Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Isolation des combles par épandage

Isolation des combles par épandage

Vous avez des combles perdus dans votre maison et vous souhaitez les isoler ? Votre ancien isolant est abimé et vous avez des déperditions thermiques importantes ? Des solutions existent. Isolation par soufflage ou par épandage, il est parfois difficile de faire le bon choix. Parfois négligée, le procédé d’isolation des combles par épandage présente pourtant de nombreux avantages. En quoi consiste cette technique d’isolation ? Quels matériaux utiliser ? Le point sur ce procédé, son prix et sa technique de pose.

 

En quoi consiste l’isolation des combles par épandage ?

 

Que vous possédiez des combles perdus ou aménageables, l’isolation est possible. En effet, différentes techniques peuvent être mises en place en fonction de l’espace à traiter. Si les configurations de combles ne vous permettent pas un aménagement, à cause d’une hauteur sous faitage insuffisante par exemple, vous pouvez utiliser le plancher pour votre isolation. Trois dispositifs s’offrent alors à vous pour l’isolation des combles perdus :

  • la pose de rouleaux isolants au sol : très simple à réaliser, il suffit de déposer l’isolant sur le sol en une ou deux couches ;
  • le soufflage : dans les endroits d’accès difficile avec une petite trappe, des flocons d’isolant sont soufflés sur toute la surface du plancher des combles ;
  • l’épandage : possible dans toutes les configurations de combles accessibles, cette technique est particulièrement adéquate pour les petites surfaces et dans le cas de rénovation. Non mécanisé, ce procédé d’isolation des combles consiste à répartir un isolant en vrac à l’aide d’un râteau.

Il s’avère cependant possible d’avoir recours à la technique de l’isolation par épandage pour des combles aménageables. Dans ce cas, on recouvrira les solives, entre lesquelles on aura disposé l’isolant en vrac, d’un nouveau plancher en prenant soin de prendre quelques précautions.

 

Quel isolant pour isoler ses combles par épandage ?

 

isolation combles epandage

Bien choisir son isolant s’avère primordial pour atteindre les économies d’énergie et le confort souhaités. Vous pourrez aussi opter pour des produits plus ou moins durables. Le coût et l’épaisseur dont vous disposez font partie des critères qui orienteront également votre sélection.

 

De nombreux matériaux sont disponibles pour l’isolation de vos combles par épandage. Si vous optez pour un isolant classique ou écologique, les performances énergétiques tout comme les prix se révèleront différents.

Or, il est important de noter que la qualité de la performance énergétique aura un impact conséquent sur votre projet. En effet, choisir un bon isolant influera non seulement sur votre confort et sur vos factures d’énergie, mais aussi sur l’obtention ou non d’aides au financement de vos travaux. Ainsi, pour bénéficier d’aides à l’isolation de vos combles, il faudra atteindre au minimum une résistance thermique de R ≥ 7 m².K/W. Petit tour d’horizon des différents types d’isolants utilisables en isolation par épandage.

 

Isoler par épandage de fibres minérales

Dans cette catégorie, vous aurez le choix entre deux isolants classiques en vrac : la laine de verre ou la laine de roche. Voici leurs principales caractéristiques.

  • Flocons isolants de laine de verre : isolant thermique léger qui est issu en partie du recyclage. Avec un coefficient lambda λ de 0,032 W/m.K à 0,044 W/m.K, il atteint dès 22 cm d’épaisseur un R ≥ 7 m2.
  • Flocons isolants en laine de roche : isolant léger avec un λ de 0,034 W/m.K à 0,044 W/m.K.

De par leur légèreté, ces deux isolants sont adaptés à tout type de plafonds. Ils se révèlent, par ailleurs, simples à épandre. Leur coût est, de plus, accessible. Il faut compter environ 10 euros par m2.

 

Isoler par épandage de fibres végétales

Vous souhaitez opter pour des produits écologiques, vous pourrez alors vous tourner vers les isolants pour épandage à base de matériaux naturels, tels le bois ou la laine.

  • Flocons isolants de laine de bois : matériau végétal et écologique, il faudra cependant prévoir une épaisseur de 29 cm pour atteindre le R ≥ 7 m2.K/W, avec un λ de 0,041 W/m.K.
  • Fibres de laine de chanvre : l’épaisseur sera ici encore plus importante. En effet, il faudra prévoir au moins 30 cm d’isolant pour atteindre la résistance thermique de R ≥ 7 m2.K/W.

Ces matériaux naturels de grande qualité ont un coût non-négligeable. Il faudra débourser à partir de 34 euros par m2 pour de la laine de chanvre et jusqu’à 40 euros par m2 pour de la laine de bois.

 

Isoler par épandage d’isolant bio-sourcé

La ouate de cellulose permet également une isolation efficace des combles. Autre atout : cet isolant thermique est aussi très écologique. En effet, il est conçu à partir du recyclage de papiers et de journaux. Performant, il permet d’atteindre un lambda λ de 0,037 W/m.K en 25 cm d’épaisseur et 0,040 W/m.K en 28 cm. Adapté pour l’épandage manuel, cet isolant est également accessible financièrement, à partir de 20 euros par m2.

 

Pourquoi isoler ses combles par épandage ? Avantages et inconvénients

 

L’isolation des combles présente de nombreux avantages. En premier lieu, isoler vos combles vous permettra de faire des économies. En effet, 30 % des déperditions énergétiques ont lieu par le toit quand celui-ci n’est pas isolé. Des combles isolés sont donc synonymes d’économies directes sur la facture de chauffage.

Ensuite, votre confort sera grandement amélioré. Vous aurez moins froid l’hiver, moins chaud l’été, et vous bénéficierez de plus d’une meilleure isolation acoustique.

La technique d’isolation par épandage laisse un grand choix de matériaux. Du plus classique comme la laine de verre au plus naturel comme la laine de mouton, toutes les options se révèlent possibles.

Vous pourrez effectuer librement votre choix en fonction de votre projet, de votre budget et de vos préférences. De plus, grâce à l’absence de soufflage, la pose par épandage est facile à réaliser. Le chantier peut même être effectué par une personne seule.

Le seul inconvénient est que la pose peut s’avérer délicate si les combles sont difficiles d’accès ou que la trappe n’est pas accessible.

 

Prix d’une isolation des combles par épandage

 

Le prix de l’isolation de vos combles par épandage va bien sûr dépendre du type d’isolant choisi. Avec cette technique, de nombreux matériaux sont possibles avec des variations de prix très différentes. Comptez ainsi de 10 à 40 euros par m2.

Contrairement à l’isolation mécanique, l’isolation par épandage est manuelle. Vous n’aurez donc pas de dépense pour la location d’une souffleuse. Cependant, cette mise en place requiert du temps.

De ce fait, même si cette isolation se révèle simple à réaliser, le prix de la main-d’œuvre représentera une part non-négligeable du devis. Au total, il faudra donc compter un budget allant de 30 à 90 euros par m2, isolant et pose compris.

 

Comment isoler ses combles par épandage ?

 

budget isolation combles epandage

Isoler ses combles par soi-même est envisageable à condition de se procurer tout le matériel nécessaire à votre protection. Une condition à ne pas négliger pour ne pas vous exposer à des irritations et des pathologies cutanées ou pulmonaires.

 

L’installation d’un isolant en vrac ne présente pas de difficultés majeures. L’isolation des combles par épandage par soi-même se révèle donc possible. Cette entreprise exige cependant de suivre un mode d’emploi précis. Voici donc les étapes à suivre pour réaliser une isolation des combles par épandage performante.

1) Préparer le chantier : vérifier l’état du plancher et s’il peut supporter le poids de l’isolant envisagé. Installer un pare-vapeur à même le plancher.

2) Définir son projet d’épandage : déterminer la quantité d’isolant à épandre pour atteindre la résistance thermique voulue et matérialiser la hauteur avec un trait sur les murs latéraux.

3) Épandre la quantité de flocons d’isolant nécessaire. Après avoir monté les sacs, les ouvrir, les vider, puis répartir le produit de manière homogène à l’aide d’un râteau. Attention à éviter toute compression.

4) Pour finir, isoler la trappe d’accès. Cela nécessite d’installer un panneau isolant après l’avoir préalablement découpé afin qu’il s’adapte au format de la trappe. L’ajout d’une jointure sur le pourtour améliorera encore l’étanchéité de la zone.

Bon à savoir : La pose d’un plancher au-dessus de la couche d’isolant se révèle possible afin de rendre les combles utilisables comme zone de stockage, par exemple. Il convient cependant d’observer un espace de 2 cm entre la hauteur de l’isolant et le plancher.

 

Pourquoi faire appel à un professionnel pour épandre son isolant ?

 

La pose d’un isolant n’est pas une opération anodine. De nombreux points d’attention doivent faire l’objet de vérification avant, pendant et après le chantier.

Ainsi, un professionnel s’assurera de la solidité des solives du plancher pour garantir la tenue du plafond de l’étage inférieur. Par ailleurs, il posera un pare-vapeur pour éviter les moisissures et en profitera pour vérifier l’étanchéité de votre toit. Enfin, il prendra soin de laisser votre réseau électrique apparent, permettant l’intervention future d’un électricien en cas de panne.

Mais faire appel à un professionnel qualifié permettra aussi de sécuriser le chantier. En effet, un spécialiste de l’isolation recourt à un équipement spécifique de protection. Cela s’explique par le fait que la plupart des fibres isolantes sont très irritantes. Une protection adéquate des yeux et du système respiratoire s’avère donc obligatoire. Tout comme le port d’une combinaison et de gants, a minima.

Bon à savoir : sachez enfin que réaliser son isolation de combles par épandage soi-même prive de bénéficier des aides, dont le Crédit d’Impôt à la Transition Énergétique.

 

Prix d’une pose d’isolation de combles par épandage

 

Le coût de la main-d’œuvre pour une pose d’isolation par épandage se situe entre 35 et 45 euros de l’heure. Bien sûr, de nombreux facteurs peuvent faire varier ce prix. La région dans laquelle vous résidez, l’accessibilité de vos combles, l’état du chantier ou la superficie à couvrir peuvent ainsi impacter le prix à la hausse ou à la baisse. Pour être sûr de faire le bon choix et d’obtenir le juste prix, n’hésitez pas à solliciter plusieurs professionnels pour obtenir plusieurs devis.

 

 

Quelles aides pour isoler ses combles ?

 

Vous cherchez des moyens de faire baisser le prix de votre isolation thermique au m2 ? L’isolation des combles ouvre droit au CITE (Crédit d’Impôt de Transition Énergétique) ou l’aide « MaPrimeRenov’ » selon vos conditions de ressources. Pour bénéficier de ces aides de l’État ou des coups de pouce d’autres organismes, deux conditions incontournables :

  • votre chantier devra obligatoirement être réalisé par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) ;
  • comme déjà indiqué, l’isolation de vos combles perdus devra atteindre la résistance thermique minimale de R ≥ 7 m2.K/W.

Attention donc de bien vérifier que votre devis d’isolation des combles par épandage mentionne cette norme de performance thermique. Si tel est le cas, vous pourrez alors bénéficier d’aides pour réduire le coût des matériaux et de la pose. Par ailleurs, n’hésitez pas à vérifier si vous avez droit au dispositif « isolation à 1 euro ».

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *