Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Comment poser une fenêtre ?

Comment poser une fenêtre ?

Comment poser des fenêtres en alu, bois ou PVC ? Quelle technique pour monter une fenêtre sur-mesure ? Comment installer une fenêtre de toit ? Découvrez les méthodes pour poser une fenêtre ou la changer en toute facilité lors de travaux de rénovation. N’hésitez pas faire un devis fenêtre pour être contacté par des spécialistes des ouvertures vitrées de la maison.

 

Méthodes de pose des fenêtres

 

Comment poser une fenêtre en applique ? Quelle méthode de montage choisir pour installer sa fenêtre ? Poser une fenêtre requiert quelques compétences et une grande vigilance quant à la prise des mesures. La pose d’une fenêtre de toit neuve nécessite des travaux importants et son installation doit être parfaite afin de garantir l’étanchéité et l’isolation thermique de l’habitation.

 

Poser une fenêtre à la française

Une des techniques de pose les plus populaires pour l’installation de fenêtre est la pose à la française. Cette méthode de montage permet d’installer de multiples ouvertures. Les professionnels et spécialistes des fenêtres utilisent régulièrement cette solution de montage lors de ces chantiers. Voici les étapes à suivre pour poser une fenêtre à la française :

  1. S’il y a lieu, enlevez les anciens ouvrants et les paumelles.
  2. Ôtez les surépaisseurs de l’ancienne menuiserie afin d’assurer une adaptation parfaite de la fenêtre au mur et aspirez les poussières pour obtenir une surface nette.
  3. Présentez la fenêtre dans l’encadrement pour vérifier l’alignement.
  4. Retirez-la et posez un joint de silicone qui assurera l’étanchéité entre le dormant et la pièce d’appui.
  5. Fixez le nouveau dormant et ajustez-le au niveau à bulle et au fil à plomb. Vous pouvez glisser des cales en plastique dans le joint de silicone pour rectifier l’horizontalité.
  6. Fixez le dormant à l’aide de vis.
  7. Emboîtez les ouvrants.
  8. Vissez les poignées.
  9. Posez un joint de mousse (joint à bourrer) dans les interstices entre le dormant et l’ancienne menuiserie pour combler les jours et assurer une étanchéité parfaite.
  10. Découpez les profils de finition selon les dimensions de la fenêtre et limez les bords.
  11. Fixez-les au dormant du côté intérieur de la pièce.
  12. Posez un joint de silicone tout autour du dormant sur la partie extérieure afin d’éviter les infiltrations d’eau. Lissez le joint au doigt et coupez l’excédent.
  13. Mesurez et découpez l’habillage extérieur du bas à l’aide d’une déligneuse.
  14. Clipsez l’habillage du bas mais n’appliquez pas de silicone.
  15. Répétez l’opération pour l’habillage du haut et posez un joint de silicone entre l’habillage et le mur.
  16. Terminez par un joint de silicone sur les côtés.

Vous savez désormais comment installer une fenêtre PVC en neuf en toute facilité. L’essentiel étant d’avoir les bons équipements à disposition pour réussir ces travaux.

 

Poser une fenêtre de toit

La pose d’une fenêtre de toit est plus complexe que le montage d’une fenêtre murale. Une partie du chantier concerne des travaux de toiture et couverture, c’est pour cela que les couvreurs interviennent souvent sur la création de fenêtres de toit. Comment poser une fenêtre de toit alors ? Voici la technique de pose des fenêtres de toit étape par étape :

  1. Si ce n’est déjà fait, préparez l’ouverture en déterminant l’emplacement de la future fenêtre de toit. Le haut doit être placé entre 1,85 et 2,20 m du sol et le bas doit être distant d’au moins 1,10 m du sol. Selon la taille de la fenêtre, celle-ci pourra se poser entre deux chevrons. Sinon, il vous faudra créer un cadre (chevêtre),
  2. Ouvrez la fenêtre complètement au sol, déverrouillez et retirer l’ouvrant,
  3. Positionnez et vissez les équerres de fixation sur le bâti,
  4. Passez le bâti par l’ouverture en le laissant poser sur les équerres,
  5. Centrez-le et ajustez-le au niveau à bulle,
  6. Vissez les équerres sur l’ouverture en vérifiant au fur et à mesure le centrage de la fenêtre et son niveau. Les diagonales doivent être identiques,
  7. Installez l’ouvrant sur son bâti et fermez-le avec précaution pour contrôler le parallélisme,
  8. Posez la gouttière au-dessus de la fenêtre,
  9. Posez l’élément bas de l’habillage que vous visserez sur le bâti,
  10. Appliquez la jupe d’étanchéité autocollante sur la surface des tuiles,
  11. Poursuivez l’habillage sur les côtés et le haut de la fenêtre,
  12. Posez le bandeau de mousse et replacez les tuiles tout autour du bâti.

Avant d’envisager la pose d’une fenêtre, et à plus forte raison celle d’une fenêtre de toit, renseignez-vous sur la météo. Poser une fenêtre de toit par temps pluvieux est en effet peu commode : l’intérieur de la maison risque d’être mouillé et la pluie vous gênera lors de la pose.

comment poser fenêtre toit

Comment poser une fenêtre de toit ? Tout savoir sur les techniques de pose et montage d’une fenêtre de toit.


 

Installer une fenêtre à neuf en vidéo

 

Si votre chantier concerne la pose à neuf d’une fenêtre PVC, voici une vidéo qui vous explique pas à pas comment démonter complètement l’ancien bâti et la fenêtre. Le principal avantage étant d’éviter les travaux d’adaptation de la nouvelle fenêtre à l’ancien bâti. Vous profitez ainsi d’un ensemble fenêtre et bâti complètement rénové.


 

Quel est le prix de pose d’une fenêtre

 

La pose d’une fenêtre représente souvent un budget assez élevé. Le prix de la fenêtre elle-même diffère suivant le modèle et les dimensions de l’ouverture. On estime le temps nécessaire à la pose ou au changement d’une fenêtre par un professionnel à environ une heure.

Le coût de pose d’une fenêtre PVC à la française se situe entre 150€ et 200€. À ce montant, s’ajoute le prix de la fenêtre elle-même qui varie selon qu’il s’agit d’un modèle standard ou sur-mesure. Pour le remplacement d’une fenêtre PVC, comptez entre 465€ et 515€ avec fournitures et pose comprises.

Pour la pose d’une fenêtre en bois, le coût moyen s’élève à 535€ avec fournitures et pose incluses. Pour poser fenêtre en alu, un professionnel demandera entre 430€ et 680€ incluant les fournitures et la pose. Le coût de pose pour une fenêtre bois/aluminium, se situe entre 930€ et 1200€, fournitures comprises.

Le remplacement d’une fenêtre de toit coûte environ 300€. La création et la pose d’une fenêtre de toit s’élèvent à environ 450€. A ces montants, il faut ajouter le prix de la fenêtre de toit elle-même qui se situe entre 300€ et 750€.

Notez que le recours à un professionnel vous permet de bénéficier :

  • De la garantie décennale.
  • Du taux de TVA réduit.
  • Du crédit d’impôt.
  • De l’éco-prêt à taux zéro.

Pensez également aux accessoires tels que la motorisation des volets ou le store de fenêtre de toit. Le nettoyage fait également partie des aspects à prendre en considération. Pour vous simplifier la vie, vous pouvez opter pour des vitres autonettoyantes dont le matériau hydrophile appliqué sur le vitrage produit un effet de lavage lorsqu’il pleut.

 

Devis pose fenêtre

 

Les devis de pose fenêtre sont parfaits pour comparer les tarifs des professionnels et estimer le coût précis de vos travaux fenêtre. Mettre en place une nouvelle fenêtre ou remplacer une ancienne ouverture vitrée n’est pas si simple. Il vaut mieux confier cette tâche à un professionnels si vous doutez de vos compétences en bricolage. Pour avoir des devis d’installation fenêtre, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous :

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Choisir son type de fenêtre

 

Les travaux de pose à effectuer dépendent essentiellement du type de fenêtre. Il existe de nombreux modèles de fenêtre pour maison et appartement et autant de techniques de montage. Comment choisir ses fenêtres ? Pour savoir quel type de fenêtre acheter et installer chez vous, il faut prendre en compte plusieurs facteurs dont le matériau de la fenêtre et votre habitat. En fonction de la configuration des lieux, vous serez amenés à choisir l’un ou l’autre type de fenêtres :

  • Les fenêtres à la française sont les plus classiques. Elles sont équipées d’un ou deux battants qui s’ouvrent vers l’intérieur de manière verticale. On les trouve dans la plupart des logements,
  • Les fenêtres oscillo-battantes, dont l’ouverture peut se faire normalement comme celle des fenêtres à la française, mais aussi verticalement vers l’intérieur sur leur partie haute. Ces fenêtres équipent souvent les cuisines et les salles de bains,
  • Les fenêtres à soufflet. Elles s’ouvrent vers l’intérieur et sont similaires aux fenêtres oscillo-battantes mais leur angle d’ouverture est limité. Elles sont souvent utilisées en imposte en haut d’une porte ou d’une fenêtre. Elles servent à éclairer une pièce ou pour aérer un garage, une cave ou une buanderie,
  • Les fenêtres coulissantes s’ouvrent en glissant un vantail sur l’autre. Elles équipent souvent les baies vitrées,
  • Les fenêtres à l’anglaise sont conçues de la même manière que les fenêtres à la française mais elles s’ouvrent vers l’extérieur. Elles sont souvent utilisées en montagne pour éviter le blocage de l’ouverture de la fenêtre en cas de fortes chutes de neige,
  • Les fenêtres à guillotine sont composées d’un châssis fixe et d’un châssis coulissant. Elles s’ouvrent horizontalement et conviennent bien aux petits espaces. On les rencontre le plus souvent dans les pays anglo-saxons. On les appelle également les “fenêtres à l’américaine”,
  • Les fenêtres à l’italienne s’ouvrent vers l’extérieur dans leur partie basse tandis que la partie haute est fixée horizontalement au cadre. Elles sont souvent installées en toiture ou sur les bâtiments en verre pour des raisons esthétiques,
  • Les fenêtres canadiennes sont constituées d’une seule baie coulissante qui se déplace du haut vers le bas. Elles sont rares en France où on les connaît sous le nom de tabatières. Elles résistent au vent et permettent d’aérer une pièce sans craindre que la pluie n’y pénètre.
  • Les fenêtres fixes, quant à elles, ne s’ouvrent pas. Elles permettent de laisser entrer la lumière et d’augmenter le nombre d’ouvertures pour un budget minimum.

Pour plus de détails, découvrez le comparatif des fenêtres et velux. Les déperditions de chaleur par les fenêtres sont de l’ordre de 10% à 15%. C’est pourquoi celles-ci sont désormais équipées de double vitrage afin d’assurer une bonne isolation thermique. Vous pouvez même choisir des vitrages à isolation thermique renforcée (ITR) qui renvoient la chaleur de la pièce vers l’intérieur grâce à une fine couche d’oxydes métalliques sur leur paroi.

Du point de vue phonique, vous trouverez des fenêtres à isolation acoustique composées d’un vitrage épais et d’un verre feuilleté acoustique. Enfin, vous pouvez opter pour un vitrage anti-intrusion équipé d’un verre feuilleté incluant plusieurs films PVB.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *