Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Choix et pose d’une moustiquaire

Choix et pose d’une moustiquaire

Loin d’être cantonnés aux zones chaudes et humides, les moustiques se répandent aujourd’hui à grande vitesse, atteignant même les zones de campagne sèches et les agglomérations. La moustiquaire reste la solution la plus naturelle et efficace pour se prémunir des moustiques mais aussi des mouches, guêpes et autres insectes.

Posées sur les cadres de fenêtre ou de portes, les modèles sont variés et adaptés aux besoins des constructions contemporaines. Quelle est l’utilité d’une moustiquaire ? Comment choisir un modèle de moustiquaire adapté à ses contraintes et à quel prix ? Dans quelles conditions et comment peut-on réaliser la pose d’une moustiquaire ? Voici les réponses à ces questions.

 

Utilité d’une moustiquaire

 

L’isolation des fenêtres est un point crucial mais c’est une erreur de ne penser qu’à l’isolation thermique et phonique de sa fenêtre. En effet, la moustiquaire n’est pas uniquement un accessoire de confort. Certes, son utilité première est de garder la lumière allumée sans crainte d’être envahi d’insectes.

La moustiquaire peut se révéler indispensable dans les zones où les insectes sont nombreux car la peur des invasions dissuade les habitants d’aérer les pièces, et l’air du soir, plus frais, permet de rafraîchir et d’assainir l’air à l’intérieur des pièces et donc de chasser l’air vicié au profit d’un air plus respirable.

Aérer est nécessaire tout au long de l’année régulièrement, mais en été, par temps chaud, c’est indispensable. Il y a donc un enjeu de santé dans la possession de moustiquaires.

Par ailleurs, d’autres insectes ont l’accès coupé par cette protection : tous les volants (mouches, guêpes), les larves de mites, les rampants (araignées, cloportes), mais aussi les petits rongeurs. Une maison bien protégée sera donc moins sujette à la présence de nuisibles.

Imprégnée d’insecticide, une moustiquaire est encore plus efficace. Dans les zones infestées, cette précaution supplémentaire est indispensable. De plus, une moustiquaire doit être en parfait état : le moindre accroc peut être exploité par un insecte. Il ne faut pas hésiter à renouveler une moustiquaire qui commence à craquer ou à se fragiliser.

 

Le choix d’une moustiquaire

 

Fixe, enroulable, auto agrippante, pose en applique ou en tableau. En fonction de vos besoins et de votre budget, vous choisirez la moustiquaire qui vous convient.

 

Choisir une moustiquaire pour une fenêtre de toit

Pour les fenêtres de toit, il y a deux types de moustiquaires possibles : fixe ou enroulable.

Une moustiquaire fixe est emboîtée dans le cadre, elle ne peut pas s’ouvrir, mais peut généralement se retirer quand vient l’hiver. La moustiquaire enroulable est protégée par la cassette et supporte mieux les mois plus froids.

Pour les prix d’une moustiquaire de fenêtre de toit :

  • Prix moustiquaire fixe : de 10 à 20 euros.
  • Prix moustiquaire enroulable : A partir de 115 euros.

 

Choix d’une moustiquaire pour fenêtre

prix moustiquaire fenetre

Prix d’une moustiquaire pour fenêtre

Pour une fenêtre, les moustiquaires fixes et enroulables sont envisageables. On peut ajouter la moustiquaire adhésive, adaptable, tenue par un cadre auto-grippant.

Pour les fenêtres, des modèles de moustiquaires à panneaux coulissants ou plissés, comme des éventails, sont disponibles.

Pour le prix d’une moustiquaire de fenêtre, cela dépendra du type de pose :

  • Prix d’une moustiquaire fixe : de 30 à 50 euros.
  • Prix d’une moustiquaire enroulable : de 40 à 150 euros.
  • Prix d’une moustiquaire bande auto agrippante : entre 10 et 15 euros

 

Choix d’une moustiquaire pour porte

Les moustiquaires pour porte sont les plus chères car elle recouvre une plus grande surface.

Pour les prix d’une moustiquaire pour porte, on retrouve deux types de produits :

  • Prix d’une moustiquaire plissée : très variable, à partir de 115 euros.
  • Prix d’une moustiquaire en panneau coulissant : entre 100 et 180 euros.

 

Poser une moustiquaire

 

Les modèles de moustiquaires sont nombreux, il en existe deux types de moustiquaires :

  • la moustiquaire prête à poser, avec différentes options et modes d’ouverture,
  • les moustiquaires faites main avec un cadre et un textile.

Dans tous les cas, pour être efficace, la moustiquaire doit être installée selon certaines règles et étapes.

 

Avant la pose de moustiquaire : prise de mesures, accessoires

Pour commencer, il est important de bien prendre les mesures. La moustiquaire pour être efficace doit couvrir parfaitement l’ensemble de l’ouverture sans filet d’air libre, mais elle ne doit pas pour autant gêner l’ouverture/fermeture de la fenêtre, porte, baie vitrée ou fenêtre de toit. Il faut donc ouvrir la fenêtre ou la porte et mesurer le cadre: il faut que la moustiquaire puisse s’emboîter aisément.

Les modèles actuels de moustiquaires se posent dans l’embrasure de la porte ou fenêtre, placés en fonction du sens d’ouverture. Dans le cas d’une ouverture vers l’intérieur, elle se pose donc dans la partie extérieure de l’embrasure. A l’inverse, pour une ouverture vers l’extérieur, elle se positionne à l’intérieur.

Exception faite des moustiquaires fabriquées maison, les moustiquaires achetées dans le commerce disposent toutes de systèmes d’ouverture et de fermeture. Elles sont alors vendues sous forme de kit répondant à des tailles standards dont on peut découper certaines parties pour les ajuster à ses mesures : dites recoupables.

Si vous avez opté pour la solution en kit, il faudra donc avoir à votre disposition une scie à métaux, une perceuse (pour un modèle à fixation vis), un tournevis, un niveau à bulle, un mètre.

Pour en faire une vous-même, il vous faut des tasseaux de bois de 1 à 2 cm d’épaisseur et 4 à 5 cm de large, 4 petites équerres plates, une scie, une agrafeuse de tapissier ou de petits clous. Bien sûr, il vaut faut aussi du tissu à moustiquaire. Souvent vendu en rouleau, on en trouve facilement dans les grandes enseignes de bricolage.

 

Étape de pose de la moustiquaire

Si vous avez l’intention de monter une moustiquaire vous-même, il faut commencer par :

  1. Monter le cadre, sur lequel vous pourrez ensuite fixer le tissu. Pour cela, il faut couper les tasseaux aux dimensions de votre cadre de fenêtre avec la scie, avant de les fixer avec les équerres plates. Vérifiez que le cadre que vous venez de former s’emboîte correctement dans l’embrasure de la fenêtre. Il ne vous reste qu’à fixer le tissu.
  2. Couper le tissu aux dimensions de la moitié du cadre avec 2 cm de rabattage en plus. Repliez cette bordure sur elle-même et fixez régulièrement le tissu avec des agrafes ou des clous. Si vous avez choisi des clous, faites bien attention qu’ils ne dépassent pas de l’autre côté.

Pour les moustiquaires enroulables très populaires dans le commerce, il faut :

  1. Mesurer la cassette supérieure et y emboîter les coulisses pour comparer avec les mesures de votre cadre de fenêtre.
  2. Puis, après avoir déboîté les coulisses, vous pouvez les recouper et limer aux mesures qui vous conviennent. Pour recouper la cassette, il faut avoir enlevé délicatement toutes les petites pièces se trouvant à l’extrémité. Calculez bien la quantité de cassette à enlever, dont vous allez couper la totalité sur un seul côté.
  3. Après avoir repositionné les pièces à droite et à gauche en suivant les indications données sur la notice, vous pouvez préparer le positionnement des guides coulisses et des coulisses elles-mêmes. Elles se fixent par un système adhésif ou par un système de vis, en perçant aux endroits indiqués sur les coulisses le cadre de la fenêtre. Les deux systèmes d’accroche se clipsent ensuite sur les coulisses. Attendez d’avoir installé la cassette pour les fixer définitivement.
  4. Pour poser la cassette dans le tableau, référez-vous à la notice, tous les modèles ne répondant pas au même dispositif, il faut ensuite procéder de biais, de la droite vers la gauche en vérifiant avec un niveau à bulle qu’elle est bien droite. Vous pouvez enfin fixer les coulisses en veillant à ce qu’elles soient bien droites elles aussi.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *