Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Faire une saignée dans un mur

Faire une saignée dans un mur

Comment faire une saignée dans un mur ? Pour quels travaux électriques doit-on effectuer une saignée ? Dans quel type de matériaux peut-on faire une saignée dans un mur ? Quels outils et matériaux utiliser pour pratiquer une saignée dans un mur ? Quel est le prix pour faire une saignée dans un mur si vous faites appel à un professionnel ? Maison en Travaux vous explique comment faire une saignée dans un mur et vous donne toutes les informations sur le prix d’une saignée dans un mur selon vos projets si vous faites appel à un professionnel.

Selon les travaux d’installation électrique, on peut être amené à faire une saignée dans un mur. La saignée est une sorte de rigole creusée le long du mur qui permet de faire passer les fils électriques en toute discrétion. Lorsqu’elle est bien réalisée, une saignée peut être invisible. Nous allons voir dans cet article comment pratiquer une saignée dans un mur et le coût pour réaliser une saignée dans un mur si vous faites appel à un professionnel.

 

Quand faire une saignée dans un mur ?

 

En électricité domestique, la saignée sert à cacher les câbles et les circuits électriques. Il faut rappeler que les câbles électriques doivent passer par une gaine normalisée en matière plastique pour répondre aux normes de sécurité.

Ces gaines peuvent directement être fixées au mur à l’aide d’un cache mais pour plus d’esthétisme on peut creuser le mur pour réaliser une saignée.

Les saignées se réalisent généralement directement en construction mais si vous êtes amenés à changer ou renouveler vos installations électriques, vous pourrez (lorsque c’est possible) pratiquer de nouvelles saignée dans vos murs.

Les saignées permettront également d’étirer les fils électriques aux quatre coins de la pièce pour par exemple installer de nouvelles prises électriques. Il faut rappeler que la réalisation d’une saignée est plus ou moins complexe en fonction du matériau auquel on s’attaque.

 

faire une saignée dans un mur

Faire une saignée dans un mur permet d’allonger la porter des fils électriques et peut servir par exemple à installer une nouvelle prise de courant.


 

Faire une saignée dans un mur en fonction des matériaux

 

La saignée est une opération normalisée, réglementée par la loi. Pour un mur de 17 cm d’épaisseur par exemple, la saignée en horizontale ne dépassera 1,25 m de long et 87.5 mm de large et 15 mm de profondeur. En revanche, les saignées verticales ne sont pas limitées en longueur. Mais elles ne feront pas plus de 125 mm de large et 30 mm de profondeur.

 

Faire une saignée dans un mur en béton

La saignée dans un mur en béton est particulièrement délicate. C’est pourquoi rare seront les professionnels d’accord pour la pratiquer. En effet, si elles s’étalent sur toute la longueur, ces saignées pourront poser des problèmes. Par ailleurs, les saignées horizontales sur ce type de mur sont tout simplement interdites, car elle fragiliserait l’armature tout entière.

Au demeurant, il faut toujours demander conseil à un professionnel chevronné avant de se permettre ce type de saignée. Pour ce type de mur préférez les caches avec une gaine extérieure plutôt que des saignées.

Si vous souhaitez faire appel à un professionnel pour vos travaux d’électricité, n’hésitez pas à faire une demande de devis via notre formulaire. Vous recevrez gratuitement et sans engagement plusieurs devis grâce à notre réseau d’artisan.

 

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Faire une saignée dans de la brique

Les saignées sur un mur en briques ne sont tolérées que quand elles sont effectuées dans le sens vertical. De plus, on ne troue le mur qu’aux jonctions des briques, donc avec des intervalles réguliers de 40 cm environ.

Pour cela, les professionnels se servent de la scie trépan, d’une meuleuse et d’un disque diamant. La saignée est dégagée avec un perforateur burineur. On court quand même le risque d’endommager les briques en frappant trop fort avec le burineur.

Enfin, il est interdit de faire des saignées sous un plafond en briques. De même, on ne peut effectuer une saignée dans un mur en brique du sol au plafond. La longueur maximale dans le sens vertical ne dépassera pas 1.20 mètre.

 

Faire une saignée dans du placo

Faire une saignée dans le placoplâtre est relativement aisée quand on prend en compte les normes fixées plus haut. La surface permet même de dessiner la saignée et de placer une latte en bois pour couper droit.

On utilisera une meuleuse le long du tracé en la maintenant fermement. Vous pouvez ôter le plâtre avec un burin et un marteau. Cependant, la scie sauteuse, la scie égoïne et la rainureuse sont plus appropriées pour réaliser des saignées dans du placo sans endommager la structure du bâtiment.

 

 

Parmi les différentes saignées dans un mur, faire une saignée dans du placo est simple à réaliser.

 

Faire une saignée dans de la pierre

La saignée dans un mur de pierre est très exigeante sur le plan physique.

De plus, le matériel idéal pour cette saignée est la rainureuse. En effet, cet outil n’exigera pas énormément de disques diamantés. Par ailleurs, un modèle doté d’un aspirateur sera très utile pour diminuer les gravats et la poussière. Une meuleuse d’angle peut aussi faire l’affaire, mais les gravats et la poussière seront plus abondants.

Ce type de saignée ne présente pas de danger tant que vous ne faites aucune saignée à l’horizontale.

 

Faire une saignée dans du parpaing

Les problèmes inhérents à un mur en parpaing ne sont pas trop différents de ceux évoqués pour un mur en béton. Pour résumer, on ne réalise pas de saignées (horizontale ou verticale) sur les murs porteurs en parpaings.

Par contre, on peut tracer et couper des saignées verticales sur des cloisons standard dans ce matériau. Pour le parpaing, munissez-vous d’une scie électrique avec deux lames parallèles et une perceuse ou une meuleuse. Protégez vos yeux, votre nez et vos meubles de la poussière qui sera générée par le travail.

Quand on emploie le bon matériel, la saignée dans un parpaing est aussi simple que celle qu’on peut effectuer sur du placo. Mais elle est plus salissante.

 

Prix d’une saignée dans un mur

 

Pour évaluer le prix d’une saignée dans un mur par un professionnel, il faut se rappeler que la saignée ne constitue qu’une infime partie de l’opération. En effet, une saignée dans un mur est généralement une seule étape dans une installation électrique et ne sera donc qu’une étape du devis.

Les travaux autours de la saignée se présente généralement de la manière suivante. Le professionnel prépare la surface, pratique des saignées, évacue des gravats, pose parfois les gaines électriques, rebouche les saignées au plâtre, et scelle éventuellement les boîtes d’encastrement. Parfois, il doit effectuer des travaux supplémentaires de peinture et de tapisserie. Tout cela peut revenir très cher.

Pour ce qui est du prix c’est donc plus sur le temps d’intervention du professionnel sur lequel il faudra se baser.  Un électricien professionnel propose un tarif horaire qui varie généralement de 35 à 50 euros (H.T).

Le temps de main d’oeuvre demandé pour une saignée sera plus ou moins important selon la longueur de la saignée et la nature du mur.

Toutes proportions gardées, le coût pour réaliser une saignée dans un mur coûtera généralement entre 80 et 120 euros.

La réalisation d’une saignée dans un mur alourdira le coût du devis électrique. Selon les murs, il faudra peut être mieux opter pour un cache extérieur plutôt qu’une saignée dans un mur afin de ne pas alourdir le coût des travaux.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *