Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Sécuriser une porte d’entrée existante

Sécuriser une porte d’entrée existante

Véritable argument commercial, la sécurité d’une porte est souvent mise en avant par les professionnels menuisiers. Serrure, matériau, vitrage, gonds sont autant de facteurs à prendre en compte pour évaluer la robustesse d’une porte.
Comment sécuriser une porte d’entrée ? Quelles sont les types d’effractions constatées sur les portes d’entrée ? Comment contrer les effractions en solidifiant sa porte d’entrée ? Évaluons la sécurité de votre porte d’entrée et améliorons sa robustesse pour protéger votre intérieur.

 

La sécurité d’une porte

 

Vous souhaitez mieux sécuriser votre porte d’entrée, deux choix s’offrent à vous : l’achat d’une porte blindée neuve ou l’amélioration de la sécurité de votre porte d’entrée existante. Ici, nous nous intéressons à optimiser la robustesse d’une porte existante à moindre coût en comprenant les techniques employées par les cambrioleurs pour pénétrer dans votre intérieur puis en apportant des solutions pour contrer tout les types d’effractions possibles.

 

Type d’effractions de porte d’entrée

Pour bien sécuriser sa porte, il est nécessaire de connaitre ses points faibles en se mettant dans la peau d’une personne malveillante. Ainsi, il est intéressant de se pencher sur les différents types d’effractions commises par les cambrioleurs pour renforcer sa porte :

  • Par la serrure : l’attaque par le cylindre est très souvent pratiquée par les cambrioleurs. Le crochetage, l’arrachage ou le perçage sont autant de techniques qui permettent d’ouvrir une porte peu sécurisée en un temps record à savoir moins d’une minute.
  • Par le bâti de porte : vous pouvez avoir une porte résistante mais si votre encadrement n’est pas solide, un pied de biche suffira à ouvrir la porte en toute facilité.
  • Par les paumelles : la serrure, le cylindre et le bâti de porte sont de bonne qualité. Les cambrioleurs s’attaqueront aux charnières surtout si celles-ci sont vissées sur un montant en bois de mauvaise qualité.
  • Par la porte : l’effraction peut être commise de différentes manières : En cassant une vitre de la porte pour accéder directement à la poignée ou bien en fracturant une vieille porte en bois à panneau.

 

Choisir une porte blindée

La meilleure solution pour sécuriser son point d’accès principal est d’installer une porte blindée. Une porte blindée offre une meilleure résistance face aux intrusions et aux effractions grâce à son blindage.

 

Évaluer la sécurité d’une porte

 

Le prix et l’installation d’une nouvelle porte d’entrée est cher. L’objectif étant de garder la porte existante. Il est nécessaire alors d’évaluer l’état de la porte puis d’améliorer la sécurité en optimisant :

  1. La serrure et son cylindre,
  2. Le dormant,
  3. Les paumelles,
  4. La porte existante.

Inutile de réinvestir dans l’achat d’une nouvelle porte d’entrée blindée ou non, l’objectif est d’améliorer les performances de sa porte existante à moindre coût. Un professionnel qualifié sera le plus à même d’évaluer les risques et de vous conseiller sur les améliorations à apporter.

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Poser une serrure à 3 points minimum

Appelée aussi serrure multipoints, ce type de serrure pour les portes d’entrée est la meilleure solution pour sécuriser convenablement votre porte d’entrée des intrusions. Le système de ces types de verrous consiste à actionner plusieurs points de verrouillage en même temps.
Sur votre porte existante, remplacer votre serrure par une serrure sécurisée multipoints A2P ayant des propriétés anti-crochetage, anti-arrachage et anti-perçage.

Il est important d’apporter une attention toute particulière au cylindre. En fait, l’arrachement, le perçage, la casse ou le crochetage du cylindre fait partie des principales attaques en terme de cambriolage. Le cylindre ne doit pas trop dépasser de la porte, si c’est le cas, ajoutez-y un protège cylindre (rosace de protection) ou une poignée de porte blindée.

proteger serrure cylindre porte

Protéger sa serrure et cylindre du crochetage


 

Le dormant de la porte

Le dormant d’une porte est le bâti fixe qui est encastré au mur, en d’autres termes l’encadrement de la porte. Si le dormant n’est pas suffisamment résistant, il sera très facile pour les cambrioleurs d’ouvrir la porte à l’aide d’un pied de biche. Vérifiez donc l’état du dormant et renforcez le :

  • En posant une serrure à 3 points ou plus.
  • En posant un kit de cornière anti-pince, connu aussi sous le nom de cornière anti-effraction, qui compliquera l’introduction d’un pied de biche.
  • En posant une barre en métal pour renforcer le dormant où s’insère les pênes d’une serrure. Le dormant existant ne doit pas être endommagé sinon la pose d’une barre en métal aura l’effet inverse et fragilisera le montant.

effraction porte entree

effraction d’une porte d’entrée avec un pied de biche


 

Renfoncer les paumelles

A juste titre, quand on pense à la sécurisation de sa porte d’entrée, on a tendance à se focaliser sur le côté serrure. Pourtant avec les nouvelles serrures multipoints, la qualité du cylindre, le blindage des portes, on en oublie le coté gond de la porte qui devient la cible des malfaiteurs.

Ainsi, une porte d’entrée est aussi vulnérable au niveau des paumelles (charnières ou gonds). Comment faire pour protéger les paumelles de sa porte d’entrée ?

  • En mettant des renforts de paumelles qui se fixent sur le champ de la porte pour un peu moins de 10 euros le sachet de 3 renforts.
  • Des protège-gonds.
  • En posant une cornière anti-pince.
  • L’idéal est de mettre un blindage ou blindage pivot à la porte d’entrée. Il faudra prévoir un budget de rénovation plus conséquent en optant pour cette option de blindage.

 

Casser la porte d’entrée existante

Si votre porte est ancienne et de mauvaise qualité, il est possible de casser une partie de la porte avec un coup violent. L’autre option consiste à casser le vitrage de la porte s’il est de mauvaise qualité pour pouvoir actionner la poignée de la porte rapidement et pénétrer dans l’habitat. Dans ce cas, il vaut mieux changer de porte d’entrée pour une plus performante en terme de sécurité, de performance thermique et phonique, sinon :

  • Blinder la porte d’entrée en dessous de 4 cm, on juge que la porte est peu robuste
  • Renforcer la partie vitrée de la porte avec du vitrage spécial anti-effraction feuilleté.

Il est important de préciser que ces améliorations sont nécessaires pour améliorer la sécurité de la porte d’entrée et par conséquent de votre habitat. Toutefois, ces systèmes ont pour but de renforcer la sécurité, dissuader et retarder le travail des cambrioleurs. L’installation d’une porte blindée reste la meilleure alternative pour dissuader des cambrioleurs de s’attaquer à votre maison.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *