Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Faire un mur en brique

Faire un mur en brique

Comment construire un mur en brique ? Quel type de brique choisir pour son mur ? Quel est le prix d’un mur en brique ? Maison en Travaux vous donne toutes les informations pour comprendre comment faire un mur en brique rouge et savoir quel est le prix d’un mur en brique si vous faîtes appel à un professionnel.

Beaucoup de maisons Françaises (notamment dans le nord de la France) sont traditionnellement construites en brique rouge. Il faut dire que c’est un matériel simple à produire en grande quantité.

La couleur de la brique a contribué à donner leur personnalité à certaines régions. Le « rouge brique » fait d’ailleurs parti du vocabulaire chromatique officiel. Cependant, l’édification d’un mur en brique requiert quelques connaissances et des qualités telles que la rigueur et la précision. Il est très important de choisir soigneusement ses matières premières et de bien les connaître avant de se lancer dans les travaux.

La maçonnerie est avant tout une question de minutie et de détails. Tout le monde peut faire un mur en brique, à condition de respecter quelques règles. Quant au budget à prévoir, le type de brique utilisé et la configuration de votre projet détermineront le prix d’un mur en brique.

 

Outils et types de brique pour un mur en brique

 

Comme pour tous les travaux de maçonnerie, il vous faudra les outils de mesure habituels :

  • Niveau à bulle
  • Cordeaux
  • Piquets de bois
  • Pige à graduer
  • Règle de maçon
  • Équerre de maçon

En ce qui concerne les outils de manutention, vous aurez besoin des éléments suivants :

  • Seau de maçon
  • Auge
  • Taloche
  • Truelle
  • Masse
  • Truelle à joint
  • Meuleuse d’angle

Enfin, en ce qui concerne vos matières premières, il vous faudra sélectionner les fers torsadés, les briques et le mortier. Le choix des briques est ici à déterminer selon le type de projet que vous souhaitez mettre en place.

Vous pouvez également vous munir de bâches de protection pour construire le mur dans de bonnes conditions.

 

Choisir la brique pour son mur

En ce qui concerne les briques, on distingue :

  • La brique classique
  • La brique monomur

La brique classique est une brique pleine. C’est un matériau de construction tout à fait classique qui permet d’ériger des murs solides. Cependant, la performance isolante de ces murs est moindre comparée à la brique monomur. En construction moderne, on se dirige vers la brique pleine classique pour la construction de murs à usage extérieur (muret, barbecue, abris de jardin…) ou pour l’intérieur de la maison.

On peut également citer au passage, la brique de parement. Ce n’en est pas vraiment un type de brique mais vous pouvez très bien utiliser ce parement pour donner un aspect brique à un mur composé d’un autre matériau.

Pour la construction, on se tournera plus vers la prix monomur. Apparu en France au début des années 2000, la brique monomur est la brique la plus utilisée en construction moderne pour des murs d’un édifice.

Cette brique a pour particularité de posséder des micro-alvéoles. Les alvéoles permettent de stocker un air « immobile » à l’intérieur de la brique. Cette air augmente sensiblement la capacité isolante du mur faisant de la brique monomur un des matériaux de construction les plus performants niveau isolation.

L’air immobile en isolation est une des meilleures façons d’isoler. L’immobilité de l’air s’obtient grâce à des alvéoles les plus petites possible afin de fragmenter et de freiner par friction les mouvements de convection.

Pour conclure, la brique est un excellent choix en construction. Elle offre une grande résistance à l’humidité et s’avère facile à poser. Pour les constructions des murs des maisons ou d’édifices, la brique monomur reste le meilleur choix. La capacité isolante de cette dernière dépasse même celle du parpaing.

 

Calculer le nombre de brique nécessaire à un mur

Pour calculer le nombre de brique nécessaire à un mur, il faudra simplement comparer la taille du projet à la taille des matériaux utilisés.

On prendre donc en compte :

  • La longueur et la hauteur du mur
  • La longueur et la hauteur des briques

Le plus simple ici reste de calculer le nombre de brique nécessaire à 1 m2 et reporter ensuite sur la surface en m2 du mur. Au niveau du nombre de brique, pensez à prendre quelques briques en supplément (ça pourra vous être utile s’il y a des découpes ou des imprévus).

Il faudra également prendre en compte la hauteur du mortier.

Une fois les matériaux sélectionnés, vous pourrez commencer les travaux. Pour que vos travaux se passent bien, n’hésitez pas à anticiper au maximum. Entraînez-vous sans mortier à poser vos briques dans le sens et l’ordre correct. Ce sera l’occasion d’en prendre les mesures et de vous rendre compte de la texture et du poids des briques.

C’est aussi le moment idéal pour réaliser vos cessions de briques et tailler par exemple les quarts de brique à l’aide d’une meuleuse électrique. Ainsi, vous les aurez sous la main au moment voulu.

Vous pourrez également en place certains outils de mesure, comme la pige, sur laquelle vous pouvez noter la hauteur d’une brique plus un centimètre de mortier.

Le montage d’un mur en brique est accessible à tous (du moins pour un mur en brique classique). Cependant il faudra faire preuve de précision dans le déroulement des travaux. Pour le montage de mur type monomur, il reste toute de même conseillé de faire appel à un professionnel ou du moins de solliciter son avis sur le projet.

 

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Les étapes pour construire un mur en brique

 

Pour faire un mur en brique rouge, il vous faudra vérifier qu’il n’y aura ni pluie ni gel le jour des travaux (ni les jours suivants). Si on annonce un temps chaud et sec, le séchage sera accéléré, ce qui peut également nuire à la solidité du mur.

Pour refroidir les matériaux, trempez chaque brique dans l’eau avant de la poser et arrosez régulièrement le mur en cours d’édification.

 

Monter un mur en brique classique

Comme toujours en maçonnerie, la première étape, sera de creuser les fondations (à voir selon le projet).

Pour délimiter la base du futur mur, disposez des cordeaux en long et en large, de manière à ce que les angles formés correspondent exactement à l’emplacement des briques d’angle. Mieux vous connaissez votre terrain, plus vous pourrez creuser les fondations avec précision.

De manière générale, on considère qu’il faut entre 25 et 80 cm de profondeur, creusés en forme évasée (plus large au fond que vers le haut). Avant de remplir la partie évasée de béton, enfoncez les fers torsadés le long du fossé, à raison d’un tous les 30 cm, avec une masse, en prenant soin de les laisser dépasser de 21 à 26 cm de la surface à bétonner.

Dans l’espace délimité par les cordeaux, qui correspond à celui du mur, étalez une large couche de mortier d’au moins 2 cm d’épaisseur et 1 m de longueur. Si votre mur est destiné à faire un angle, avec un niveau à bulle à la verticale, à l’endroit de l’intersection marquée par les cordeaux, faites une marque à même le mortier frais.

En partant de l’angle, notez régulièrement des repères en vous aidant de la truelle, puis tracez une ligne les reliant avec une règle.

La première brique doit être placée directement sur le mortier, que vous pouvez alors tasser, et dont vous pouvez, à l’aide d’une règle, vérifier l’épaisseur de 1 cm (épaisseur qui devra rester constante sur toute la rangée).

Lorsque vous poserez la seconde brique, procédez de la même manière, mais avant de placer la brique, étalez sur la face qui se joindra à la première une couche d’1 cm de mortier.

Les rangs suivants doivent être construits en escalier. Après avoir étalé une couche d’1 cm de mortier, vous commencerez par l’angle l’apposition des briques, mais il faudra commencer le 3ème range, puis le 4ème, le 5ème (et ainsi de suite en escalier).

Vérifiez régulièrement la verticalité et l’horizontalité des rangées et des briques. Il est possible par ailleurs que le joint coule entre les briques, il faut le nettoyer, et la tranche de la truelle fera très bien l’affaire.

Dans le cas d’une édification d’un simple muret et pour obtenir un effet décalé, commencez un rang sur deux avec une demi-brique (pour plus d’efficacité, il vaut mieux avoir déjà coupé les briques avant cette phase-là des travaux).

Dans le cas d’un mur avec un angle, pour obtenir un décalage entre les rangées de briques, posez un quart de brique entre chaque brique complète. Bien entendu, pour chaque élément ajouté, 1 cm de mortier aura toujours été étalé pour permettre de sceller entre elles les briques au fur et à mesure. Dans le sens vertical comme horizontal, il faut toujours 1 cm de joint.

La pige graduée peut vous aider à vérifier régulièrement la hauteur et la verticalité du mur dans le sens de la hauteur, à partir de l’angle de départ, et le niveau à bulle vous sert de mesure de l’horizontalité. Pour garantir un angle droit, c’est à l’équerre de maçon que vous devez vous référer et ce à chaque nouvelle rangée.

La perfection d’un mur de brique rouge repose en grande partie sur le contrôle permanent de chaque facteur géométrique.

 

construire un mur en brique

Faire un mur en brique demande du temps et de la pression. Allez y étape par étape en vous appliquant le plus possible et en vérifiant régulièrement la bonne avancée du mur.


 

Quand vous avez posé la dernière rangée et que vous atteignez l’étape des finitions, comblez tous les espaces creux entre les dernières briques avec du joint.

Pour un résultat propre, c’est à l’aide d’une poche que vous obtiendrez les joints les plus complets et nets. Enfin, lissez la surface avec un fer à joint 1/2 rond ou plat pour un résultat soigné.

 

Monter un mur en brique monomur

Concernant la pose de brique monomur, la pose peut être plus complexe (ou du moins plus délicate par rapport à la destination du projet). La marge d’erreur sera beaucoup moins grande et la précision d’une plus grande rigueur. C’est pour cela que dans le cas de la construction d’un mur pour un édifice, l’intervention d’un artisan reste recommandé afin d’éviter les malfaçons.

Voici une vidéo donnant un bonne exemple d’un projet de pose de brique monomur.


 

Prix d’un mur en brique rouge

 

En maçonnerie, un certain nombre d’outils peuvent vous rendre service régulièrement. Vous trouverez tous les outils de manutention et de mesure nécessaires à des prix tout à fait raisonnables dans tous les magasins de bricolage.

En ce qui concerne les matières premières, le mortier n’est pas très cher, et pour environ 10 euros, on peut se procurer des sacs de 35 kg de ciment et de sable (8 euros le sac de ciment / 3 euros le sac de sable). Quant aux fers à béton, en fonction du fournisseur, il faut compter à peu près 2 euros l’unité.

Les prix d’un mur en brique varieront en fonction des dimensions, de la qualité et du type de brique :

  • Pour une brique pleine classique comptez entre 0,80 et 1,20 euros l’unité.
  • Pour une brique creuse type monomur comptez  entre 3 et 5 euros l’unité.

 

Prix de pose d’un mur en brique pleine

Pour la construction d’un mur en brique classique, le prix de pose d’un mur en brique sera généralement compris entre 20 et 40 euros le m2. On parle ici seulement du tarif de pose et pas du prix des matériaux. Le tarif peut être dégressif selon la taille du mur. Votre artisan peut également vous obtenir des tarifs avantageux niveau matériaux qui peuvent même permettre de bien amortir le coût de la main d’oeuvre.

 

Prix de pose d’un mur en brique monomur

Pour la pose d’un mur en brique monomur, le tarif de pose variera généralement entre 80 et 110 euros  le m2. Des tarifs pouvant changer selon la configuration du chantier et la nature du projet.

N’hésitez pas à faire plusieurs demandes de devis afin de comparer les différents projets et sélectionner l’artisan qui comprend le mieux vos besoins.

 

Prix d’un mur en brique au m2

Pour résumer voici une présentation du prix d’un mur en brique selon les projets les plus courants :

 

Type de BriqueType de projetPrix du mur au m2
Brique pleine classiqueMatériaux seulementEntre 60 et 75 € le m2
Brique pleine classiqueMatériaux et poseEntre et 80 à 115 € le m2
Brique creuse monomurMatériaux seulementEntre 30 et 45 € le m2
Brique creuse monomurMatériaux et poseEntre 110 et 155 € le m2

 

N’hésitez pas à faire une ou plusieurs demandes de devis pour un mur en brique afin d’estimer le plus précisément possible le coût de votre projet.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *