Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Aides pour les travaux d’isolation

Aides pour les travaux d’isolation

Quelles sont les aides pour les travaux d’isolation ? Quelles subventions sont disponibles pour les travaux d’isolation de la maison ? Quels types de travaux d’isolation sont éligibles au crédit d’impôt, au pacte énergie solidarité, à l’éco prêt à taux zéro et aux autres aides travaux ? Maison en travaux vous donne toutes les informations sur les aides pour les travaux d’isolation et les conditions d’éligibilité pour bénéficier de ces aides.

Parmi les différents travaux qui permettent d’obtenir des aides ou des subventions de l’état, les travaux d’isolation de la maison sont surement les mieux lotis. Rares sont les travaux d’isolation qui ne permettent pas de bénéficier d’aides. Ces aides peuvent aller du crédit d’impôt jusqu’au remboursement quasi intégral des travaux (selon certains projets).

Nous allons voir dans cet article les différentes aides pour les travaux d’isolation en détaillant toutes les aides et subventions, le type de travaux d’isolation éligible à ces aides ainsi que les conditions d’éligibilité.

 

Crédit d’impôt à 30%

 

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique, aussi appelé CITE, est une aide disponible pour tous les travaux qui permettent de réduire les dépenses énergétiques. Sont donc concernés les travaux d’installation de système de production d’énergie optimisée (pompe à chaleur, chauffe eau solaire) mais également les travaux qui permettent de réduire la consommation d’énergie.

Quasiment tous les travaux d’isolation sont alors éligibles au crédit d’impôt.

L’isolation d’une toiture, l’isolation des combles, l’isolation de la maison par l’extérieur ou encore la pose de nouvelles fenêtres sont autant de travaux éligibles au crédit d’impôt.

Le taux du crédit d’impôt est de 30% . Vous pouvez donc bénéficier d’une remise d’impôt d’une valeur de 30% du montant TTC du coût d’achat des matériaux pour la réalisation des travaux en question.

Point important, il faut absolument que les matériaux soient fournis et posés par un artisan professionnel certifié RGE (reconnu garant de l’environnement). L’appel à un professionnel est donc obligatoire pour pouvoir bénéficier du crédit d’impôt.

 

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Tous les ménages peuvent bénéficier du crédit d’impôt. Il y a cependant des plafonds de dépense qui montent jusqu’à 16 000 euros pour un couple et 8 000 euros pour une personne seule plus 400 euros par enfant à charge.

Des cas spécifiques existes, pour obtenir plus d’informations, nous vous invitons à consulter l’article de notre site dédié au Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique.

Le crédit d’impôt est une aide cumulable avec toutes les autres aides et subvention pour les travaux d’isolation.

 

Éco Prêt à Taux Zéro

 

L‘éco prêt à taux zéro n’est pas vraiment un aide mais plutôt une mesure qui permet à tous ceux qui souhaitent réaliser des travaux d’amélioration énergétique d’obtenir un prêt à taux 0.

Aucune limite de revenu n’est imposée pour pouvoir bénéficier d’un PTZ. Tout le monde peut donc faire une demande de prêt à taux zéro à condition d’être propriétaire du logement dans lequel les travaux seront réalisés.

L’éco prêt à taux zéro s’applique à tous les travaux d’isolation. Là encore vous devrez faire réaliser vos travaux par un professionnel pour bénéficier d’un éco prêt (la mention RGE est obligatoire). Vous devrez d’ailleurs fournir le devis d’un artisan pour que votre demande soit validée.

 

subvention travaux isolation

Pour bénéficier de la plupart des aides et subventions travaux, il vous faudra faire appel à un artisan certifié RGE.


 

Le montant maximum accordé à ce taux 0 est de 30 000 euros sur une durée de remboursement maximum allant de 10 à 15 ans selon les cas.

Vous pouvez faire une demande d’éco prêt à taux zéro directement auprès de votre banque ou d’un organisme financier accrédité.

L’éco prêt n’est pas forcement cumulable avec le crédit d’impôt. En effet le cumul n’est autorisé que dans la mesure où les revenus du foyer fiscal datés de l’avant-dernière année précédant celle de l’offre de prêt n’excède les plafonds suivants :

  • 25 000 euros pour une personne seule
  • 35 000 euros pour un couple

Le plafond est augmenté de 7 500 euros supplémentaires par personne à charge. Vous retrouverez dans l’article suivant plus d’informations sur le prêt à taux zéro pour les travaux.

 

Le Pacte Énergie Solidarité

 

Le pacte énergie solidarité est sans doute l’aide pour les travaux d’isolation la plus exceptionnelle pour réaliser des travaux d’isolation.

En effet cette aide permet de financer des travaux d’isolation pour seulement 1 euro. Mais attention un seul type de travaux est concerné par cette aide : l’isolation de combles perdus.

1 euros seulement mais dans une limite de 50 m2. Si la surface à isoler est supérieure à 50 m2, l’isolation de combles perdus sera alors facturée à la hausse avec un tarif de 14 euros le m2 supplémentaire au delà de 50 m2.

 

pacte energie solidarité

L’isolation des combles perdus se fera par soufflage dans le cadre du pacte énergie solidarité.


 

Isoler ses combles perdus pour 1 euro c’est donc possible. Il faudra néanmoins répondre à ces conditions :

  • Être propriétaire occupant ou locataire d’une maison individuelle
  • Les combles perdus de la maison ne sont pas isolés ou l’isolation est vieillissante
  • Le revenu du foyer est compris dans les plafonds réglementés

Pour plus d’informations sur les plafonds de revenu et les détails complets de cette aide, nous vous invitons à consulter l’article sur le pacte énergie solidarité.

Pour faire votre demande vous pouvez contacter CertiNergy par téléphone au numéro suivant : 0800 000 838 ou via le site internet de CertiNergy.

 

Les aides de l’Anah

 

Les travaux d’isolation, aussi bien les travaux d’isolation de toiture que les travaux d’isolation des murs, sont éligibles aux aides de l’Anah.

Les aides de l’Anah sont destinés aux ménages modestes et très modeste seulement. Le demandeur doit être propriétaire du logement. Le logement concerné doit lui dater d’au moins 15 ans lors de la demande.

Le montant de l’aide est à calculer directement auprès de l’Anah. Ce montant dépendra à la fois de la nature des travaux, de la situation à résoudre et des ressources du ménage. Les pourcentages accordés et les plafonds seront eux aussi différents selon les situations et les projets.

Un calcul complexe dont vous pouvez retrouver toutes les règles dans le document officiel de l’Anah pour le calcul de l’aide.

Pour obtenir une aide vous devrez contacter l’Anah et monter votre dossier de subvention avant le début des travaux.

Pour plus d’informations vous pourrez consulter le site officiel www.anah.fr ou appelez l’Anah au 0820 15 15 15 (service 0,05 € / min + prix appel) du lundi au vendredi, de 9 h à 19 h.

 

La prime énergie

 

Comme son nom l’indique, la prime énergie est une prime reversée pour les travaux de rénovation énergétique.

La Prime Énergie est délivrée par CertiNergy via ses différents partenaires en charge la constitution des dossiers de candidature et des envoies des primes. Le montant des primes varient selon la nature des projets et peut atteindre les 2000 euros.

Les conditions d’obtention sont les suivantes :

  • Les travaux sont effectués dans un logement de 2 ans
  • Les travaux concernes votre résistance principale ou secondaire
  • Un artisan certifié RGE doit être en charge des travaux
  • La demande de prime doit être réalisé avant la signature de votre devis pour ces travaux
  • Les travaux effectués sont éligibles à la Prime

Concernant les travaux d’isolation, les travaux d’isolation des murs, des combles et de la toiture sont des travaux éligibles à cette prime.

Pour obtenir la prime énergie, vous devez adhérer dans un premier temps au programme CertiNergy en validant une simulation effectuée via un des partenaire de CertiNergy. La prime énergie et les aides de l’Anah ne peuvent pas être cumulées.

 

Le chèque énergie

 

Le chèque énergie est un chèque distribué aux foyers les plus modestes et pouvant être dépensé pour payer les factures énergétiques et dans certains cas pouvant financer une partie des travaux de rénovation énergétique (et notamment les travaux d’isolation).

Les chèques sont envoyés et distribués de façon automatique (pas besoin d’en faire la demande).

Le montant de ce chèque va de 48 à  et 227 euros par an.  Pour plus d’informations vous pouvez consulter l’article sur le chèque énergie.

Si vous avez un doute sur l’éligibilité de vos travaux à ces différentes aides, n’hésitez pas à solliciter l’avis de votre artisan. Pour plus d’informations sur l’ensemble des aides et subventions quelque soit votre projet, vous pouvez consulter l’article sur les aides travaux disponibles en 2016.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *