Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Fondation d’une maison

Fondation d’une maison

Quelles sont les règles de construction des fondations ? Quelles sont les étapes pour faire des fondations de maison ? Se lancer dans la construction d’une maison impose de longs et lourds travaux. Pour débuter sur de bonnes bases, tout commence par le sol. De l’assise de votre maison dépendra sa stabilité. Étude géotechnique du terrain, plan de fondations d’une maison, réalisation de la semelle, … autant d’étapes cruciales pour la construction d’une maison. Découvrez les règles et prérequis à connaître pour bâtir une maison stable et sans fissure.

 

L’étude de faisabilité, un prérequis indispensable à la construction

 

Une construction ne s’appuie pas directement sur la terre. Schématiquement, cela ressemble plutôt à un sandwich où les couches se superposent les unes sur les autres. La maison va reposer sur les fondations qui elle-même doivent s’appuyer sur un sol dur. C’est donc cette partie solide du terrain que l’on va rechercher en sondant la terre. Une étude de faisabilité est donc un prérequis indispensable à toute construction.

Une étude géotechnique, couramment appelée étude de faisabilité ou étude du sol, s’impose. Le géotechnicien va d’une part étudier la nature du sol et d’autre part, préparer l’étude technique qui correspond au calcul du poids de l’ensemble de la construction envisagée afin de prévoir la masse que le terrain va devoir supporter. La capacité de portance du sol dépend directement de la nature du terrain.

L’étude va apporter la réponse à la question de la profondeur à laquelle il va falloir creuser pour avoir des fondations solides. Trois types de fondations sont répertoriées à savoir les fondations superficielles, les fondations semi-profondes et les fondations profondes. En fonction du sol de votre terrain, la taille des fondations de maison va donc varier.

L’intervention d’un expert est donc obligatoire pour calculer la profondeur des fondations et la taille de la semelle. Mais cette étude de faisabilité a également un coût. Le prix à prévoir pour l’étude géotechnique varie selon les prestations choisies. Il faut compter 1.500€ pour une étude géologique seule. Assortie d’une étude béton, l’étude complète se situe dans une fourchette entre 1.800€ et 2.500€. Le prix de l’étude géotechnique peut vous sembler élevé mais il est indispensable de faire dimensionner l’ouvrage par un professionnel avec cette prestation d’étude de sol afin de faire une maison solide et stable.

conseils réussir fondations maison

Pour réussir ses fondations, il faut mener une étude de sol pour savoir quel type de fondations choisir, à quelle profondeur creuser, s’il faut ferrailler ses fondations, … Les conseils pour calculer les profondeurs des fondations et dimensionner la maison à bâtir.


 

Étapes de construction des fondations de maison

 

Vous connaissez à présent la nature et la portance du sol. Le gros du travail peut commencer pour faire des fondations adaptées au sol de votre terrain et au bâtiment à construire. Plusieurs étapes de constructions du gros oeuvre se succèdent pour réussir ses fondations de maison. Découvrez l’abécédaire pour réaliser l’assise d’une construction et les différentes étapes pour la pose des fondations d’une maison individuelle.

 

Choisir le type de fondations pour votre maison

Grâce à l’étude du sol, vous allez pouvoir analyser la nature du terrain et faire un choix entre les trois profondeurs de fondations pour les constructions récentes, afin que le bâtiment soit conforme aux normes DTU : creuser des fondations superficielles, semi-profondes ou profondes.

Reste à déterminer le type de fondations appropriées à la construction. Là encore, trois types de fondations existent à savoir les semelles filantes, les semelles isolées et le radier :

  • La semelle filante est la plus couramment utilisée dans la construction de maison individuelle. Elle se positionne sous les murs porteurs.
  • La semelle isolée est aussi appelée la technique du plot et se trouve sous les piliers de la maison.
  • Enfin, le radier est une plateforme maçonnée. Dans tous les cas, les fondations sont coulées en béton armé.

 

Délimiter les fondations de la maison

La première chose à réaliser est sans doute l’implantation de la maison. Selon le POS (plan d’occupation des sols) en vigueur dans la commune où se situe le terrain, il y a des contraintes de distance à respecter vis-à-vis de son voisin. En général, une maison doit s’implanter à 4 ou 5 mètres de la limite entre terrains préalablement bornés par un géomètre expert.

Le tracé des fondations s’effectue à l’aide du plan de la maison en plaçant des piquets reliés par une planche pour marquer un angle de la maison. Cela s’appelle une chaise. Puis, il suffit de déterminer l’angle droit et à partir de cette équerre positionner les trois autres angles. Enfin, à l’aide d’un cordeau et d’une bombe de chantier, il faut tracer au sol l’emplacement des fondations.

 

Creuser les fondations de la maison

Dans le cas d’une semelle filante qui est la plus courante, la largeur et la hauteur des fondations à creuser se déterminent comme suit, sachant que la hauteur ne peut être inférieure à 30 cm et doit rester en deçà de 90 cm :

Largeur de la semelle = surface de fondation en m2/ 1 mètre linéaire.

Pour ce calcul, vous aurez besoin de trouver au préalable, la surface de fondation qui se calcule de la façon suivante :

Surface en mm2 = Charge appliquée (en Newton)/Limite de pression du terrain.

Il ne vous reste plus qu’à évaluer la profondeur de la semelle filante tout en tenant compte dans vos calculs que les forces d’appui sur une semelle en béton se répartissent avec un angle de 60 degrés. Il faut donc évaluer la distance entre le mur et la semelle et multiplier ce résultat par 1.732 (tangente de 60°) pour avoir l’épaisseur de la semelle hors armatures. Ces calculs restent complexes et le recours à un professionnel de la maçonnerie est conseillé.

Il ne reste plus qu’à creuser les fouilles et les fondations en louant une machine de chantier telle qu’une pelleteuse ou qu’une tractopelle.

 

Ferraillage des fondations de la maison

La tranchée réalisée, il faut passer maintenant à la pose des armatures en fer afin d’effectuer un ferraillage des fondations en béton armé.

Des tiges d’acier espacées de 30 cm et reliées entre elles par des fils d’acier constituent le ferraillage de la semelle filante. Des ferrailles toutes prêtes existent dans le commerce et éviteront certainement de longues heures à « tresser » ce maillage de fer. Le treillis soudé se pose à 22 cm du sol sur le hérissonnage composé de pierres jetées au fond de la tranchée pour favoriser l’écoulement de l’eau.

règles construction fondations maison

Comment réussir ses fondations ? Qui contacter pour effectuer une étude de sol pour dimensionner la structure et les fondations ? Voici les règles à respecter pour la construction des fondations de maison.


 

La semelle de fondation à proprement parlé

C’est l’heure du coffrage de la semelle avant de couler le béton armé. Pour réaliser le coffrage, des planches d’au moins 25 cm d’épaisseur sont nécessaires ou mieux des banches et sont placées tout autour du périmètre de la semelle. Clouées entre elles et soutenues par des barres de fer, elles tracent le chemin que va emprunter le béton.

 

Le coulage du béton des fondations de la maison

Avant de couler, la tranchée de réservation des canalisations doit être creusée. Les tuyaux posés, une fine couche de béton doit les recouvrir avant de couler la semelle. Enfin, le coulage débute. Il vaut mieux avoir invité quelques amis pour vous aider dans cette tâche. Le béton sèche très vite et doit être lissé au fur et à mesure qu’il remplit le coffrage afin d’être uniforme.

comment faire des fondations maison

Comment faire les fondations de votre maison ? Quelles fondations choisir pour construire sa maison ? Faire des fondations consiste à créer une semelle en béton armé qui supportera le poids de l’ouvrage et assurera sa stabilité.


 

Tarif de construction de l’assise par un professionnel

 

Vous savez à présent que le rôle des fondations est de répartir la charge de la maison afin d’assurer son assise et sa stabilité. En effet, la maison repose sur les fondations. Mais faire les fondations d’une maison individuelle constituent des travaux lourds et complexes, tant dans les calculs des fondations que dans les étapes du chantier.

Il s’agit de la base de la maison et si elle est mal faite, la maison aura des problèmes de fissure et de stabilité, voire d’infiltration. Ces travaux de réparation des fondations risquent fort d’être bien plus coûteux que de faire réaliser les fondations par un professionnel du bâtiment.

Il est donc préférable de confier les travaux de terrassement du terrain et de fondation à un expert même si le prix de fondations de maison au m3 peut vous sembler cher. Pour cela, il vous faudra contacter une entreprise de maçonnerie spécialisée dans le gros œuvre. Pour faire des économies, il vous faudra comparer les tarifs de construction de l’assise d’une maison individuelle par une entreprise de maçonnerie.

Le tarif des professionnels pour faire faire l’assise de la maison oscille en général entre 100€ et 200€ le m3, main d’œuvre, terrassement et réalisation des fondations compris. Pour une maison de 100m2, les prix varient donc de 10.000€ à 20.000€ environ. Toutefois, pour correctement budgétiser ses fondations dont le prix est soumis à de nombreux paramètres variables (nature du sol, profondeur des fondations…), le mieux est de demander un devis.

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *