de bénéficier d’aides financières conséquentes, comme :

  • maPrimeRénov’ en faveur de travaux de rénovation énergétique
  • les CEE (Certificats d’Économie d’Énergie)
  • le Prêt à Taux Zéro
  • une TVA à 5,5 % sur l’achat et la pose par un artisan chauffagiste RGE.
poser question travaux aux artisans

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.