Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Acheter son climatiseur : questions à se poser

Acheter son climatiseur : questions à se poser

Vous souhaitez acheter un climatiseur : mobile ou mural ? Divers types de climatiseurs sont disponibles sur le marché. Mais en fait, comment choisit-on un climatiseur ? Tout le monde se précipite actuellement pour acheter des climatiseurs en vogue, soit pour lutter contre les fortes chaleurs de l’été ou pour se réchauffer durant l’hiver. Grâce à votre climatiseur vous pouvez réguler la température de votre habitat comme bon vous semble.

 

Quel climatiseur acheter ?

 

Il existe deux sortes de climatiseurs : le climatiseur mural ou le climatiseur mobile.

Ils existent plusieurs types comme le climatiseur silencieux, monobloc, solaire ou réversible. Les monoblocs réunissant dans un même caisson les deux échangeurs (l’évaporateur et le condenseur) et le compresseur frigorifique. L’air chaud dégagé par le condensateur est évacué vers l’extérieur via une gaine flexible passant dans l’entrebâillement d’une fenêtre, ou par un orifice existant dans le mur.

 

Avantages d’un climatiseur mobile

Acheter un climatiseur mobile

Acheter un climatiseur mobile

Leurs avantages sont : port et déplacement facile, bon marché et abordable pour la plupart des foyers français, simple d’installation, l’utilisation immédiate après l’achat par branchement à une prise électrique est appréciable.

 

Les prix d’un climatiseur mobile

Le prix d’achat d’un climatiseur mobile oscille entre 500 et 1 300 euros.

Un climatiseur de bonne qualité est jugé sur différents critères que nous allons détailler dès maintenant.

 

Les facteurs expliquant le prix d’un climatiseur

 

Efficacité frigorifique et rapidité de refroidissement

Il s’agit du rapport entre les kilowatts de froid fournis et les kilowatts consommés par l’appareil. La norme impose de tester les monoblocs à des températures intérieures et extérieures identiques, 27 degrés dans un essai, et 35 degrés dans un autre, tandis que les splits subissent des conditions d’essai plus sévères avec une température intérieure à 27 degrés et extérieure à 35 degrés. Afin de comparer les appareils entre eux, nous avons également effectué un essai à conditions météorologiques identiques, soit 27 degrés à l’intérieur et à l’extérieur pour tous.

Les climatiseurs sont placés dans une pièce à la température ambiante initiale est de 35 degrés tandis que la température extérieure est maintenue à 35 degrés. Ils sont programmés à leur puissance maximale et à leur température la plus basse. On mesure le temps qu’il leur faut pour descendre à 30 degrés, dans une première phase, puis à 25 degrés.

 

Déshumidification

La quantité d’humidité que l’appareil peut évacuer est évaluée dans une pièce maintenue à 27 C pour une température extérieure identique, le taux d’humidité initial étant de 58,5 %. La fonction déshumidification est activée quand elle existe. On mesure le nombre de litres évacués en une heure et la quantité d’énergie nécessaire à l’opération.

 

Confort et bruit

La température de l’air et le flux d’air distribué sont mesurés en sept points différents de la pièce quand les climatiseurs fonctionnent à puissance maxi. La température et le flux d’air doivent être le plus homogène possible.

Le niveau sonore est évalué au niveau de puissance maxi puis mini, tant en unité intérieure qu’extérieure. Les techniciens du laboratoire notent les appareils en fonction des mesures du niveau de bruit.

 

Classe énergétique et consommation annuelle

La classe énergétique est fonction de l’efficacité frigorifique. Mais, attention, la norme impose une évaluation différente pour chaque catégorie de climatiseurs. La comparaison entre splits et monoblocs n’est pas pertinente.

Combien d’énergie le climatiseur consomme-t-il lors d’un été très chaud, pour une durée de fonctionnement estimée à 500 heures ? Avec l’utilisation de votre climatiseur, votre facture d’électricité risque de grimper fortement. On estime en moyenne une augmentation de 15 % de votre consommation d’électricité pour une utilisation d’environ 4 heures par jours. On peut atteindre jusqu’à plus de 25 % de votre consommation électrique pour une utilisation intensive, c’est pourquoi il est important de bien sélectionner son climatiseur en fonction de ses besoins : m2 de la pièce notamment.

 

Où acheter son climatiseur mobile ou fixe ?

 

A vrai dire, il existe plusieurs grandes marques commercialisant des climatiseurs, parmi lesquelles : Carrier, Daikin, Airwell, Samsung, Panasonic et Bosh.

Tous ses fabricants proposent les mêmes modèles. C’est à vous de choisir celui qui vous convient. Pour une utilisation occasionnelle, les climatiseurs mobiles monoblocs seront parfaitement adaptés. En plus d’être bon marché (de 300 à 1000 euros TTC), ils sont faciles à installer et transportables. Toutefois, on y trouve quelques inconvénients. Comme, ils sont de grande taille, ils sont encombrants. De plus, vous devez l’installer à proximité d’une ouverture qui laisse passer le tuyau d’évacuation ceci peut générer du bruit comparable à celui d’un réfrigérateur.

Par ailleurs, les climatiseurs contiennent aussi un fluide polluant qui est appelé « fluide frigorigènes ». Si les fuites de ce fluide sont rares, les fabricants de climatisation n’est pas obligé retraiter ces gaz qui favorise l’effet de serre lorsqu’un appareil arrive en fin de vie.

 

Allumer votre climatiseur avec modération

Il faut déterminer la puissance de l’appareil, une fois qu’on la choisie. Elle dépend de la surface de la pièce mais aussi de son exposition, son climat, sa source de chaleur, par le nombre d’occupant et de la qualité de l’isolation de votre maison. Pour cela, il faut réaliser un bilan thermique par le biais d’un professionnel. Grâce aux bilans thermiques simplifiés que proposent certains fabricants, on peut le faire soi-même. Sinon, on peut compter 100 watts par m2 pour déterminer la puissance approximative.

Ensuite, il faut déterminer les options utiles. Certains climatiseurs sont équipés d’une touche spécifique qui permet l’utilisation le fonctionnement indépendamment du refroidissement, de contrôler les degrés d’humidité. De même pour la filtration, tous les appareils peuvent purifier l’air.

Un climatiseur réversible a la capacité de réfrigérer la pièce en été et de réchauffer en hiver. Ce type de climatiseur doit être capable de chauffer une chambre. Ce type de climatiseur peut être insuffisant lorsque la température extérieure est trop basse. Afin d’éviter ceci, certains modèles sont munis d’une résistance avec une télécommande qui a une fonction de programmation et qui apportent aussi plus de confort.

Un conseil, il faut utiliser avec modération son climatiseur. Une partie de l’air évacué par les climatiseurs est pollué néanmoins les fabricants font des efforts afin de réduire cet effet. Il faut aussi bien isoler la maison pour qu’il n’y ait pas de fuite. Et enfin, il faut régler l’appareil de façon à limiter les écarts de températures dedans et dehors, pour cela il faut suivre à la lettre les consignes du fabricant.

 

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Si les utilisateurs suivent scrupuleusement les consignes des fabricants et vérifient l’état de son climatiseur, cela devrait aller et maintient la fraîcheur de la maison.

Pour bien choisir votre climatiseur, vous savez maintenant les questions qu’il faut se poser. +Cédric Kocher.

3 Commentaires

  1. Merci pour les informations sur les climatiseurs, c’est exactement ce qu’il me fallait en ce moment. Surtout avec l’été et les chaleurs qui approchent à grand pas et l’aménagement dans un appartement !

  2. Bravo pour ce travail, information et conseil pour acheter un climatiseur. Les articles sont clairs et bien documenter et évitent de partir sur de mauvaises pistes quant au choix du climatiseur.

  3. merci pour ces informations utiles la choix de système de climatisation ou un climatiseur ne pas un discussion simple mais après cette article on peut choisir

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *