Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Comment changer une gouttière ?

Comment changer une gouttière ?

Comment changer une gouttière ? Comment poser une nouvelle gouttière ou réparer une gouttière défectueuse ? Quels sont les étapes à suivre lorsqu’on veut s’attaquer à la pose d’une gouttière ? Maison en Travaux vous donne toutes les informations pour comprendre comment changer une gouttière selon le type de matériau de gouttière et vous présente toutes les étapes pour poser une gouttière ou remplacer une gouttière défectueuse.

Discrètes et sobres, les gouttières n’en sont pas moins indispensables pour protéger votre maison en s’assurant de la bonne collecte et évacuation des eaux de pluie. Une tâche très importante qui permet d’éviter les infiltrations de toiture, de sol et préserve la façade de votre maison.

Et justement, une gouttière en mauvais état, c’est exposer votre maison à des risques de dégradation considérables. Des dégradations qui ne seront pas seulement esthétiques et qui pourront remettre en cause la stabilité des fondations de votre maison si l’évacuation de ces eaux de pluies rencontre un problème. Aussi, même si vos gouttières semblent à première vue en bon état, n’hésitez pas à effectuer des contrôles réguliers et surtout pensez bien à entretenir les gouttières de votre maison.

 

Comment remplacer une gouttière

 

Selon l’état de la gouttière, vous n’aurez dans certains cas pas d’autres choix que de changer une gouttière dans son intégralité. Il vous faudra alors dans un premier temps choisir le matériau de gouttière que vous souhaitez installer. Si vous hésitez, nous vous conseillons de consulter l’article suivant qui présente un comparatif prix des matériaux de gouttière.

Vous aurez le choix entre différents matériaux de gouttières. On trouve des gouttières en bois, en cuivre, en zinc, en acier, en aluminium, en matériaux composites ou en PVC. La plupart des gouttières qui équipent aujourd’hui nos maisons sont faites en PVC ou en zinc. Nous verrons dans cet article les techniques pour poser une gouttières en PVC et pour poser une gouttière en zinc.

 

Poser une gouttière en PVC

 

Une gouttière PVC se pose sans trop de difficulté. La légèreté du matériau et sa composition en fait un matériau simple à poser si on respecte bien sûr étapes de pose.

Pour poser une gouttières en PVC, il est conseillé dans un premier temps de s’entraîner à fixer les différents éléments depuis le sol. Une fois que vous maîtrisez la chose et que vous avez une bonne prise en main sur les éléments, il sera plus simple de poser une gouttière en PVC en hauteur. Entraînez vous donc à fixer les crochets à la gouttière et à emboîter les différents éléments de la gouttière ensemble. Il faudra également créer le trou pour la naissance du tuyau d’évacuation avant de fixer la gouttière. Nous vous invitons à consulter la vidéo présentée un peu plus loin ci-dessous qui illustre toutes les étapes de pose d’une gouttière en PVC.

Pour commencer les travaux de pose de gouttière en hauteur, effectuez le tracé de la gouttière en prévoyant une pente d’environ 5 mm par mètre. Assurez-vous de bien respecter cette indication car la pente est indispensable à la bonne évacuation des eaux.

Placez les repères des points de fixation des crochets à intervalle de 40 à 50 cm (pas plus) puis fixer les crochet à la toiture. Placez également un crochet à 5 cm de tout élément d’angle. Selon le type de crochet, les méthodes de fixation à la toiture peuvent être différentes.

Effectuez les coupes nécessaires puis commencer l’assemblage des différents éléments. Il est fortement recommandé de renforcer les assemblage à l’aide d’une colle spécial PVC. Assemblez donc votre gouttière en clispsant les différents éléments entre eux. N’oubliez pas de coller les fonds de gouttière à chaque extrémité.

Une fois la gouttière placée, tracez sur le mur, au fil à plomb, l’axe vertical qui servira de guide pour poser la descente de gouttière.

Assemblez au sol les éléments de la descente, ainsi que les coudes et les manchons, et collez-les. Fixez les tuyaux de la descente à l’aide de colliers en commençant sous le manchon le plus haut. Posez la descente à 2 cm du mur et emboîtez-la dans le regard ou dans le collecteur. Enfin vissez les brides des colliers pour renforcer l’adhésion.

