Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Prix et installation d’un sous-compteur électrique

Prix et installation d’un sous-compteur électrique

Qu’est-ce qu’un sous-compteur électrique ? Comment installer un sous-compteur électrique ? Comment brancher un sous-compteur électrique ? Le sous-compteur, ou compteur divisionnaire, est un matériel de comptage de votre consommation électrique. Cet équipement électrique se place après le compteur principal EDF. Les sous-compteurs sont très pratiques pour séparer la consommation électrique de plusieurs logements reliés au même compteur à condition que l’installation de chaque appartement soit bien séparée (un tableau de protection par logement). Découvrez comment effectuer l’installation et les branchements d’un sous-compteur électrique.

 

Qu’est-ce qu’un sous-compteur électrique ?

 

Le compteur électrique est un élément principal de votre installation domestique. En effet, il permet de souscrire un contrat chez un fournisseur d’électricité et de suivre votre consommation d’énergie via un comptage kWh. Mais certains propriétaires doivent connaître la consommation particulière d’une partie de l’installation, et des appareils situés sur ce circuit, afin de répartir leur consommation électrique. Il faut alors réaliser des travaux d’électricité pour mettre en place un sous-compteur électrique, appelé également défalcateur.

 

Rôle d’un sous-compteur

Un sous-compteur électrique est un modules électrique servant au comptage de la consommation en électricité. En complément du compteur EDF, ces compteurs d’énergie permettent de suivre avec précision la consommation électrique d’un logement en aval du compteur principal. Ainsi, le sous-compteur électrique permet de diviser la consommation du compteur EDF entre plusieurs circuits monophasés ou triphasés et de mesurer l’énergie électrique consommée par chaque circuit. Vous avez alors la possibilité de faire du comptage ou du sous-comptage pour ensuite répartir la facture d’électricité.

Le sous-compteur électrique, appelé aussi compteur divisionnaire ou défalcateur, affiche la consommation d’électricité en kWh. D’autres informations liées à la consommation sont disponible : les tarifs du kWh, les watts et la tension. Cet affichage digital facilite la lecture du comptage et permet de refacturer précisément l’énergie consommée par chaque habitation.

Le sous-compteur est généralement utilisé dans les copropriétés, les studios, les garages ou les extensions de maison aménagées pour une location. Il faut néanmoins bien étudier le plan électrique pour savoir quel sous-compteur électrique individuel installer.

 

Sous-compteur triphasé et sous-compteur monophasé

Il existe deux types de sous-compteur en fonction de votre installation : les sous-compteurs triphasés et monophasés. Quelle différence existe-t-il entre un sous-compteur triphasé et un sous-compteur monophasé ? En fonction de l’installation électrique de votre habitation et de la puissance nécessaire, vous aurez le choix entre les sous-compteurs monophasés et triphasés.

  • Le compteur monophasé est dédié aux installations d’électricité des particuliers. Les sous-compteurs monophasés s’installent sur les tableaux électriques dont l’intensité du courant électrique maximum oscille entre 32A et 63A selon les modèles.
  • Le compteur triphasé est dédié aux installations nécessitant une puissance élevée ou quand une grande distance sépare le compteur EDF de l’habitation. Les sous-compteurs triphasés offrent donc une puissance de raccordement plus élevée.

Pour les particuliers, le compteur monophasé est le plus largement répandu. De plus, ce compteur divisionnaire doit être certifié MID pour être installé sur une installation électrique domestique. Ces deux types de sous-compteur individuel viennent se monter dans le tableau électrique à l’aide d’un branchement direct modulaire. Il est donc très simple d’installer ce produit dans un tableau électrique.

installation sous-compteur électrique

Comment installer un sous-compteur d’électricité ? La pose d’un sous-compteur constitue de petits travaux d’électricité. Il est facile de poser un module de sous-comptage dans une armoire électrique aux normes et récentes.


 

Avantages d’un sous-compteur

Le sous-compteur électrique offre de nombreux avantages aux propriétaires et locataires d’une maison ou d’un appartement. Il existe des sous-compteurs électriques modulaires qui se branchent facilement au tableau électrique. Le sous-compteur se monte rapidement dans un tableau électrique aux normes. Grâce à son affichage LCD, vous pourrez suivre la consommation d’électrique du réseau concerné.

Son rôle principal étant de connaître avec précision la consommation électrique en kWh d’une partie de l’installation, il est possible de poser un sous-compteur électrique pour plusieurs raisons :

  • Refacturer la consommation électrique d’un locataire.
  • Faire des économies d’énergie en suivant et en optimisant la consommation d’un circuit particulier (chauffage, éclairage, …). Il s’agit d’utiliser le sous-compteur comme un compteur divisionnaire.
  • Pouvoir réaliser une gestion précise de sa consommation avec l’affichage digital des tarifs simples ou doubles, de remettre à zéro le comptage de certains branchements, …

L’utilité d’un sous-compteur électrique est d’autant plus importante si vous mettez en location des logements qui sont branchés sur le même compteur EDF. Ce qui est souvent le cas des studios, de certains appartements en copropriété ou encore des extensions de maison indépendantes. De plus, la facilité d’installation et de branchement d’un sous-compteur électrique est également un réel atout car cet appareil est montable en coffret modulaire sur rail DIN.

Néanmoins, il est toujours préférable que chaque habitation ait son propre compteur EDF individuel. Notamment pour que chaque locataire puisse souscrire directement un contrat auprès d’EDF et ne pas avoir à effectuer des calculs de sous-comptage électrique.

 

Légalité d’un sous-compteur électrique

Le cadre légal d’utilisation d’un sous-compteur pour une location est très strict en France. Il est interdit de directement refacturer une partie de votre facture d’électricité à votre locataire car vous serez alors considéré comme revendeur d’énergie. Vous risquez par exemple une résiliation de votre contrat EDF ou des poursuites de votre locataire.

Par conséquent, la loi vous interdit d’utiliser un divisionnaire d’électricité dans le but de refacturer vos locataires. Attention, la pose d’un sous-compteur électrique est complètement légale si ce matériel est utilisé à but informatif. Pour installer un sous-compteur et faire payer à votre locataire sa consommation électrique légalement, l’astuce consiste à estimer la consommation moyenne de votre locataire et à l’inclure dans les charges à payer.

 

Prix d’un sous-compteur électrique

 

Le prix d’un sous-compteur électrique est accessible à tous les propriétaires. Pour calculer le coût total de cette installation, il faut prendre en compte son prix d’achat et le tarif de pose du sous-compteur. En fonction de votre installation et de vos besoins en énergie, vous aurez le choix entre plusieurs types et puissance de courant. Il faut donc penser à se renseigner avant d’acquérir votre matériel de sous-comptage.

 

Prix d’achat d’un sous-compteur électrique

Pour l’achat d’un sous-compteur monophasé, le prix oscille entre 30€ et 150€ pour les modèles de sous-comptage équipés d’un relais délesteur programmable. Les sous-compteurs triphasés coûtent plus chers car l’intensité du courant électrique admise est plus élevée. Il faut compter de 75€ à 200€ en moyenne pour l’achat d’un sous-compteur d’énergie triphasé.

Il est obligatoire d’équiper sa maison, son studio ou son garage d’un sous-compteur certifié MID. Les sous-compteurs Legrand ou Hager coûtent un peu plus chers mais vous aurez la certitude d’un matériel de grande qualité. En plus de la marque du fabricant, certaines options peuvent augmenter le prix d’un sous-compteur électrique : remise à zéro du sous-comptage, différenciation des heures creuses et pleines, délesteur pour réaliser des économies d’énergie, …

tarif pose sous-compteur électrique

Quel est le tarif de pose d’un sous-compteur électrique ? Combien coûte l’installation d’un module divisionnaire ? Pour brancher des sous-compteurs électriques à son compteur principal EDF, l’intervention d’un électricien n’est pas très chère.


 

Tarif de pose d’un sous-compteur électrique

Comme pour tous les travaux d’électricité, il est préférable de confier la pose d’un sous-compteur électrique à un électricien. L’intervention d’un électricité pour réaliser l’installation d’un compteur divisionnaire est facturée au tarif horaire. Il s’agit de petits travaux d’électricité, l’électricien pourra alors vous facturer les heures nécessaires pour monter et brancher votre sous-compteur électrique ainsi que des frais de déplacement.

Il faut compter environ 150€ pour l’installation d’un sous-compteur électrique sur votre installation. Ce tarif correspond à la pose et au branchement du module électrique dans le tableau. Il faudra penser à ajouter au tarif de pose le coût d’achat du matériel. Découvrez notre guide sur le tarif horaire des électriciens professionnels.

 

Devis installation d’un sous-compteur

Une solution pour trouver une entreprise d’électricité qualifiée pour l’installation et le branchement d’un sous-compteur consiste à faire une demande de devis travaux. Ainsi, des électriciens proches de votre domicile vous contacteront rapidement pour faire le point sur votre projet de sous-comptage d’énergie : l’usage du sous-compteur, l’état du tableau électrique et le choix du matériel de sous-comptage. Avec ces devis pour l’installation d’un sous-compteur électrique, vous obtiendrez des estimations précises du coût des travaux.

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Pose et branchement d’un sous-compteur électrique

 

Comment poser un sous-compteur électrique ? Comment brancher un sous-compteur ? Les travaux de pose d’un sous-compteur électrique sont une alternative économique et rapide à l’installation d’un tableau électrique secondaire. Mais comme pour tous les travaux d’électricité, l’étape la plus difficile dans le cas d’un sous-compteur concerne son branchement au tableau électrique principal.

Avant toute intervention sur votre réseau électrique domestique et dans votre tableau électrique, il faut couper le disjoncteur général de branchement pour se mettre en sécurité. Vous pouvez vérifier que le courant est bien coupé avec un vérificateur d’absence de tension ou un multimètre. Découvrez notre guide de pose d’un sous-compteur électrique monophasé (kWh) :

  1. Il faut vérifier tout d’abord que votre installation d’électricité ainsi que le câblage du tableau électrique sont aux normes. De plus, vérifiez bien que votre installation soit bien monophasée et non triphasée. Munissez-vous également de votre sous-compteur électrique dont l’ampérage est adapté, de tournevis et pinces isolés ainsi que de fils électriques pour réaliser le branchement.
  2. Une fois votre tableau électrique mis en sécurité, retirez le compteur divisionnaire à remplacer ou repérez l’emplacement du nouveau sous-compteur électrique. Le montage se réalise sur rail DIN, il suffit donc de clipser au bon emplacement ce module dans votre coffret électrique.
  3. Ensuite, reportez-vous au schéma de branchement de votre compteur EDF au tableau électrique. En fonction de l’usage du matériel de sous-comptage, vous pouvez soit vous brancher en amont des différents circuits électriques, pour suivre la consommation d’un logement indépendant par exemple, ou brancher le module de sous-comptage sur un circuit spécifique, pour suivre la consommation en chauffage ou en éclairage.
  4. Réalisez les branchements du sous-compteur électrique en commençant par câbler ce matériel au compteur EDF ou au circuit électrique (fil neutre et de phase). Terminez le branchement du sous-compteur électrique en le câblant au tableau électrique (fil neutre et de phase).
  5. Enfin, testez l’installation et le branchement du sous-compteur électrique en analysant la consommation affichée par le sous-compteur électrique lors d’une consommation électrique.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *