Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Tarif de pose d’un détecteur de fumée

Tarif de pose d’un détecteur de fumée

Quel est le tarif de pose d’un détecteur de fumée ? Combien coûte l’installation de détecteurs de fumée ? À quel endroit installer un détecteur de fumée ? Quoi doit payer la pose d’un détecteur de fumée ? Depuis 2015, vous avez l’obligation d’installer un détecteur de fumée dans votre logement. Si cette mesure préventive permet d’éviter de graves sinistres, elle n’en reste pas moins soumise à une réglementation précise. Découvrez combien de détecteurs DAAF installer et où les placer, ainsi que le prix de pose de détecteurs de fumée par un professionnel.
 

Réglementation sur les détecteurs de fumée

 
La loi Morange impose l’installation d’un détecteur de fumée dans tout appartement, maison ou studio afin d’améliorer la sécurité incendie dans les logements habitables. Par conséquent, tout logement, à la location, occupé à titre gratuit ou habité par les propriétaires doit être équipé d’un détecteur de fumée. Cependant, aucune mention de sanctions ne figure pour le moment, dans la loi en cas d’absence de détecteurs de fumée dans votre logement.

Il est possible de négocier une baisse du coût de votre prime d’assurance incendie avec votre assureur après la pose de cet équipement de sécurité. Néanmoins, si votre logement est victime d’un incendie et qu’aucun détecteur de fumée n’est installé, votre compagnie d’assurance sera dans l’obligation de prendre en charge les dégâts.

Pour être en conformité avec cette obligation, le détecteur de fumée doit être conforme à la norme européenne harmonisée NF EN 14 604 et comporter la marque CE. Il convient de vérifier la présence du sigle CE ou NF pour vérifier que cet appareil respecte bien les normes européennes ou françaises.
 

Détecteur de fumée obligatoire : locataire ou propriétaire ?

 
L’obligation d’installer un détecteur de fumée est bien réelle et il va falloir s’y conformer. Avec cette réglementation, imposant l’installation d’un détecteur avertisseur autonome de fumée dans les logements, se pose la question de savoir à qui incombe l’achat et la mise en place de cet équipement.

De nombreux locataires se plaignent que leur propriétaire refuse de payer un matériel de détection de fumée. Alors, est-ce au locataire ou au propriétaire d’un bien immobilier de prendre à sa charge ces frais ? Pour éviter tout conflit entre le bailleur et son locataire, la loi a réparti les responsabilités du propriétaire et du locataire en fonction de la date d’entrée dans le logement loué. Il faut vous référer à la date stipulée dans le bail (ou contrat de location).

Voici les obligations des propriétaires et locataires concernant la pose d’un détecteur de fumée :

  • Si le locataire a emménagé avant le 9 mars 2015, c’est le locataire du logement quoi doit fournir et installer le détecteur de fumée. Dans ce cas, le locataire peut demander au propriétaire de soit lui fournir un détecteur, soit de lui rembourser les frais engagés.
  • Si le locataire a emménagé après le 9 mars 2015, c’est le propriétaire du logement qui doit fournir et assurer la pose d’un détecteur de fumée. Dans ce cas, les propriétaires devront donc procéder à la pose de ces appareils de protection dans leur logement et également dans les logements destinés à la location. Aucune charge ne pèse sur le locataire, tous les frais sont supportés par le propriétaire.

Par contre, l’entretien et la vérification du bon fonctionnement du détecteur de fumée incombent au locataire. Il devra donc vérifier périodiquement que l’appareil est en état de marche et changer les piles au besoin. Cela ne s’applique pas pour un logement à caractère saisonnier, un logement-foyer, une résidence hôtelière à vocation sociale, un logement de fonction, une location meublée. Dans ces cas, la charge de la vérification revient au propriétaire.

Propriétaire ou locataire, vous devez déclarer à votre assureur la présence du détecteur de fumée dans votre logement. Pour effectuer cette démarche, voici un modèle de déclaration à votre assureur pour déclarer la mise en place d’un détecteur autonome de fumée.

tarif pose détecteur fumée

Quel est le tarif de pose d’un détecteur de fumée ? Combien facture un professionnel pour l’installation de détecteurs de fumée ? La pose de détecteurs de fumée ne coûte pas chère. En effet, il s’agit de petits travaux d’électricité. Découvrez combien coûte l’installation d’un détecteur de fumée ! Ce tarif évolue selon le nombre de détecteurs à installer.


 

Tarif de pose des détecteurs de fumée par un pro

 
Il est possible de faire intervenir un installateur professionnel pour la pose de vos détecteurs de fumée. En plus de fournir des détecteurs autonomes de fumée respectant les normes NF ou CE, ce professionnel vous conseillera sur le nombre de détecteurs à installer et leur emplacement en fonction de votre habitat.

En effet, l’installation d’un détecteur de fumée doit respecter certaines règles pour pouvoir vous protéger et vous alerter efficacement de tout risque d’incendie. Vous ne pouvez pas mettre vos détecteurs n’importe où ! Si vous possédez un grand appartement ou une maison avec étage, il est recommandé d’installer plusieurs détecteurs de fumée.

Pour faire installer votre détecteur de fumée par un pro, il vous en coûtera environ 100€. Il s’agit d’un tarif moyen incluant la fourniture du matériel de détection, la pose et la mise en route. Si vous comptez poser plusieurs détecteurs, le tarif est généralement dégressif en fonction du nombre d’appareils que vous souhaitez faire installer. Ainsi, pour 5 détecteurs de fumée, il faut compter environ 250€ pour l’ensemble des travaux.

Comme la loi impose la pose d’un détecteur de fumée, il est conseillé de demander la carte professionnelle de votre installateur avant d’accepter la prestation et de vérifier sur son devis, si toutes les mentions légales y figurent bien. De nombreuses arnaques ont été malheureusement à déplorer. Enfin, votre installateur vous remettra l’attestation dont vous avez besoin pour la déclaration auprès de votre assureur.
 

Devis pose détecteur de fumée

 
Un professionnel facture donc en moyenne 100€ pour la fourniture et l’installation d’un détecteur de fumée. Le prix des détecteurs autonomes de fumée étant peu élevé et les travaux étant facile à faire, il ne s’agit pas de travaux onéreux. Pour trouver un installateur professionnel pour réaliser l’installation de vos détecteurs de fumée, il vous suffit de remplir une demande de devis pour la pose de détecteurs de fumée (DAAF).

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Poser soi-même ses détecteurs de fumée

 
Si vous êtes bricoleur, vous pouvez installer vous-même votre détecteur de fumée. Les travaux de pose sont très faciles, à condition d’avoir en votre possession une perceuse. Dans le cas contraire, il existe des détecteurs de fumée à installer sans percer. Découvrez quelques conseils pour choisir l’emplacement de votre détecteur de fumée ainsi que le nombre de détecteurs à mettre en place. Tout savoir sur comment poser soi-même ses détecteurs de fumée !
 

Dans quelle pièce mettre un détecteur de fumée ?

Avant de commencer la fixation d’un détecteur de fumée au plafond ou au mur, il convient d’étudier le plan de votre logement afin de déterminer le meilleur emplacement pour ce matériel de détection incendie. Où placer votre détecteur de fumée ? Peut-on poser un détecteur de fumée dans une cuisine ou une pièce où l’on fume ? Découvrez à quels endroits est-il conseillé de placer vos détecteurs de fumée.

La loi recommande de placer votre détecteur de fumée dans le dégagement du couloir au plus proche des chambres. Ceci dans le but évident de vous réveiller facilement en cas de détection de fumée. Le signal sonore doit être assez puissant pour vous tirer du sommeil. Pour les personnes malentendantes, des détecteurs de fumée lumineux ou vibrants existent.

Par contre, le détecteur de fumée doit être installé aussi loin que possible de la cuisine et des salles de bains pour éviter toute vapeur pouvant le déclencher. Il faut également éviter de mettre un détecteur de fumée à proximité des endroits où vous fumez. De plus, le matériel doit être fixé solidement au point le plus haut et loin des parois. Enfin, il ne doit pas être installé dans les parties communes des immeubles collectifs.

où poser détecteur fumée

Où poser un détecteur de fumée ? Combien de détecteurs de fumée dans un studio ? Combien de détecteurs de fumée dans une maison avec étage ? Le choix de l’emplacement où installer le détecteur ainsi que le nombre de détecteur de fumée par m² dépend de la configuration de votre logement. Il faut au minimum 1 détecteur de fumée par habitation.


 

Combien de détecteurs poser ?

Le nombre de détecteurs de fumée à poser dépend de la configuration de votre logement et du nombre d’étages. En effet, il n’y a pas un nombre de détecteurs autonomes de fumée par m². Tout dépend de la configuration de vos pièces, du nombre d’étages, de l’emplacement des chambres à coucher, … Toutefois, nous allons vous donner quelques conseils pour estimer combien de détecteur installer dans votre habitation.

Au minimum, il en faut un par étage et de préférence non loin de la montée de l’escalier. Si votre maison est très grande ou les chambres très éloignées l’une de l’autre, il est conseillé d’en placer plusieurs afin d’assurer une bonne sécurité, un dans chaque pièce serait l’idéal.

Dans tous les cas, cet avertisseur d’incendie occupera une position centrale au plafond et éloignée des murs d’au moins 30cm. L’objectif étant de détecter la fumée le plus rapidement possible. Il peut se placer aussi sur le mur, en haut à 30cm du plafond.

Travaux de pose des détecteurs de fumée

Une fois l’emplacement choisi, il ne vous reste plus qu’à procéder à l’installation du détecteur de fumée. Il existe 2 types de pose différentes pour mettre en place un détecteur de fumée : la fixation avec vis et chevilles ou avec un adhésif. Dans tous les cas, les travaux d’installation sont très faciles à réaliser.

Si vous avez opté pour un détecteur de fumée autocollant, vous devez simplement retirer le film protecteur et le ruban empêchant le contact des piles. Puis, vous montez sur votre escabeau et plaquez l’appareil contre le plafond à l’endroit où vous voulez le placer. Une pression de 3 secondes sur le capot de l’appareil suffit pour entendre un ou deux signaux sonores. Votre détecteur de fumée est en place et est opérationnel. Vous pouvez ranger votre escabeau et vaquer à vos occupations.

Il existe également des kits de fixation magnétique et aimantée pour détecteurs de fumée. Il s’agit simplement d’une alternative à l’autocollant.

Si vous avez choisi un modèle avec vis d’installation, la manœuvre vous prendra quelques minutes supplémentaires. Vous aurez alors besoin d’un mètre, d’une perceuse, d’un crayon et d’un tournevis cruciforme. Voici les étapes des travaux d’installation d’un détecteur de fumée avec perçage et vis :

  1. En premier lieu, vous allez vous assurer à l’aide du mètre que vous êtes à la bonne distance du mur.
  2. Puis, vous allez ouvrir le détecteur de fumée.
  3. Prenez le socle et positionnez-le au plafond. À l’aide du crayon, tracer les emplacements de fixations.
  4. Il faut ensuite percer sur les repères et placer des chevilles adaptées.
  5. Fixez le socle au plafond. Prenez votre détecteur et insérez la batterie.
  6. Il suffit maintenant de revisser le détecteur au socle fixé au plafond. Là encore, vous devez vous assurer du fonctionnement de votre matériel de protection en appuyant sur le capot ou sur le bouton test. S’il sonne, c’est que tout fonctionne !

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *