Menu des pages de navigation

Maison en travaux : faire des travaux de rénovation dans votre maison

Hausse des tarifs EDF : à quoi faut-il s’attendre en 2013 et 2014 ?

Hausse des tarifs EDF : à quoi faut-il s’attendre en 2013 et 2014 ?

Début des vacances oblige, les mauvaises nouvelles commencent à pleuvoir. Véritable tradition politique française, la plupart des hausses du prix des énergies interviennent à cette période de l’année. Notamment concernant l’électricité et le gaz où EDF et GDF ne manquent jamais d’augmenter les tarifs.

Sauf que pour une fois, ce n’est pas 1 mais 2 hausses du prix des abonnements EDF qui sont annoncées officiellement par le gouvernement. Retour sur une semaine de confusion entre vraies et fausses annonces au regard des tarifs de l’électricité en France.

 

Prix de l’électricité : 2 hausses de 5% annoncées

 

Le gouvernement a annoncé lundi soir deux hausses de 5% du tarif réglementé d’EDF. Cette annonce ne concerne uniquement les consommateurs particuliers français. La première hausse sera mise en place le 1er août 2013 tandis que la seconde augmentation est prévue pour le 1er août 2014. Les foyers français sont donc prévenus : le prix de l’électricité prendra plus de 10% en 1 an !

Ces hausses de prix font suite à la recommandation début juin de la Commission de Régulation de l’Energie qui préconisait à la base une hausse de près de 7 à 10% dès cet été, plus un rattrapage de 7,6%. Dans son calcul, la CRE prévoyait ensuite des hausses d’environ 3% pour 2014 et 2015.

On pourrait donc s’estimer heureux, mais il faut dire que nous n’avons pas été habitués à des hausses aussi fortes ces dernières années. Forcément ça agace pas mal de monde. Pourtant le chemin est encore long pour atteindre les préconisations calculées par la Commission de Régulation de l’Energie.

 

Pourquoi cette augmentation du prix de l’électricité ?

 

Il faut remettre les choses dans leur contexte. La dépense énergétique par citoyen Français est l’une des plus élevées d’Europe. Le problème est que nous ne produisons pas assez d’énergie sur notre territoire pour pouvoir subvenir aux besoins de la population. Malgré nos nombreuses centrales nucléaires. De là, le prix de notre énergie est beaucoup plus élevé que dans d’autre pays indépendants énergétiquement.

Le gouvernement justifie également cette hausse par les investissements effectués ces dernières années. Notamment les investissements de sûreté réalisés dans les centrales nucléaires françaises après l’incident de Fukushima, le renforcement et la modernisation du réseau électrique ainsi que l’essor des énergies renouvelables.

Avec ces hausses, le gouvernement envoie également un signe fort vers la transition énergétique. En augmentant le prix de l’énergie, le gouvernement répond à une logique économique de récession mais affiche aussi une volonté de faire changer les mentalités vers une transition énergétique plus économique et plus écologique. Nous pouvons aussi voir dans ces hausses, une politique visant à limiter l’électricité nucléaire au profit des énergies plus « vertes ». Une politique très onéreuse !

On peut cependant reprocher au gouvernement de ne pas soutenir assez son action en poussant des aides à l’investissement vers la transition énergétique. Bien entendu, différentes aides sont mises à disposition pour les travaux de rénovation et d’optimisation énergétique de l’habitat. Mais sont-elles suffisantes pour que tous les Français puissent en bénéficier ?

La transition énergétique prendra du temps, c’est certain. Au regard de la direction choisie, ce n’est pas une mauvaise période pour songer à entreprendre des travaux de rénovation de votre habitat.

 

Une 3ème hausse de l’énergie programmée en 2015 ?

 

La confusion règne toujours alors que le gouvernement a annoncé mercredi qu’une troisième hausse des tarifs de l’électricité réglementés d’EDF en 2015 n’était pas encore à l’ordre du jour.

Un porte-parole du ministère de l’Ecologie et de l’Energie à déclaré à l’AFP (l’Agence France Presse) : «Le projet d’arrêté soumis au Conseil supérieur de l’Energie (CSE) et à la Commission de régulation de l’Energie ne comporte aucune mention de hausse pour l’année 2015». Pourtant une hausse de 5% au 1er août 2015 «sous réserve de l’évolution effective des coûts» d’EDF figure bien dans un «projet d’arrêté», dont l’AFP a obtenu une copie ce mercredi.

Y aurait-il eu un problème d’accordage de violons? Toujours est il que le gouvernement semble maintenir que la troisième hausse n’est pas d’actualité. Mais selon le journal Le Figaro, une troisième hausse aura bien lieu en août 2015 (voir l’article).

Concernant les tarifs dédiés aux professionnels, pour lequels le rattrapage nécessaire est jugé moins important par la commission, l’augmentation serait de 2,3% au 1er août 2013 pour le tarif «jaune» et les prix resteraient inchangés pour le tarif vert des industriels.

Découvrez les offres d’électricité et les nouveaux tarifs mis à jour d’EDF !

1 Commentaire

  1. Une hausse des tarifs de l’électricité de 5%, c’est tout simplement énorme. Avec la seconde hausse des prix EDF en août 2014, l’électricité aura pris plus de 10% en seulement 1 an… Que peut-on faire ? Est-ce que les tarifs des autres fournisseurs d’électricité type Direct Energie ont aussi augmenté ?

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *