Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

La prime d’économie d’énergie

La prime d’économie d’énergie

Qu’est ce que la prime d’économie d’énergie ? Quels sont les montants disponibles pour cette prime d’économie énergie ? Quels sont les travaux éligibles à la prime d’économie énergie ?

Fin février 2017, le gouvernement a annoncé l’entrée en vigueur d’une nouvelle prime d’aide pour les travaux : la prime d’économie d’énergie.

Nous allons voir dans cet article les détails et la législation autour de cette prime.

Quelles sont les conditions d’éligibilité à la prime d’économie d’énergie ? Quels sont les travaux concernés par cette nouvelle subvention ? Zoom sur cette nouvelle prime qui vient s’ajouter aux aides travaux déjà disponibles.

 

Qu’est ce que la prime d’économie énergie ?

 

La prime d’économie énergie est donc une prime mise en place par le gouvernement pour encourager les travaux d’économie d’énergie.

Attention, la prime d’économie d’énergie est différente de la prime énergie, prime déjà existante destinée à favoriser les travaux d’économie d’énergie (aussi appelée prime c2e, prime éco énergie ou encore Certificats d’Économie d’Énergie).

Différente ? Enfin pas temps que ça. La prime d’économie d’énergie est une aide mise en place par l’état et principalement financer par les producteurs d’énergie dans le cadre de leurs engagements écologiques (engagements pris suite au grenelle de l’environnement).

Au final cette annonce de nouvelle prime avec : la prime d’économie d’énergie est plus une mutation de la prime énergie existante permettant de profiter d’une prime avantageuse sur certains travaux d’installation de chauffage.

 

Travaux éligibles à la prime d’économie d’énergie

 

Les travaux éligibles à cette prime seront essentiellement les travaux d’installation de système de chauffage. On notera également que le gouvernement a annoncé que les travaux d’isolation de toiture et de combles pourraient bénéficier de cette prime.

Pour le moment le gouvernement a cité les travaux suivant comme étant éligibles à la prime d’économie d’énergie :

  • Installation d’un émetteur électrique à régulation électronique
  • Programmateur centralisé pour radiateurs électriques
  • Installation d’une chaudière au gaz
  • Installation d’une chaudière biomasse neuve de classe 5
  • Isolation de comble et toiture

La prime va de 50 jusqu’à 1 300 euros selon les équipements et les travaux. Cette prime est attribuée sous conditions de ressources.

La prime a une durée de vie limitée dans le temps puisque la mesure expiera le 31 mars 2018.

Tout dépendra donc de son succès et du prochain gouvernement. On peut rappeler au passage que certaines subventions et aides ont été plusieurs fois prolongées dans le temps (notamment le crédit d’impôt). A suivre donc.

 

Les conditions éligibilité à la prime d’économie d’énergie

Pour la prime d’économie d’énergie, les conditions d’éligibilité sont des conditions de revenu. Les conditions de revenu appliquées sont les même que celles appliquées pour les aides de l’Anah en 2017.

Nombre de personnes dans le ménagePlafond de revenu  île-de-FrancePlafond de revenu autres régions
124 107 €18 342 €
235 382 €26 826 €
342 495 €32 260 €
449 620 €37 690 €
556 765 €43 141 €
Par personne supplémentaire à charge+ 7 136 €+ 5 434 €

 

Le montant de la prime d’économie d’énergie

Le montant des primes d’économie d’énergie varient entre 50 à 1300 euros selon le projet travaux.

Type de TravauxMontant de la prime d’économie d’énergie
Installation d’un émetteur électrique à régulation électronique50 €
Programmateur centralisé pour radiateurs électriques100 €
Installation d’une chaudière au gaz800 €
Installation d’une chaudière biomasse neuve de classe 51 300 €

Pour les travaux d’isolation de comble et toiture les annonces sur le montant des primes prévues n’est pas très claires, mais vous pourrez faire facilement une simulation via un des fournisseurs d’énergie proposants l’accès à cette prime.

 

Comment obtenir un prime d’économie d’énergie

 

Ces primes sont versées via le mécanisme des certificats d’économies d’énergie. Vous trouverez donc via internet plusieurs services proposant de s’occuper du calcul et du reversement de la prime.

En général, il vous suffit simplement d’ouvrir un compte chez un des partenaires officiels et d’envoyer ensuite la facture de votre artisan pour bénéficier d’un remboursement (4 semaines après reception du dossier en moyenne).

Certains partenaires officiels proposent sur les sites des simulateurs permettant d’obtenir une estimation des primes potentielles selon votre projet. Mais la prime ne pourra être que calculée et reversée uniquement après l’envoi de votre facture.

Renseignez-vous avant d’engager vos travaux sur les éventuelles primes disponibles via les différents simulateurs. Vous pouvez également directement solliciter votre artisan pour que celui-ci vous guide dans vos démarches.

Pour bénéficier de cette prime d’économie d’énergie, il faudra donc respecter les conditions de revenu mais également faire appel à un artisan professionnel. Celui-ci devra également posséder la mention RGE.

 

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

N’hésitez pas à faire une demande de devis gratuite et sans engagement via notre formulaire. Vous serez mis en relation avec les artisans de notre réseau garant de notre charte de qualité et possédant tous les mentions et certifications nécessaires à l’exercice de leurs métiers.

 

faire une demande de prime economie energie

Pour pouvoir bénéficier d’une primer d’économie d’énergie, il faudra que l’artisan possède la certification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).


 

Une fois l’artisan sélectionné et les travaux engagés, vous pourrez faire votre demande de prime auprès d’un partenaire CEE. Vous pourrez vérifier que le partenaire sélectionné est officiel en consultant les conditions générales de vente ou les mentions légales du partenaire en question.

Si vous avez des questions ou un doute, vous pouvez également directement solliciter le portail officiel du gouvernement via le site : Rénovation info service. Vous pourrez d’ailleurs via ce portail prendre rendez-vous avec un conseiller officiel.

Enfin concernant les autres aides, sachez que les primes énergies sont cumulables avec le crédit d’impôt pour la transition énergétique (il faudra déduire l’aide du montant imposable pour le calcul du crédit d’impôt). Plus d’informations sur le sujet dans l’article consacré au : crédit d’impôt pour la transition énergétique.

En revanche les primes énergies et les aides de l’Anah ne sont pas cumulables.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *