Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Installer une lumière au plafond

Installer une lumière au plafond

Comment installer une lumière au plafond ? Comment ajouter une nouvelle source lumineuse depuis un plafond ? Comment faire arriver l’électricité jusqu’au plafond ? Maison en Travaux vous donne toutes les informations pour comprendre comment installer une lumière au plafond et comment faire arriver le courant vers une nouvelle installation électrique au plafond.

Que ce soit dans le cadre d’une rénovation ou pour une construction neuve, installer une source d’électricité au plafond peut apparaître comme un être un vrai casse-tête. Quel type d’installation électrique réaliser et comment choisir le type d’installation en fonction de son plafond ? Nous allons voir dans cet article comment faire pour installer une lumière au plafond selon les différents cas.

 

Comment amener l’électricité au plafond ?

 

Ajouter un point lumineux au plafond est la solution la plus commune pour installer une nouvelle source de lumière dans un pièce.

En construction, il faut savoir que la norme 771.314.2.3 impose que chaque local comporte au minimum un point d’éclairage. Pour les chambres, les séjours et les cuisines, ce point d’éclairage doit être placé au plafond.

Pour raccorder la nouvelle installation électrique posée au plafond, il faudra opter soit pour une boite de dérivation soit pour un raccord directe au tableau électrique.

 

Faire venir les fils électriques jusqu’au plafond

La partie la plus délicate de l’installation électrique sur un plafond, sera celle où vous devrez faire venir les fils électriques jusqu’au plafond.

Ici, plusieurs méthodes s’offrent à vous. Vous pouvez dans un premier temps penser à utiliser des goulottes que vous pouvez placer au plafond pour cacher les fils électriques.

Clairement, c’est loin d’être la solution la plus esthétique mais ça peut être une solution intéressante pour une installation temporaire ou encore pour une pièce où faire une saignée dans le plafond sera impossible.

Autre solution c’est donc de faire une saignée dans le plafond. Les saignées se font généralement dans les murs mais et dans certains cas, on opérera également des saignées directement sur un plafond pour installer une lumière.

Le principe est le même que pour une saignée dans le mur sauf que tous les plafonds ne seront pas adaptés. Une fois la saignée faite, il suffira de placer une gaine dans laquelle les fils seront placés et reboucher derrière. A noter, mieux vaut-il repeindre entièrement votre plafond après l’installation d’une saignée pour une plus belle finition.

Si vous envisagez cette solution, mieux vaut faire appel à un professionnel. La mise en place d’une saignée dans un plafond est un travail délicat qui demande l’intervention d’un savoir faire.

 

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Enfin, la solution la plus couramment utilisée lorsqu’on a besoin de faire venir une nouvelle source de lumière au plafond, c’est l’installation d’un faux plafond.

En effet, la saignée n’étant pas forcement possible à réaliser, l’installation d’un faux plafond pourra facilement permettre l’installation d’une ou de plusieurs lumières au plafond. Vous pourrez alors laisser courir la gaine électrique directement sur le faux plafond plafond.

Dans tous les cas, pensez à créer un circuit qui alimentera également les futures prise de courant dans cette même pièce.

 

Comment faire une saignée dans un plafond ?

Pour encastrer des gaines électriques dans un plafond, il faut pratiquer des saignées dans celui-ci. Un travail à réaliser avec une rainureuse ou à la disqueuse (disque diamant).

Attention, si vous décidez de faire une saignée, il faut veiller à préserver la structure du bâtiment au risque d’affaiblir la structure ou de ne pas sectionner au passage d’autres installations (une détection est à faire pour s’assurer qu’aucun élément ne se trouve derrière le plafond).

La saignée doit permettre le passage sans contrainte de la gaine et laisser 4 à 5 mm au-dessus du conduit pour le rebouchage. Cependant, pour ne pas risquer de couper les armatures des hourdis, mieux vaut ne pas dépasser 3 cm. De plus, créer une entaille trop importante par rapport à la taille de la gaine, vous risquerez d’affaiblir votre mur ou votre cloison.

L’utilisation de gants de protection, de lunettes de protection et d’un masque anti poussières lors des travaux est conseillé.

Avant toute intervention sur une installation électrique il faudra couper le courant (vérifier toujours qu’il n’y a plus de courant sur le ou les circuits électriques concernés avant de commencer les travaux).

Pour faire la saignée :

  • Repérer les hourdis, et les poutrains éventuels
  • Commencer par tracer l’emplacement des appareils et des saignées à réaliser
  • Découper la saignée à la rainureuse ou à la disqueuse
  • Creuser le logement des boîtiers d’encastrement et des saignées avec la pointe du burin
  • Dépoussiérer

Mise en place des circuits :

  • Utiliser des gaines d’un diamètre en rapport avec le nombre de câbles à faire passer (sachant qu’il est conseillé de laisser deux tiers d’espace vide dans le conduit)
  • Faire sauter l’opercule du boîtier pour engager la gaine dans son boîtier d’encastrement
  • Déposer un peu de plâtre au fond du logement et engager le boîtier pour le sceller
  • Sceller tous vos boîtiers d’encastrement
  • Bloquer les gaines en fond de saignée à intervalles réguliers avec des pointes enfoncées de biais
  • Reboucher au plâtre au niveau des boîtiers puis par petites portions tous les 30 ou 40 cm
  • Terminer le rebouchage des saignées au plâtre

Les connexions :

  • Dénuder l’extrémité des conducteurs puis raccorder vos prises et interrupteurs dans les boîtiers de connexion
  • Fixer ensuite les façades

La vidéo suivante donne un exemple pour la réalisation d’un saignée.

 

Installation électrique dans un faux-plafond

Là encore le courant devra absolument être coupé.

L’installation d’un faux plafond (plafond suspendu ou plafond tendu) est très pratique pour installer une lumière au plafond. En effet il suffira ensuite de cacher les gaines électriques directement dans faux-plafond afin de dissimuler l’installation électrique.

Vous devrez cependant percer le logement de la boîte de connexion en prenant soin de vous écarter suffisamment des fils électriques.

Pour des raisons de sécurité, il faut protéger le câblage électrique afin qu’aucun contact accidentel ne soit possible en faisant passer les câbles par des gaines.

Pour faire passer des fils électriques dans une gaine couper la gaine à la bonne dimension avec un couteau d’électricien. Les fils doivent avoir une longueur supérieure à celle de la gaine (20 cm minimum). L’extrémité des fils doit être dénudée.

Puis, enroulez à l’aide d’une pince un second fil sur le premier en faisant plusieurs tours. Coupez le surplus au ras des spires. Maintenant que les fils sont réunis en faisceau faites une boucle avec la partie dénudée du premier fil.

L’extrémité du tire-fil doit être introduite dans cette boucle pour en former une seconde.

Vous pouvez désormais guider les fils à l’aide de l’aiguille du tire-fil et laisser dépasser les fils d’environ 10 cm du boîtier.

  • Indiquez sur votre plafond le futur emplacement de la boîte DCL
  • Découper l’emplacement de la boîte DCL de manière
  • Enfiler les câbles dans les gaines
  • Intégrer les fils des gaines sur les entrées prévues des boîtiers
  • Laisser courir la gaine sur le faux plafond
  • Raccorder les fils électriques dans les bornes adaptées selon leur couleur en utilisant des dominos

 

Branchement d’une installation électrique au plafond

 

Réaliser une installation électrique par soi-même demande une connaissance de la norme électrique NF C 15-100.

Selon la norme NFC 15-100, tous les circuits électriques d’une habitation doivent comportés un conducteur de terre. De plus, cette norme impose aussi des zones de sécurités électriques selon les pièces.

Des règles sont également à respecter pour le diamètre des câbles électriques. Il faudra utiliser du matériel marqué CE voir NF (HAR pour fil et câble recommandés).

 

comment poser une lumiere au plafond

Pour chaque installation électrique, veillez à respecter les normes en vigueur.


 

Depuis le 1er août 2010, la norme NF C 15-100 impose de raccorder les éclairages fixes dans des boîtes équipées d’un socle DCL (dispositif de connexion de luminaires). Cette mesure visant à améliorer le confort d’utilisation et la sécurité s’applique à la construction neuve et à la grosse rénovation.

De plus, les versions pour plafond sont équipées d’un crochet de suspension. Cependant, pour l’accrochage d’un luminaire un peu lourd, il est recommandé de renforcer la fixation de la boîte DCL.

Selon les types d’éclairage, l’installation électrique au plafond peut varier. En fonction de votre projet, nous vous invitons à consulter les articles qui expliquent :

Si vous n’êtes pas à l’aise avec les travaux électriques et que vous ne disposez pas du matériel nécessaire, mieux vous faudra faire appel à un électricien professionnel.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *