Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Prix et pose du carrelage

Prix et pose du carrelage

Comment poser un carrelage au solComment poser un carrelage muralQuel est le prix du carrelage ? Quel est les tarifs de pose du carrelage au m2 ? Quel est le tarif de pose au m2 d’un carreleur ? Le carrelage est un matériau résistant que l’on peut poser dans toutes les pièces de la maison et même sur la terrasse. Selon votre projet, il existe différents types de carrelage et techniques de pose des carreaux.

Nous aurons tous besoin un jour de poser du carrelage. Ce guide va vous expliquer comment poser du carrelage. C’est un travail de difficulté moyenne, qui demande surtout d’être méticuleux, précis et organisé. Découvrez étape par étape comment réussir la pose d’un carrelage pour carreler un sol ou un mur.
 

Les différents types de carrelage

 
Si vous désirez poser ou faire poser du carrelage chez vous, il faut d’abord choisir quelle méthode vous souhaitez utiliser. Il existe trois types de carrelage : scellé, collé et clipsé. Ce comparatif des types de carrelage va vous expliquer les différences de chacune de ces méthodes, afin de vous aider dans votre démarche de travaux. Toutes les informations sur les types de carrelage et leur technique de pose pour bien choisir son carrelage de sol ou mural.
 

Le carrelage scellé

Le carrelage scellé est la méthode la plus répandue mais aussi la plus complexe ! Si vous n’avez jamais posé de carrelage, il est recommandé de faire appel à un professionnel car il faut un certain coup de main pour s’aventurer dans la pose d’un carrelage scellé. Dans le cas d’un carrelage scellé mal posé, ce revêtement ne durera pas dans le temps et vous serez dans l’obligation d’effectuer la dépose du carrelage scellé pour poser les nouveaux carreaux. En effet, une pose scellée mal effectuée peut engendrer un descellement du revêtement.

Cette technique traditionnelle consiste à poser vos carreaux de carrelage sur une chape de mortier. Cette base permettra de rattraper les différences de niveau si votre sol est irrégulier ou abîmé. Si vous choisissez des carreaux de grande dimensions, très à la mode, de type 30x30cm il est aussi préférable d’opter pour cette méthode qui vous garantira un carrelage parfaitement fixé. Le scellement des carreaux est donc déconseillé aux bricoleurs amateurs.
 

Le carrelage collé

Le carrelage collé est une méthode de pose qui est de plus en plus utilisée. Elle est adaptée si vous disposez d’un sol plat et en bon état (le cas échéant il vous faudra au préalable procéder à un ragréage du sol). Elle est un peu plus simple que la méthode précédente, et les colles disponibles en magasin garantissent une très bonne adhérence. De plus, le collage des carreaux au sol ou au mur nécessite des préparations de maçonnerie faciles à réaliser.

La technique du carrelage collé consiste à poser votre carrelage à l’aide d’un mortier colle appliqué sur le carreau, et ce sur une chape en béton ou sur un ancien carrelage (avec une colle spéciale) ; le principal étant que la surface soit plane et propre.
 

Le carrelage clipsable

Si vous n’êtes pas un grand bricoleur, rien de plus simple que le carrelage clipsable. Dernière invention, il ne nécessite ni mortier ni joint ! Il permet de changer votre sol au gré de vos envies déco. Cette technique flottante (non fixé au sol) consiste en un assemblage, d’encoches et de languettes. Il est ainsi possible de remplacer un carreau ou de recommencer facilement la pose. Il reste cependant un peu cher.

En plus de la facilité de remplacer un éventuel carreau de carrelage cassé, le carrelage clipsable offre de nombreux avantages. Si vous ne souhaitez pas effectuer de travaux de maçonnerie pour préparer la colle ou le mortier de scellement, le carrelage clipsable est idéal. Aussi, le carrelage à clipser permet de ne pas abîmer le revêtement du sol sur lequel sont posés les carreaux.
 

Poser du carrelage

 
La pose du carrelage exige de suivre certaines étapes pour donner un aspect esthétique et offrir une longévité au support. Maintenant que vous avez choisi le type de carrelage qui vous convient, il est temps de passer à la pose de ce-même carrelage. Pensez à mélanger les carreaux afin d’éviter les différences de tons entre les paquets. Voici les méthodes pour carreler un sol ou un mur soi-même en fonction de la technique de pose.
 

Travaux de préparation et finition du carrelage

En parallèle de la pose du carrelage, il convient de respecter certaines tâches. Avant de commencer l’installation des carreaux au mur ou au sol, il est nécessaire de préparer la surface à carreler afin de la nettoyer et permettre au carrelage d’adhérer au support. Dans le cas contraire, la pose risque de ne pas durer dans le temps et les carreaux tomberont du mur. Notamment si vous posez un carrelage dans la salle de bains ou la cuisine à cause de l’humidité et du contact avec l’eau.

Il est également obligatoire de fixer son carrelage sur une surface parfaitement plane. Il faut donc vérifier la planéité du sol ou du mur à l’aide d’une règle en aluminium d’une longueur de 2m. Si des défauts de régularité ou des différences de niveau de plus de 5mm sont détectées, il vous faudra ragréer le sol. Pensez donc toujours à vérifier que le sol ou le mur à carreler est plat.

Une fois le carrelage posé, vous devrez réaliser les joints d’un carrelage. Pour jointer un carrelage mural ou au sol, un certain coup de main est exigé. En effet, faire les joints d’un carrelage demande de la précision. Une fois les joints de votre carrelage de sol ou mural réalisés, ce revêtement sera protégé contre les infiltrations d’eau et d’humidité.

poser carrelage mural

Comment poser du carrelage mural ? Les travaux pour carreler un mur sont accessibles à tous les bricoleurs. Découvrez les techniques pour carreler un mur de salle de bains, de cuisine, …


 

Poser du carrelage scellé

Comment réaliser les scellements de carrelages ? Avant de commencer la pose de votre carrelage scellé, il faut préparer le sol. Préparez votre mortier à base de sable, de ciment et d’eau. Coulez la nouvelle chape en faisant attention à laisser 40mm entre le réseau d’électricité et de plomberie et votre carrelage. Faites bien attention à respecter les niveaux afin que le sol soit plat. Une fois toutes ces étapes respectées, vous pouvez commencer à poser vos carreaux en effectuant une pose scellée.

Vous pouvez vous aider d’un schéma afin de ne pas vous tromper quant à la disposition de vos carreaux. Il faut aussi prévoir un espace entre les carreaux pour les joints. Pour cela, utilisez des croisillons au coin de chaque carreau. Tapotez les carreaux avec un maillet en caoutchouc et vérifiez la planéité à l’aide d’un niveau à bulle. Retirez les croisillons avant séchage complet. Vous pouvez dès à présent commencer les joints.

En suivant cette technique de pose, le carrelage est posé sur une chape traditionnelle au mortier. Il faut donc commencer par couler une chape maigre pour carrelage scellé. Il est possible de mettre en oeuvre une isolation de la chape avant de sceller le carrelage afin d’améliorer les performances thermiques et acoustiques. Les travaux de pose du carrelage dans un mortier de ciment frais est recommandée pour les carreaux de grande taille.
 

Poser de carrelage collé

La pose collée du carrelage consiste à fixer les carreaux directement sur le sol ou le mur en utilisant une colle spéciale pour carrelage et mosaïque. Il faut que la surface où vous allez carreler soit propre et sèche pour assurer l’adhérence de la colle à carrelage sur l’ancien revêtement. N’hésitez pas à la traiter, la lessiver ou bien procéder à un ragréage du sol carrelé si la surface n’est pas utilisable en l’état. Si votre sol présente des irrégularités, il est possible d’appliquer un mortier-colle afin de reboucher les trous et corriger les défauts de planéité.

En collant votre carrelage sur le support, il est même possible de poser du carrelage sur du carrelage. Une fois le support à carreler préparé, vous pouvez commencer les travaux de pose collée du carrelage. Prévoyez un schéma aussi appelé calepinage afin de savoir s’il est préférable de partir du centre de la pièce ou de l’axe perpendiculaire à votre porte d’entrée. Vous pouvez aussi faire des traces sur le sol et bien entendu commencer par une pose des carreaux à blanc (c’est-à-dire sans colle).

Vous pouvez procéder par simple encollage sur les carreaux à la truelle, ou bien à un double encollage en mettant aussi sur le sol. Faites des sillons à la spatule dentée avant de poser le carreau.

Utilisez des croisillons à poser après chaque carreau, leur taille varie en fonction de la taille de vos carreaux pour des joints entre 2mm et 10mm d’épaisseur. Tapotez les carreaux avec un maillet en caoutchouc et vérifiez la planéité à l’aide d’un niveau à bulle. Enlevez les croisillons avant séchage complet de la colle. Une durée de 24h de séchage est prérequis avant de faire vos joints.

poser carrelage sol

Comment poser du carrelage au sol ? Les travaux de pose du carrelage de sol peuvent se faire sur une chape ou tout autre support.


 

Poser du carrelage clipsable

Le carrelage intérieur à clipser se pose facilement et sans gros travaux. En effet, il n’y a pratiquement aucun travaux de maçonnerie à faire à la différence d’une pose scellée ou collée. Pour poser du carrelage à clipser, nul besoin de colle, de joint ni d’une dalle de mortier fraîche. Il s’agit de mettre en place un sol flottant.

Pour démarrer les travaux de pose du carrelage clipsable, votre sol doit être lisse, propre et plat. Cette méthode ne pardonne pas les imperfections !

Commencez la pose au coin de la pièce en laissant un espace de dilatation compris entre 3mm et 8mm. Posez le premier carreau et clipsez les suivants en respectant toujours une partie femelle dans une partie mâle et ce toujours dans le même sens. Utilisez un maillet pour vérifier que les carreaux soient bien emboîtés. Il suffit donc de clipser les carreaux de carrelage les uns aux autres en suivant un schéma de progression.

La méthode de pose du carrelage clipsé est fortement similaire à celle d’un parquet flottant. Seule la découpe des carreaux de carrelage nécessite une machine à couper le carrelage ou un coupe-carreaux électrique.

découpe carrelage

Pour réaliser des découpes carrelage, il est nécessaire de s’équipe d’un coupe-carreaux ou d’une machine à couper le carrelage. Tout savoir pour découper du carrelage.


 

Prix de pose du carrelage

 
Le prix de pose du carrelage au m2 dépend du choix de carrelage et de la technique de pose choisie. Il existe une dizaine de matériaux différents de carreaux. La pluralité des matériaux induit une pluralité des prix. Ce comparatif des prix de pose du carrelage va essayer de vous éclairer au mieux pour le coût de votre carrelage. Découvrez le tarif de pose moyen facturé par un carreleur ainsi que le prix de pose du carrelage en fonction des matériaux.
 

Tarif de pose du carrelage

Si vous faites appel à un professionnel pour poser votre carrelage, le tarif de la pose est facturé au m2 entre 30€ et 50€. Il faut bien évidemment rajouter le prix des matériaux (carrelage + mortier colle + mortier de jointement). Aussi, les tarifs pratiqués par les carreleurs varient de région en région, il convient donc faire des devis personnalisés pour la pose de votre carrelage.

Le prix d’un carreleur évolue également en fonction du carrelage à installer. Les tarifs ne sont pas identiques pour poser du carrelage céramique comme le grès cérame et du carrelage en pierre comme de l’ardoise. Le carreleur devra également ajouter le prix des matériaux et accessoires pour réaliser la pose.

La technique de pose impacte directement le tarif de pose du carrelage. La pose scellée est la technique la plus onéreuse car le carreleur devra couler la chape de scellement afin de fixer les carreaux dessus. Tout le contraire de la pose d’un carrelage à clipser qui est la moins chère car la plus simple à réaliser. Il faut donc prendre en compte le type d’installation de votre carrelage pour estimer le coût global du carrelage au m2.

Nous vous recommandons de faire un devis gratuit en ligne et sans engagement sur notre site pour estimer le coût de vos travaux. Un artisan carreleur vous contactera pour étudier votre projet et vous proposer un devis pose carrelage.

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Prix de pose du carrelage au m2

En fonction du carrelage à poser, les travaux nécessaire à la création d’un sol ou d’un mur carrelé ne seront pas les mêmes. Il est possible de peindre du carrelage après sa pose également. Ainsi, le prix des travaux de pose du carrelage évolue en fonction du matériau de construction du carrelage. De façon générale, les carrelages en tomettes, en faïence, en granit, en marbre ou encore les carreaux en ciment sont les plus chers à poser. Découvrez le prix de pose du carrelage au m2 selon les matériaux.

Voici le comparatif des prix de pose au m2 des carrelages en céramique :

  • Le grès cérame et le grès étiré : leur prix est abordable de 20 à 120 euros le m² selon les dimensions, la finition et le type de grès choisi.
  • La terre cuite : Comptez de 40 à 80 euros le m2 selon les dimensions et la finition.
  • La faïence : Comptez entre 20 et 120 euros le m2 et un surplus pour la pose car elle se casse vite.
  • La tomette : Quant à elle coute entre 40 et 100 euros le m².

Voici le comparatif des prix de pose au m2 des carrelages en pierre :

  • L’ardoise : Vous pouvez vous en procurer à partir de 40 euros le m2 et jusqu’à plus de 100 euros.
  • Le granit : entre 60 et 150 euros le m².
  • Le travertin : plus abordable comptez entre 30 et 60 euros le m2.
  • La pierre calcaire : comptez entre 40 et 100 euros le m2.
  • Le marbre : Le plus cher, à partir de 40 euros le m² mais grimpe facilement au-delà de 200 euros le m².

Voici le comparatif des prix de pose au m2 des carrelages spéciaux :

  • La mosaïque : Très abordable mais longue à poser, comptez de 15 à 60 euros le m².
  • La pâte de verre: la moins chère, à partir de 10 euros le m².
  • Le ciment : très solide et résistant comptez de 60 à 150 euros le m².
  • Le carrelage d’imitation : entre 20€ et 120€.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *