Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Les entretiens d’une pompe à chaleur : coût et intervention

Les entretiens d’une pompe à chaleur : coût et intervention

Une pompe à chaleur, dite PAC, est un équipement de chauffage économique, écologique et qui compte parmi les plus performants. Cependant, pour garantir le bon rendement et fonctionnement de cette pompe à chaleur, un entretien régulier se montre nécessaire. C’est un budget et une organisation à prévoir au préalable. Pour cela, retrouvez les informations essentielles concernant les principaux entretiens de pompe à chaleur et leur prix. Sans oublier un point sur les contrats de maintenance, les obligations légales et la répartition des coûts entre locataire et propriétaire.

 

Importance de bien entretenir une PAC

 

Si la pompe à chaleur rencontre autant de succès, c’est principalement du fait de sa haute performance tout en étant saine et écologique. Mais ces avantages peuvent s’estomper dans le temps si elle n’est pas entretenue année après année.

En effet, grâce à l’entretien régulier de votre pompe à chaleur, vous assurez tout d’abord son simple et bon fonctionnement. C’est donc l’assurance de pouvoir chauffer votre lieu de vie de manière efficace avec un véritable confort de vie.

L’entretien permet également de prévenir les pannes ou les fuites. Le professionnel peut contrôler le bon état du réseau et déceler un éventuel problème qui pourrait causer rapidement une augmentation de la consommation ou divers dysfonctionnements. C’est donc le meilleur moyen pour optimiser la longévité de son équipement.

L’entretien évite ainsi d’avoir des surprises à l’utilisation, des pannes aggravées, des fuites de fluides frigorigènes ou de gaz nocifs dans l’environnement. Une protection pour soi comme pour sa PAC pour être serein au quotidien.

 

Les risques d’une PAC mal entretenue

 

Comme nous venons de le voir, l’entretien de la PAC de manière régulière permet d’éviter des pannes et des casses soudaines grâce à un contrôle efficace. Mais lorsque cet entretien n’est pas réalisé et que le climatiseur se trouve alors mal entretenu, plusieurs problématiques peuvent en découler.

La première, un inconfort à l’utilisation. En effet, la PAC peut alors émettre des nuisances sonores dues à un encrassement du système. Or, ce bruit s’avère être un véritable signal d’alarme de l’existence d’un dysfonctionnement. Il indique un rendement moindre de votre PAC, avec une utilisation d’énergie supérieure, donc moins d’économies.

La seconde, l’apparition de mauvaises odeurs. En général, ces odeurs se perçoivent lors de la mise en marche de la PAC après une longue période d’arrêt. En effet, avec des températures chaudes, les microbes et bactéries ont libre cours pour se développer. Ce problème d’entretien peut vite s’aggraver avec le développement de légionellose, bactérie très prolifère causant des troubles respiratoires, des fièvres et un amaigrissement.

Par ailleurs, des allergies peuvent se développer chez les utilisateurs de PAC mal entretenues avec des filtres à air inefficaces.

Enfin, c’est une perte des deux avantages principaux de la PAC, à savoir :

  • des risques sanitaires et écologiques, puisqu’une mauvaise étanchéité diffuserait le liquide frigorigène et les gaz à effet de serre de la machine
  • un coût de fonctionnement en hausse due à une énergie supplémentaire utilisée.

 

Les différents entretiens à effectuer sur une pompe à chaleur et leur prix global

 

entretiens pompe chaleur prix

Composée le plus souvent d’au moins une unité extérieure et d’une unité intérieure, une pompe à chaleur requiert différentes interventions d’entretien. Si le nettoyage du filtre des splits s’avère réalisable par soi-même, les opérations mécaniques ou la manipulation de liquides frigorigènes doit être réservée à un professionnel.

 

Procéder à l’entretien de la pompe à chaleur se fait en règle générale (hors tout autre problème détecté) de manière annuelle.

Le technicien procède alors à un certain nombre de vérifications, à de petites réparations ou à des réglages. Les opérations réalisées vont dépendre du type d’équipement que vous avez choisi d’installer dans votre logement ainsi que de son état.

Pour autant, il y a quelques manipulations qui restent globalement les mêmes comme :

  • La vérification de l’étanchéité du circuit interne à votre pompe à chaleur
  • Le nettoyage des filtres
  • Le contrôle des performances techniques de la PAC
  • Le contrôle du compresseur ainsi que de l’état du réseau électrique
  • Des réparations ou des menus réglages dans le cas où cela se montre nécessaire.

Ce sont des manipulations relativement simples lorsqu’elles sont réalisées par un professionnel. En règle générale, cet entretien est prévu dans un contrat de maintenance. Le montant de la prestation est donc connu au moment de l’achat. Ce contrôle régulier de votre système de pompe à chaleur assure ainsi sa longévité.

 

Les contrats d’entretiens d’une pompe à chaleur par un chauffagiste et leur prix

 

Le tarif de l’entretien d’une PAC varie donc de manière plutôt conséquente. La plupart des utilisateurs choisissent de réaliser un contrat de maintenance lors de l’installation de leur PAC. Celui-ci garantit une sécurité au quotidien puisqu’il prévoit des interventions annuelles afin de procéder aux vérifications et aux petites réparations nécessaires. Le système de chauffage reste donc durablement opérationnel, efficace et sain. Et le budget consacré aux entretiens classiques de sa pompe à chaleur se révèle ainsi maîtrisé.

Il faut savoir que selon la formule de contrat de maintenance retenue, plusieurs éléments peuvent être ou non pris en compte comme les déplacements, les remplacements de pièces, etc.

Il est également important de prendre conscience qu’en fonction de la PAC installée chez vous, le tarif sera variable. De manière générale, le coût d’entretien d’une pompe à chaleur air-air se révélera ainsi inférieur à celui d’une pompe à chaleur air-eau ou une pompe à chaleur à géothermie.

Sans contrat de maintenance, l’intervention d’un professionnel pour l’entretien annuel d’une PAC oscillera entre 110 et 200 euros.

Pour un contrat de maintenance, plusieurs formules peuvent être retenues :

  • une formule premier prix qui comprend le déplacement et la main d’œuvre dans une limite de 2 à 3 déplacements par an pour un tarif moyen de 150 à 220 euros.
  • une formule moyenne gamme qui prévoit, en supplément à la première, le remplacement des pièces principales usées par l’utilisation normale. Elle coûte entre 180 et 330 euros environ.
  • Enfin, la formule premium comprend le prix des pièces de remplacement, mais aussi le dépannage en cas de problème soudain. Celle-ci est facturée entre 220 et 450 euros.

 

Les coûts de chaque entretien d’une PAC hors contrat de maintenance

 

Si vous optez pour des entretiens de votre PAC hors contrat, vous devrez régler chaque intervention. Voici le tableau récapitulatif du coût de chaque prestation parmi les plus fréquentes.

 

Prix entretiens pompe à chaleur
Prestations de maintenance ou réparation PAC Prix moyen
Réparation d’un tuyau de PAC (en fonction de la longueur en ml nécessaire) De 50 à 100 euros
Remplacement du filtre de PAC tous les 6 à 12 mois De 50 à 200 euros
Réparation du condenseur De 200 à 650 euros
Recharge en gaz frigorigène (fuite) De 270 à 500 euros
Remplacement d’une pièce capitale (ex : thermostat) De 300 à 750 euros

 

Qui contacter pour les entretiens de sa pompe à chaleur et à quel prix ?

 

L’entretien d’une pompe à chaleur est généralement confié à un chauffagiste ou électricien professionnel, notamment pour les systèmes les plus complexes comme la PAC à géothermie.

En dehors des simples opérations de nettoyage, la maintenance se doit d’être faite par un professionnel au moins une fois par an. C’est obligatoire dans le cas de machines qui contiennent plus de 2 kg de fluides frigorigènes. Dans ce cas, seule une entreprise qualifiée est en mesure d’intervenir dans le respect des réglementations en vigueur.

Ainsi, s’il s’avère tout à fait de réaliser quelques entretiens de sa pompe à chaleur par soi-même, certaines étapes requièrent cependant l’intervention d’un spécialiste. Il s’agit notamment du contrôle des performances générales, de la vérification du compresseur ou de l’étanchéité du circuit, et du remplacement de pièces.

En fonction du type de PAC choisie et de l’existence d’un contrat de maintenance ou non, le coût des entretiens de votre pompe à chaleur s’avérera variable.

Ainsi, il faudra prévoir de contacter un chauffagiste professionnel qualifié pour un tarif horaire moyen de 50 à 70 euros de l’heure. À ce prix, il faudra ajouter les frais de déplacement de l’ordre de 35 à 60 euros.

En moyenne, prévoyez un budget d’entretien par un professionnel pour votre pompe à chaleur compris entre 100 et 200 euros par intervention.

À noter : en fonction du type de PAC choisie et de l’existence d’un contrat de maintenance ou non, le coût des entretiens de votre pompe à chaleur s’avérera variable. D’autant qu’un chauffagiste professionnel se révèle libre de fixer ses prix. Pour obtenir le meilleur rapport qualité-prix pour les entretiens de sa pompe à chaleur, le mieux s’avère donc de solliciter plusieurs devis.

 

 

Locataire ou propriétaire : qui paie la facture des entretiens d’une PAC ?

 

Vous êtes locataire et il y a une PAC installée dans votre logement ? Prenez donc le temps de vous renseigner sur la réglementation en vigueur concernant l’entretien de cet équipement.

Sachez, par exemple, que ce sera à vous en tant que locataire de veiller au bon état de votre logement et de tous les appareils en place lors de votre arrivée.

De ce fait, il faudra prendre en charge l’entretien courant de la pompe à chaleur mise à disposition. En revanche, s’il y a des problèmes de vétusté, des malfaçons ou autres cas de force majeure, ce sera alors au propriétaire d’intervenir. Celui-ci prend donc en charge :

  • Les réparations liées à l’usure même avec un bon entretien par le locataire
  • Les gros travaux (dans le système électrique ou au niveau de la plomberie par exemple)
  • La réparation ou le changement éventuel de système de chauffage, de chauffe-eau ou de chaudière
  • Les dégâts suite à un cas de force majeure (comme une catastrophe naturelle).

Attention, il faut savoir que le locataire pourra voir un montant retenu sur sa caution au moment de son départ s’il a mal entretenu la PAC, au même titre qu’un mauvais entretien du logement dans son ensemble.

 

Souscrire un contrat d’entretien pour sa PAC : à quel prix ?

 

entretiens pompe chaleur prix

Opter pour un contrat de maintenance se révèle le moyen le plus sûr de conserver une pompe à chaleur saine et performante sur le long terme. Selon la formule choisie, plus ou moins de prestations sont prises en charge depuis l’entretien annuel jusqu’au dépannage d’urgence de votre système de pompe à chaleur. Une solution intéressante pour maîtriser son budget et programmer ses interventions.

 

Le moyen le plus sûr de bien respecter les obligations concernant l’entretien de son système de PAC sera de souscrire un contrat d’entretien et de maintenance.

Vous aurez alors la garantie de la visite annuelle du professionnel (ou parfois deux fois par an selon le choix de départ) sans subir les délais d’intervention, de prise de rendez-vous ou de surcharge de calendrier à l’approche de la saison hivernale.

En fonction de l’entreprise choisie, le tarif sera variable tout comme le niveau de maintenance, le nombre de vérifications faites, etc.

En moyenne, vous pouvez prévoir un coût de 150 à 300 euros par an pour l’entretien de votre pompe à chaleur avec un contrat.

 

Entretenir sa PAC : est-ce obligatoire ou non, quelle est la réglementation ?

 

Selon le décret du 31 mars 2010, il est obligatoire de procéder à l’entretien de sa pompe à chaleur une fois par an, dans le cas où l’équipement fait plus de 12kW (ou deux fois par an pour les pompes à chaleur réversibles).

De plus, la loi oblige aussi à faire réaliser une inspection du système de la PAC par un professionnel certifié une fois tous les cinq ans. Enfin, dans le cas de l’installation d’une nouvelle pompe à chaleur, vous devrez prévoir une vérification au cours de la première année de mise en service.

Seuls les entreprises et les professionnels certifiés (soit répondant à la norme NF EN ISO/CEI 17 024) sont en mesure d’intervenir dans le cadre de la loi. Ceux-ci procèdent alors à l’inspection, à la vérification de l’état de l’ensemble de l’équipement. Il peut aussi apporter des informations quant au rendement général de la PAC.

 

poser question travaux aux artisans

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.