Parmi toutes les étapes, veillez dès le départ à bien respecter la pente minimum pour la pose des crochet : 5 mm par mètre (la partie la plus basse étant bien sûr située au niveau de l’évacuation).

 

 

Poser une gouttière en zinc

 

La pose d’une gouttière en zinc sera un peu plus délicate que celle d’une gouttière en PVC. Un peu moins mécanique que le PVC, la pose d’une gouttière en zinc demandera un peu de dextérité. Les gouttières en Zinc sont traditionnellement posées par technique de brasage à l’étain. Cette technique étant assez délicate, il est recommandé de se tourner vers des modèles de gouttière en zinc à emboitement si vous décidez de poser une gouttière soi-même. Dans le cas d’une gouttière en zinc à assemblage, celle-ci s’assemble et se fixe à l’aide de mastic silicone.

Vous le verrez, les étapes de pose d’une gouttière en zinc sont assez similaires à celle de la pose d’une gouttière en PVC.

Mesurez donc la longueur nécessaire en prévoyant une pente d’écoulement d’un minimum de 5 mm par mètre. Prévoyez également 5 à 10 cm de chevauchement entre les tronçons.

A l’aide d’un cordeau, repérez les points de fixation des crochets à 40 à 50 cm de distance les uns des autres et fixez ceux-ci. La méthode de fixation sera différentes en fonction du type de crochet.

Découpez les tronçons de la gouttière en zinc à l’aide d’une cisaille grignoteuse en partant du bord franc vers l’ourlet et élimez les bavures à la lime. Vous pouvez également utiliser une scie à métaux. Dégraissez les parties à assembler à l’alcool à brûler ou au trichloréthylène.

Tracez une ouverture circulaire correspondant à la naissance de la gouttière. Assemblez la naissance de la gouttière et le talon d’extrémité en appliquant un cordon de mastic silicone sur les bords internes.

Posez les tronçons un à un en respectant le chevauchement et collez l’assemblage au mastic silicone au fur et à mesure. Préparez la pose de la descente en assemblant les coudes mâles et femelles, ainsi que les manchons.

Tracez un trait vertical sur le mur dans l’axe du coude inférieur. Vissez les tiges d’embase et chaque demi-collier de descente. Raccordez en ajustant la descente à la base du coude et emboîtez la gouttière dans le regard ou dans le collecteur. Enfin vissez les colliers.

 

 

Comment réparer une gouttière

 

Il est conseillé de contrôler l’état des gouttières chaque année pour vérifier l’absence de fuites ou d’obstruction et s’assurer du bon état des fixations.

 

Comment entretenir une gouttiere

L’entretien de votre gouttière est primordial pour conserver son bon état. Pensez à contrôler celle-ci régulièrement.


 

Si la gouttière présente une fuite ou si elle est endommagée, il est possible de réparer une gouttière à l’aide de techniques adaptées.

Dans les deux cas, avant d’intervenir sur votre gouttière, videz-la et nettoyez-la complètement.

 

Réparer une gouttière en PVC

Pour colmater une fuite sur une gouttière PVC vous devrez monter au niveau de la gouttière et intervenir en hauteur. Assurez vous d’être bien équipé et prudent au niveau de votre sécurité. A partir de la gouttière en question vous devez suivre les étapes suivantes :

  • Poncez et dégraissez la partie à réparer à l’alcool à brûler ou au trichloréthylène
  • Enduisez-la de mastic spécial couverture à la spatule
  • Lissez la surface et laissez sécher

Si la fuite est large, posez une bande de toile de verre sur le mastic. Tamponnez légèrement afin d’assurer une bonne adhérence.

Pour un trou de grande taille, utilisez du bitume de couverture plutôt qu’une bande de toile de verre enduite au mastic. Appliquez une couche de bitume légèrement dilué au pinceau. Après séchage, renouvelez l’application avec du bitume non dilué.

Si la partie de la gouttière endommagée est beaucoup trop importante vous devrez dans la plupart des cas changer la gouttière dans son intégralité.

 

Comment décoller du PVC

Pour une gouttière en PVC, si les parties emboitées ont été collées (ce qui est la plupart du temps le cas), il sera difficile voir impossible de les décoller. Une technique existe pourtant pour décoller du PVC. Vous devez pour cela scier la partie que vous souhaiter changer à la limite des 2 emboitages entre les 3 parties (la partie endommagée à enlever étant celle du milieu). Vous devrez ensuite faire en sort de retirer l’excédent de PVC des deux parties. Pour cela il vous faudra scier l’excédant jusqu’à la gouttière restée suspendue (sans attaquer celle-ci) puis chauffer doucement et régulièrement à l’aide d’un décapeur thermique ou d’un chalumeau . Avec une pince, vous tordez, arrachez (sans brusquerie) la chute de tube restée.

Les plombier utilisent cette technique assez souvent dans leurs travaux. C’est applicable pour une gouttière en PVC collée mais mieux vaut laisser un professionnel intervenir (sans garanti qu’il puisse y arrivé en fonction de la configuration de la gouttière et de l’endroit de la partie endommagée en question).

 

Réparer une gouttière en zinc

Différentes techniques sont employées pour la réparation d’une gouttière en zinc. Pour colmater une fuite, vous pouvez utiliser le soudage à l’étain après décapage préalable à « l’esprit de sel ». Cette méthode requiert néanmoins des compétences techniques et un matériel particulier. Une méthode qui est donc plutôt réservé aux bricoleurs avertis.

Le bitumage est également envisageable. Il consiste à enduire la partie abîmée de plusieurs couches d’enduit bitume en prenant soin de laisser sécher le produit entre deux applications.

Vous trouverez également des matics spéciaux zinc pour le colmatage des fuites les plus petites. Le rebouchage au joint silicone est quant à lui fortement déconseillé car il est peu résistant.

 

Prix d’un changement de gouttière

 

La technicité de l’installation ou de la réparation d’une gouttière peut vous amener à préférer opter pour l’intervention d’un spécialiste plutôt que de réaliser les travaux par vous-même.

 

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

La tarification d’un artisan spécialisé pour changer ou réparer une gouttière varie en fonction du type, de la longueur et de l’état de la gouttière. Les fournitures et le temps passé à réaliser les travaux sont pris en compte dans le devis.

 

Prix d’un changement de gouttière en zinc

Une gouttière en zinc est très solide, résiste bien à la corrosion. Sa pose bien que réalisable nécessite un niveau de technicité certain et de la dextérité notamment au niveau du pliage des fixation. Le prix de la matière première est très variable selon le profil utilisé.

Pour le prix de pose d’une gouttière en zinc au mètre linéaire par un professionnel comptez près de 50 euros le ml, fournitures comprises.

 

Prix d’une gouttière en PVC

Le PVC est le matériau le moins coûteux. Léger et simple à poser, ses différents éléments se fixent par simple collage, ce qui nécessite moins de main-d’oeuvre que pour les gouttières soudées.

Le prix de pose d’une gouttière en PVC, fournitures et pose comprises, se situe aux alentours de 30 euros le mètre linéaire.

 

Prix d’un changement de gouttière en aluminium

L’aluminium est le concurrent direct du zinc, mais il est plus fin et donc moins résistant. Néanmoins, sa légèreté en fait un matériau relativement facile à poser.

Le prix d’une gouttière en aluminium posée par un professionnel se situe autour de 45 euros le ml, fournitures comprises.

 

Le prix d’une gouttière en cuivre

Les gouttières en cuivre sont très résistantes aux intempéries et sont appréciées en montagne ou en bord de mer. Elles prennent une jolie patine avec le temps, mais le prix du matériau est plus élevé comparé à d’autres matériaux comme le PVC. La pose est également plus difficile d’une gouttière en cuivre et nécessite l’intervention d’un zingueur.

Le prix de pose d’une gouttière en cuivre par un artisan tourne autour de 70 euros le ml.

 

Prix d’une réparation de gouttière

 

Pour le prix d’une réparation de gouttière, tout dépendra des travaux de réparation à effectuer. Un devis devra être fait pour estimer les travaux mais une intervention se fait rarement en dessous de 70 euros même pour le colmatage d’une petite fuite.

Retrouvez dans l’article suivant plus d’informations sur le prix des travaux de zinguerie.

Enfin pour préserver vos gouttières de multiples problèmes, sachez qu’il existe des accessoires pour faciliter l’entretien des gouttières, tels que les kits stop-feuilles et les crapaudines qui servent de filtres pour empêcher les feuilles et les détritus de boucher les gouttières.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *