Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Câblage d’un tableau électrique

Câblage d’un tableau électrique

Comment câbler un tableau électrique ? Comment réaliser le branchement d’un tableau électrique ? Comment poser un coffret électrique ? Le montage et le câblage d’un tableau électrique sont deux étapes essentielles pour avoir une installation d’électricité fonctionnelle et aux normes. Pour brancher votre tableau électrique, il est nécessaire de suivre une méthode précise. Voici le guide pour poser un tableau électrique pré-câblé, de remplacer un ancien boîtier ou encore ajout un tableau électrique secondaire. Tout savoir sur le câblage d’un tableau électrique pour maison.

 

Installation électrique : le tableau électrique d’une maison

 

Qu’est-ce qu’un tableau électrique ? À quoi sert un coffret électrique ? Le tableau électrique est la pièce centrale de l’installation d’électricité de votre maison ou appartement. Ce boîtier a comme rôle de distribuer le courant vers les différents circuits électriques tout en assurant la sécurité de votre habitation grâce aux appareils modulaires. Pour bien choisir votre coffret électrique, il est indispensable d’établir un schéma d’électricité et de définir  la liste des appareils à installer avant de commencer les branchements. Le guide pour bien choisir le tableau électrique et câbler le réseau d’électricité de la maison selon la norme NF C 15-100.

Faire un devis tableau électrique

 

Tableau électrique et la norme NF C 15-100

Le tableau électrique d’une maison doit respecter la norme NF C 15-100, qu’il s’agisse d’une installation neuve ou d’une rénovation complète électrique. En effet, le tableau électrique centralise les différents circuits électriques et répartit le courant à travers la maison. Il existe des tableaux électriques pré-câblés et équipés qui permettent de faire les différents branchements tout en respectant facilement les normes de sécurité.

La norme NF C 15-100 impose que le tableau électrique soit installé à l’intérieur du logement, y compris s’il s’agit d’un appartement. Lors de la construction d’une extension ou d’un garage, il est possible de monter un tableau électrique secondaire. Cette seconde armoire d’électricité permettra alors de brancher les différents circuits électriques de cette extension. Il sera alors plus simple de mettre en place cette installation.

Dans les habitations neuves ou rénovées, le tableau électrique doit être situé dans la gaine technique du logement (GTL) qui regroupe toutes les arrivées de courants faibles et forts et qui accueille aussi le coffret de communication. Cette gaine doit être placée près d’une entrée ou dans un local annexe pour être directement accessible. Ainsi, vous  pourrez facilement intervenir sur votre réseau d’électricité pour câbler un nouveau circuit ou couper le courant pour réaliser des petits travaux d’électricité.

Cette gaine est fixée au mur grâce à une goulotte accueillant les tableaux de courants forts et le tableau de courants faibles ainsi que le tableau électrique contenant le compteur et le disjoncteur. Les dimensions minimales de la gaine technique de logement sont de 60cm de large et 20cm de profondeur. Mais, pour un logement de moins de 35m², cette taille peut être réduite à 45cm par 15cm. Pour vous informez sur la gaine technique du logement qui est posée dans l’ETEL, voici une documentation sur la GTL.

 

Qu’est-ce qu’un tableau électrique ?

Le tableau électrique, également appelé tableau de protection ou armoire électrique, est l’organe central d’une installation électrique. Il cumule plusieurs fonctions dont la distribution du courant électrique dans les pièces, la protection des circuits électriques ou encore la gestion de l’alimentation. Surtout, le tableau électrique permet de regrouper les circuits électriques en un point unique afin d’en faciliter la gestion et le repérage. C’est ainsi le point de départ de toutes les lignes électriques de la maison.

Généralement, les lignes électriques sont déterminées en fonction des pièces de la maison. Ainsi, vous pouvez facilement couper le courant du circuit électrique de pièce ou couper l’alimentation générale au le disjoncteur principale. Ce qui est particulièrement utile pour résoudre une panne électrique ou faire des petits travaux d’électricité (ajout d’un luminaire, d’une prise de courant, …). Lors de la mise en place du tableau électrique, l’étape de repérage des différents circuits est donc essentielle. Même constat si vous avez installé une pieuvre électrique.

De plus, cette armoire sert à accueillir les organes de sécurité, de protection et de sectionnement des circuits électriques. Il peut aussi, éventuellement, héberger différents automatismes liés à la domotique. Concrètement, le tableau se présente sous la forme d’un coffret dans lequel viennent s’encastrer des modules de différentes largeurs tels que les disjoncteurs, la sonnerie, l’interrupteur horaire, la lampe de secours, …

Le principal avantage des tableaux électriques pré-câblés et équipés est leur adaptation à tout type de logement. En équipant ce coffret électrique d’appareils électriques dits modulaires, vous l’adaptez selon le réseau électrique de votre habitation : l’interrupteur différentiel, les disjoncteurs, le parafoudre, le délesteur, … Les appareils modulaires permettent d’assurer la protection des circuits et des personnes contre la foudre mais aussi de gérer la consommation ou l’éclairage. On y trouve également des peignes qui permettent d’alimenter les protections de circuit. Et enfin, des borniers en phase neutre et terre qui sont déjà installés dans la plupart des tableaux électriques.

câblage tableau électrique

Comment poser un tableau électrique ? Comment brancher les circuits électriques de la maison ? Monter un tableau électrique pré-câblé est simple à condition de connaître les normes de montages et schémas d’installation du tableau électrique. Le guide du câblage d’un coffret électrique.

 

Quel tableau électrique choisir ?

Il existe de nombreux modèles électriques proposant chacun des caractéristiques propres pour s’adapter au mieux à votre installation d’électricité. Pour bien choisir son armoire électrique, il faut prendre en compte plusieurs critères dont la taille du tableau, le nombre de circuits à câbler, les normes de sécurité selon votre maison ou appartement, … Pour du matériel de qualité, vous pouvez acheter un tableau électrique pré-câblé Hager ou Legrand. Il faut également toujours acquérir du matériel électrique aux normes pour changer un ancien tableau ou en poser un nouveau.

Il est recommandé d’acheter un tableau électrique pré-câblé et équipé qui vous facilitera grandement la pose et le raccordement. Les tableaux électriques peuvent se poser de différentes manières selon le modèle choisi : tableau à encastrer, tableau apparent ou à installer en saillie. Il dispose également d’un choix de finition assez varié. Vous pouvez par exemple acheter un tableau électrique avec une porte vitrée qui vous permet de vérifier le bon fonctionnement général des branchements.

La taille de votre tableau dépend du nombre d’appareils que vous devez installer et de leur encombrement. Plus votre maison dispose de pièces et d’appareils électriques et plus vous aurez besoin de réaliser des branchements. La construction d’extension de maison, d’un garage et ou l’aménagement de combles peuvent nécessiter un nouveau câblage dans le tableau électrique. Il faut donc prévoir un tableau électrique répondant à vos besoins actuels et futurs.

Il existe des tableaux électriques vides de huit à cinquante-deux modules. Mais il existe également des tableaux électriques pré-équipés avec des contenus variables. Ces armoires d’électricité pré-équipées varient en fonction des modèles, notamment les appareils modulaires. Dans tous les cas, respectez bien votre schéma d’électricité et prévoyez une taille de 20% à 30% pour les travaux futurs.

La norme NFC 15-100 impose un nombre minimal d’interrupteurs différentiels de 30 mA en fonction de la surface du logement :

  • Pour une habitation de moins de 35m², il faut au moins un interrupteur de 25A de type AC et un de 40A de type A.
  • Entre 35m² et 100m², deux interrupteurs différentiels sont nécessaires, un de 40A de type AC et un interrupteur de 40A de type A.
  • Et pour une surface supérieure à 100m², trois interrupteurs différentiels sont nécessaires, un de 40A de type AC et un interrupteur de 40A de type A.
comment câbler tableau électrique

Comment câbler un tableau électrique ? L’installation d’un boîtier électrique pré-équipé est plus simple à câbler. Mais pour correctement monter et brancher un coffret électrique, le câblage de l’armoire électrique aux différentes installations électriques de la maison est cruciale. Tout savoir sur le montage d’un tableau électrique.

 

Composition du tableau électrique et circuits électriques

La composition d’un tableau électrique domestique dépend essentiellement de la configuration de votre maison ou appartement et de ses circuits électriques. Plus votre habitation sera grande et plus le réseau d’électricité sera développé. Néanmoins, la composition d’un tableau électrique reprend toujours les mêmes appareils modulaires. Il convient de connaître les éléments à installer dans ce tableau de distribution électrique et surtout leur rôle. Découvrez la liste des appareils électriques à installer dans un tableau électrique.

 

Le disjoncteur

Le disjoncteur est un dispositif de protection qui permet entre autres de couper le courant en cas d’incident électrique sur un circuit. Il existe trois types de disjoncteur :

  • Le disjoncteur général ou de branchement assure l’arrêt d’urgence de l’ensemble de l’installation en cas de problème. Si trop d’appareils électriques fonctionnent en même temps et excèdent la puissance souscrite, il disjoncte et coupe le courant. Cependant, ce disjoncteur ne suffit pas à assurer la protection de votre installation, d’autres dispositifs doivent être mis en place.
  • Le disjoncteur divisionnaire assure la protection des différents circuits électriques de votre installation en coupant le circuit responsable de la surcharge ou du court-circuit.
  • Le disjoncteur différentiel permet de protéger une ligne en particulier. Ainsi, il est idéal pour protéger les appareils à risque tels qu’une alarme, un congélateur ou un équipement informatique.

 

L’interrupteur différentiel

L’interrupteur différentiel a les mêmes fonctions qu’un disjoncteur différentiel, mais il est moins performant car il ne détecte pas les courts-circuits et les surcharges. De plus, l’interrupteur différentiel est moins cher, c’est pourquoi on utilise des interrupteurs différentiels pour protéger l’ensemble des circuits, mis à part les circuits sensibles.

 

Le fusible

Le fusible est également un dispositif de sécurité. Cependant, les fusibles sont amenés à disparaître au profit des disjoncteurs. D’ailleurs, les fusibles n’équipent plus les coffrets électriques aux normes au profit des disjoncteurs.

 

Le délesteur

Le délesteur n’est pas un élément indispensable d’une installation électrique, mais s’avère néanmoins très avantageux. En effet, le délesteur gère automatiquement l’alimentation électrique des appareils afin de réaliser des économies d’énergie. Son rôle est de couper temporairement l’alimentation de certains circuits électriques selon la puissance souscrite dans votre contrat EDF. Par exemple en hiver, le délesteur va couper l’alimentation des chauffages quand la consommation défini le seuil défini.

Lorsque la consommation électrique risque de dépasser le seuil de la puissance souscrite, le délesteur coupe automatiquement l’alimentation des circuits jugés non prioritaires tels que le chauffage des chambres mais laisse les circuits prioritaires alimentés.

 

Le contacteur

Le contacteur n’est pas un élément indispensable mais il peut être très économique. En effet, le contacteur heures creuses permet de faire fonctionner automatiquement les appareils à consommation élevée lorsque le prix du kilowattheure est réduit. Le contacteur jour / nuit est particulièrement utile si vous avez souscrit à cette option dans votre contrat EDF.

 

Schéma de branchement d’un tableau électrique

 

Le schéma électrique vise à représenter le circuit électrique grâce à des symboles normalisés. Le plus utilisé est le plan électrique architectural. Il permet d’exprimer ses besoins en électricité dans l’habitation en répertoriant l’emplacement et le nombre de dispositifs électriques. Et ainsi de bien visualiser les éléments de la future installation électrique dans l’habitation afin de ne rien oublier pendant vos travaux.

Sur ce plan électrique, vous retrouverez donc les différents circuits électriques qui relient l’armoire électrique aux différentes pièces. Les différents appareils et accessoires électriques seront aussi notés tels que les interrupteurs et prises de courants, les luminaires, … L’idée est d’avoir une vue schématique de votre installation d’électricité domestique pour réaliser le tableau électrique. Aussi, le schéma du tableau électrique d’une maison individuelle permet de bien choisir son tableau électrique et ses composants.

Il est possible d’être conseillé par un électricien professionnel qui vous aidera alors à organiser et faire le plan du tableau de répartition électrique. Si vous souhaitez réaliser ce schéma électrique seul, voici les principaux symboles qui composent un plan électrique architectural sont :

  • Interrupteur simple allumage.
  • Interrupteur double allumage.
  • Interrupteur simple allumage avec voyant lumineux.
  • Interrupteur va et vient.
  • Interrupteur double va et vient.
  • Bouton poussoir.
  • Bouton poussoir avec voyant lumineux.
  • Point lumineux.
  • Point lumineux en applique.
  • Lampe à incandescence.
  • Prise 16A avec terre et obturateurs.
  • Bloc de 3 prises 16A avec terre et obturateurs.
  • Prise rasoir.
  • Prise spécialisée 32A.
  • Prise TV (antenne ou câble).
  • Prise réseau Ethernet pour l’accès à internet.
  • Cumulus / chauffe-eau.
  • Convecteur électrique.
schéma câblage tableau électrique

Comment câbler un boîtier électrique ? Quelles sont les normes pour brancher un tableau électrique ? Le guide pour connaître les principales normes et réaliser un schéma de câblage et de branchement de tableau électrique pré-câblé pour maison.

 

Comment brancher un tableau électrique ?

 

Avant de commencer les branchements des différents circuits électriques, il faut commencer par poser votre tableau électrique. Selon le modèle acheté, la pose peut être encastrée ou apparente. Il est recommandé d’opter pour un tableau électrique encastrable qui sera plus simple à installer. Pour commencer le tutoriel pour apprendre à relier un tableau aux différents circuits électriques de la maison, nous partons du principe que votre tableau électrique pré-câblé est correctement monté dans la gaine technique du logement.

Comment poser et brancher un second tableau électrique ? Concernant les branchements électriques, afin d’éviter les erreurs, il est vivement conseillé d’avoir bien identifié et regroupé les lignes avant de câbler le tableau selon le schéma de câblage du tableau électrique préalablement établi. Vous pourrez raccorder beaucoup plus rapidement les fils électriques au tableau en utilisant un plan électrique et en plaçant des repères.

Comment raccorder et brancher un tableau électrique ? Découvrez maintenant les étapes des travaux de câblage pour raccorder votre tableau électrique au réseau d’électricité de votre maison ou appartement. Si vous remplacez un ancien tableau électrique, il vous faudra déclencher l’interrupteur différentiel et vérifier qu’il n’y a plus de courant sur l’installation d’électricité.

Voici les étapes importantes pour bien raccorder son tableau :

  1. Raccorder chaque circuit électrique à son disjoncteur dans le tableau. Le disjoncteur doit être choisi selon la section en mm² des fils. Chaque circuit électrique est relié à son disjoncteur dans le tableau électrique.
  2. Raccorder les fils de phase et neutre aux borniers correspondant situés sous les disjoncteurs.
  3. Raccorder les fils de terre (jaune-vert) au bornier de terre au bas du tableau.
  4. Ensuite, raccorder le tableau au disjoncteur principal. Cet interrupteur différentiel est aussi nommé disjoncteur d’abonné et permet de protéger ou de couper toute l’installation électrique.
  5. Raccorder les câbles d’alimentation de 10mm2 de l’interrupteur différentiel au disjoncteur de branchement.
  6. Replacer le capot de protection du tableau électrique.
  7. Placer des obturateurs aux emplacements inoccupés.
  8. Pour terminer, coller des vignettes de repérage des circuits. Le repérage des circuits électriques vous sera très utile pour vos futurs travaux de rénovation par exemple.
comment brancher coffret électrique

Comment brancher un coffret électrique ? Le branchement est l’étape principale lors de la pose d’un tableau électrique. Le guide des travaux d’électricité pour savoir comment brancher un tableau électrique pré-équipé, Legrand ou encore un tableau électrique secondaire.

 

Câbler un tableau électrique pré-équipé (tutoriel vidéo)

 

Les travaux d’installation d’un tableau électrique nécessite des compétences en électricité et du matériel aux normes. Ce tutoriel vidéo va vous expliquer comment câbler un tableau électrique pré-équipé. Il est indispensable de respecter les différentes étapes pour avoir une installation d’électricité aux normes. Voici les étapes des travaux pour monter un tableau électrique équipé et câbler aux circuits d’électricité du logement :


 

Ajouter un tableau électrique secondaire

 

L’ajout d’un deuxième tableau électrique est nécessaire dans certaines situations. Pour aménager une extension ou amener l’électricité dans une annexe, il faut installer un tableau supplémentaire. Ainsi, le deuxième tableau électrique est posé directement dans l’extension et permet de gérer facilement les circuits électriques présents dans cette nouvelle pièce. Il permet de centraliser les circuits électriques de la dépendance extérieure tout en étant relié au coffret de l’habitation principale.

Le nouveau tableau doit être raccordé à un disjoncteur indépendant sur votre tableau principal. Plus il est éloigné et plus le calibre du disjoncteur sera important et les conducteurs gros afin d’éviter une chute de tension. En effet, il est essentiel de bien calculer la section des fils électriques reliant votre habitation principale à cette dépendance extérieure afin d’éviter différents problèmes d’alimentation comme les chutes de section. La section des câbles électriques se calculent selon la distance entre les deux tableaux électriques et l’ampérage voulu.

Il faut déclencher le disjoncteur d’abonné et vérifier que l’absence de courant sur votre réseau domestique avant de débuter ces travaux d’ajout d’un second tableau. Voici les étapes des travaux pour installer un tableau électrique secondaire :

  1. Clipser un disjoncteur divisionnaire correspondant à la puissance adéquate dans le tableau principal.
  2. Fixer solidement le tableau secondaire à un emplacement facile d’accès et à hauteur des yeux.
  3. Vérifier l’aplomb.
  4. Raccorder l’interrupteur différentiel aux conducteurs du tableau principal.
  5. Raccorder chaque disjoncteur aux circuits correspondant au calibre adéquat.
  6. Raccorder les conducteurs de terre des nouveaux circuits avec celui du tableau principal sur le bornier de terre du tableau secondaire.
  7. Refermer le tableau en vissant son capot.
  8. Noter la fonction de chaque disjoncteur en collant des étiquettes sur la façade.

Les travaux pour ajouter un tableau électrique secondaire sont relativement simples mais en fonction du schéma électrique et de la distance séparant votre annexe du tableau électrique principal, le calcul de la section des câbles électriques peut être compliqué.

 

Devis tableau électrique

 

L’intervention d’un électricien pour réaliser la pose et les branchements est fortement conseillée. En plus des risques encourus lors des travaux, c’est toute la sécurité domestique qui est assurée par le câblage des circuits électriques. De plus, le prix d’un tableau électrique avec sa pose est accessible. Les tarifs d’installation d’un tableau électrique par un professionnel varient selon le chantier à effectuer : pose d’un nouveau tableau électrique, installation d’un tableau secondaire ou encore remplacement d’un ancien tableau de répartition par une armoire électrique aux normes.

Pour estimer le coût de vos travaux et trouver un électricien qualifié pour la pose de votre tableau électrique, il vous suffit de demander des devis électricité. Ces devis travaux sont gratuits et sans engagement. Pour avoir des devis pour un tableau électrique, remplissez simplement le formulaire ci-dessous :

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *