Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Conseils pour bien isoler soi-même sa maison

Conseils pour bien isoler soi-même sa maison

Comment bien isoler sa maison à moindre coût ? Quelles sont les conseils pour isoler soi-même sa maison ? Quels sont les matériaux et isolants pour améliorer l’isolation thermique d’une vieille maison ? Retrouvez toutes nos astuces pas chères pour améliorer l’isolation d’une ancienne maison.

 

Bien isoler sa vieille maison, pourquoi ?

 

Fenêtres, porte d’entrée, plinthes et par les combles, vous sentez des courants d’air frais qui nuisent au confort dans votre habitat. Vous vous posez certainement la fameuse question, comment isoler une maison soi-même. En effet, l’air froid venant de l’extérieur veut chasser la chaleur dans la maison, c’est le moment pour vous de procéder à l’isolation de la maison.

Plusieurs raisons peuvent motiver votre envie de mieux isoler thermique votre maison.

 

Améliorer l’isolation thermique pour un meilleur confort

Tout d’abord, l’amélioration d’une isolation permet d’optimiser son confort au quotidien. En hiver, vous diminuez la sensation de froid qui est accentuée avec l’humidité ambiante de votre maison. En été, vous ralentissez la propagation de la chaleur dans votre logement.

Par conséquent, vous diminuez vos factures d’énergie. Les déperditions de chaleur étant moins importantes qu’à l’accoutumé, vous baissez la consommation de chauffage tout en gardant une température ambiante équivalente.

Enfin, un dernier point souvent oublié par les propriétaires. Les diagnostics de performance énergétique étant désormais obligatoires lors de la revente d’un bien. La grande majorité des maisons ont été construites avant les années 1974, période durant laquelle aucune règle encadrée l’isolation de l’ouvrage. C’est pourquoi, nous retrouvons fréquemment des maisons avec une classe énergétique comprise entre E et G. Bien isoler son logement permet de gagner une classe énergétique et d’augmenter la valeur d’un bien immobilier lors de la revente.

 

Où s’échappe la chaleur pour mieux isoler thermiquement

Afin de mieux comprendre les déperditions de chaleur dans votre maison, il convient de comprendre les différents points par où les fuites de chaleur s’effectuent.

Zone de perte de chaleurDéperditions de chaleur (en %)
Par la toiture25 à 30%
Par les murs extérieurs20 à 25%
Par les murs mitoyens15%
Par la ventilation et infiltrations20 à 25%
Par les parois vitrées (fenêtre, porte fenêtre, baie vitrée)10 à 15%
Par le plancher7 à 10%
Par les ponts thermiques5 à 10%

 

Comment bien isoler une maison ancienne ?

 

Un projet de rénovation énergétique d’un logement se fait avec brio si vous respectez les 3 étapes fondamentales.

La première étape consiste à réaliser un diagnostic thermique de la maison. Ce diagnostic visant à déterminer les points de pertes de chaleur afin de prioriser les travaux à réaliser. Vous pouvez faire votre propre diagnostic, toutefois, l’appel d’un professionnel est plus que recommandé afin d’obtenir un diagnostic complet.

La seconde étape consiste, à l’aide du diagnostic d’isolation, à déterminer les travaux d’isolation thermique à réaliser et déterminer l’ordre de priorité. Pour des raisons économiques et financières, étalez les différents chantiers les uns après les autres. Ne vous lancer pas dans l’isolation de vos parois vitrées si vous n’avez pas finit totalement l’isolation de la toiture.

Dernière étape, et non des moindres, consiste à vous renseigner sur les aides d’économie d’énergie : crédits d’impôts, prime sur la transition énergétique. En amont, vous devez vous informer sur les seuils minimums à atteindre pour pouvoir être éligible aux aides financières pour les travaux en faveur de la transition énergétique. L’appel d’un artisan reconnu garant de l’environnement, dit RGE, sera plus apte à vous éclairer dans ce domaine.

Vous pouvez retrouvez une estimation des coûts des gros travaux d’isolation d’une maison. Les points de déperditions de chaleur sont nombreux. Pour autant, faut t-il faire tous les travaux d’isolation en même temps ? Comment calfeutrer efficacement sa maison ?

Pour réussir l’isolation thermique d’une vieille maison, procéder étape par étape, inutile de réaliser l’ensemble des rénovations. Commencez par les endroits où les pertes de chaleurs sont les plus significatives.

 

Astuce d’isolation d’une maison ancienne

 

Vous êtes de plus en plus nombreux à rechercher des conseils pour isoler thermiquement la maison. Pour isoler sa maison à moindre coût, voici quelques astuces pas cher et facile à mettre en place.

Elément à isolerAstuce d’isolants pas cher
Isolation des fenêtresMousse expansive ou joint d’étanchéité
Pose de rideaux isolant thermique
Isolation de la porte d’entréeBas de porte
Isolation des revêtements au solPose de moquette ou tapis
Isolation des revêtements de murPose de peinture isolante
Pose de rouleau de liège
Isolation de la porte de garageKit isolation porte de garage (rouleau d’isolant avec un adhésif
Isolation des coffres de volet roulantKit d’isolation de volet roulant (rouleau en mousse isolante)
Isolation des radiateurs et chauffagesPose d’un réflecteur de chaleur
Isolation des combles perdusDispositif combles perdus à 1 euro

 

Conseil d’isolation de fenêtre et baie vitrée

Concernant l’isolation des fenêtres, il est bien évidemment recommandé de passer à du double vitrage si vous êtes encore sur des fenêtres simple vitrage. Sinon, vous pouvez calfeutrer vos anciennes fenêtres avec de la mousse expansive ou un joint d’étanchéité. En appliquant l’isolant sur le châssis de la fenêtre, vous améliorez directement l’isolation en diminuant les pertes de chaleur. Le coût de l’isolation de la fenêtre à l’aide d’un joint d’étanchéité vous coûtera moins de 15 euros.

L’isolation de fenêtre peut se faire à moindre coût en posant un joint d’étanchéité ou une mousse expansive. Simple et peu chère, cette astuce d’isolation thermique sont idéales pour améliorer le confort dans votre logement

Par ailleurs, vos fenêtres ou baies vitrées possèdent un coffre de volet roulant. Si c’est le cas, pensez à mettre en place un kit d’isolation pour volet roulant. Il se présente sous forme de rouleau de mousse adhésive et permet de bloquer l’air froid hors de l’habitat.

Les rideaux isolants thermiques, vous connaissez ?  Idéal pour isoler la maison du froid extérieur et en même temps garder la fraicheur intérieure, les rideaux thermiques sont une excellente doublure à vos rideaux. De plus en plus populaire, les rideaux à doublure thermique offrent désormais un large choix de motifs et coloris pour répondre à toutes les envies déco d’intérieur. Les prix des rideaux thermiques varient selon la dimension et les caractéristiques voulues. Pour un rideau thermique simple, comptez entre 20 et 50 euros. Pour un rideau thermique plus sophistiqué avec une isolation thermique et phonique, prévoyez un budget entre 50 et 100 euros.

 

Conseil d’isolation de porte d’entrée

La porte d’entrée est aussi un gouffre à courant d’air. Alors avant de penser à changer votre porte d’entrée pour une meilleure, pensez à limiter les courants d’air. Une astuce d’isolation de porte d’entrée simple et pourtant efficace consiste à poser un bas de porte. Ce bas de porte peut être collé ou vissé à toutes les portes qui donnent accès à l’extérieur de la maison. Le coût de l’isolation de la porte ancienne avec un bas de porte vous coûtera moins de 15 euros selon le bas de porte choisi.

 

Conseil d’isolation d’un vieux sol et mur de la maison

La sensation de froid au niveau des pieds est désagréable. Le plancher engendre entre 7 et 10% des pertes de chaleur. Avant de penser à refaire le sol de votre rez de chaussé en y posant un isolant efficace, isoler le sol de l’ancienne maison avec des revêtements du type moquette épaisse ou simplement la pose de tapis en velours. Le prix de la moquette au m2 est d’environ 15 euros + la pose à prévoir.

astuce isolation sol maison

Une astuce simple et efficace pour isoler le sol de la maison consiste à poser de la moquette au sol ou un tapis.

Les murs donnant sur l’extérieur représentent plus de 20% des déperditions de chaleur. Alors que faire pour isoler les murs extérieurs de votre maison ancienne ? Deux choix s’offrent à vous, soit vous appliquez une peinture isolante thermique directement sur votre mur. Si vos murs sont endommagés, vous pouvez poser du rouleau en liège qui permettra d’optimiser votre isolation thermique et acoustique de maison et de refaire le revêtement du mur par dessus : carrelage, peinture, lambris etc.

 

Les astuces d’isolation thermique de la maison en vrac

 

Pour optimiser vos chauffages et limiter la perte de chaleur, vous pouvez poser un réflecteur de chaleur pour radiateur. Il se présente sous forme d’un rouleau, le panneau réflecteur chaleur se pose derrière le radiateur tout simplement. Ce film isolant pour radiateur coûte aux alentours de 20 à 30 euros selon les modèles.

Les portes de garage au même titre que les portes d’entrée demandent une petite rénovation énergétique. Pour calfeutrer vos portes de garage et les rendre plus résistantes face à l’air froid, vous pouvez poser un kit d’isolation de porte de garage. Il se présente sous forme de rouleau avec un côté adhésif, composé de mousse aluminisée thermoréflechissante, c’est un isolant thermique parfaitement adapté pour améliorer l’isolation de cette ouverture.

Enfin, et non des moindres, l’isolation des combles perdus à 1 euro. Non, ce n’est pas une arnaque. Ce dispositif a été mis en place par l’Etat. Pour faire simple, l’isolation des combles à 1 euro consiste à projeter un isolant soufflé et un produit ignifugé dans vos combles. Un artisan dit « reconnu garant de l’environnement », ou RGE, assurera le chantier en vous garantissant une résistance thermique R de 7 à 10 m².k/W.

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *